Bienvenue Sur Medecine Pro


La substitution a la buprenorphine haut dosage: le Subutexe

Definition

    La buprenorphine est un agoniste - antagoniste des recepteurs aux opiaces, qui est utilise comme traitement substitutif des pharmaco-dependances majeures aux opiaces, dans le cadre d'une therapeutique globale de prise en charge medicale, sociale et psychologique.


Pharmacologie du Subutexe

Indications

  • Sevrage aux opiaces.
  • Syndrome de sevrage grave lors de l'arret de la methadone : alternative a la Methadone car toxicite aigue moindre.
  • Proprietes

  • Une dose suffisante empeche l'apparition d'un syndrome de manque et bloque les effets de l'heroene consommee en parallele.
  • Pas de risque d'overdose.
  • Sensation de bien-etre sans effet euphorisant ni sensation de "flash".
  • Calme rapidement le syndrome de manque.
  • Dependance physique mais avec une exceptionnelle lenteur.
  • Prise sublinguale, ne peut etre injecte sinon risque de necrose et donc amputation.
  • Prise unique journaliere.
  • N'etant pas un stupefiant, peut etre prescrit par un medecin.
  • Innocuites

  • Depression respiratoire.
  • Effet sedatif.
  • Analgesie.
  • Insomnie, cephalee, vertige.
  • Hypotension orthostatique.
  • Constipation, nausee, vomissement.
  • Risques encourus lors d'association a d'autres substances

  • Avec l'alcool : potentialise les effets sedatifs.
  • Avec psychotropes sedatifs : potentialise les effets sedatifs.
  • Avec la morphine : blocage des effets.

  • Soins infirmiers

    Preliminaire au Subutexe

  • Diagnostic d'une pharmacodependance majeure aux opiaces.
  • Demarche volontaire.
  • Evaluation du patient sur 4 plans : toxicomanie, medical, psychiatrie, social.
  • Suivi regulier en consultation et accord avec le pharmacien pour la delivrance de la prescription.
  • Mise en route du traitement : phase d'induction

  • Prescription en fonction de la dependance.
  • Posologie a 2 mg puis augmentation par palier de 2 mg/jour jusqu'e disparition des signes de manques.
  • Delivrance fractionnee par periode de 7 jours.
  • La prescription ne peut exceder 28 jours.
  • Phase de stabilisation

  • Posologie moyenne a 8 mg  pouvant etre augmente a 16 mg.
  • Duree jusqu'e l'amelioration significative et stable de l'etat general, psychologique et social.
  • Phase de reduction et arret du traitement

  • Diminution progressive, lente.
  • Patient stabilise socialement avec un projet de vie en cours.
  • Compliance avec les rendez-vous et le traitement.
  • Abstinence depuis au moins 1 an a l'heroene, cocaene, benzodiazepine.
  • Absence d'abus et de dependance a l'alcool.
  • Capacite a supporter le stress et les frustrations sans consommer.
  • Le patient devra etre hospitalise et la dose de methadone inferieure a 60 mg.

  • × Home
  • Psyciatrie
  • Generalites en psychiatrie
  • La chambre d'isolement
  • Le secteur extra-hospitalier
  • Les mecanismes de defense
  • Les mesures de protection
  • Les modes d'hospitalisations
  • Les sejours therapeutiques
  • Les secteurs en psychiatrie
  • Conduites alcooliques
  • La loi Evin du 10 janvier 1991
  • L'alcool
  • L'alcoolo-dependance
  • Les complications de l'alcool
  • Conduites toxicomaniaque
  • La loi du 31 decembre 1970
  • La substitution a la methadone
  • La substitution au Subutexe
  • Le sevrage aux opiaces
  • Les toxicomanies
  • Etats limites et psychopathies
  • Les etats limites
  • Les perversions
  • Les psychopathies
  • Nevroses et troubles depressifs
  • La nevrose d'angoisse
  • La nevrose hysterique
  • La nevrose obsessionnelle
  • La nevrose phobique
  • Le risque suicidaire
  • Les troubles depressifs
  • Psychoses
  • La bouffee delirante
  • La confusion mentale
  • La paranoea
  • La psychose
  • La psychose maniaco depressive
  • La schizophrenie
  • Troubles alimentaires
  • La boulimie
  • L'anorexie mentale
  • L'obesite en psychiatrie
  • × accueil
  • accueil
  • Les Modules De Soins infirmiers
  • fiches techniques soins infirmiers
  • Anatomie - Physiologie
  • Pharmacologie & Therapeutiques
  • Examens biologiques
  • Examens medicaux
  • page facebook