Bienvenue Sur Medecine Pro


Yeux rouges


Spécialité : ophtalmologie / symptômes /

Points importants

  • Toute rougeur oculaire d'apparition brutale doit entrainer un examen ophtalmologique
  • Le diagnostic est orienté par :
    • la topographie de la rougeur
    • le mode de survenue de la rougeur
    • l'association ou non à une douleur ou une baisse d'acuité visuelle (seul ou combinés)
    • le contexte (contusion, CE, chirurgie, pathologie oculaire connue ancienne)
  • La rougeur oculaire résulte :
    • soit d'une hémorragie : rouge vif recouvrant le blanc scléral, limites nettes
    • soit d'une dilatation des vaisseaux conjonctivaux ou épiscléraux (hyperhémie)

Présentation clinique / CIMU

SIGNES FONCTIONNELS

Généraux

  • Fièvre

Spécifiques

  • Gène ou douleur
  • Baisse d'acuité visuelle
  • Diplopie

CONTEXTE

Terrain : fonction de l'étiologie 

  • Hypermétrope = GAFA
  • Connectivite = uvéite, sclérite
  • Nouveau-né = conjonctivite

Traitement usuel : selon étiologie

Antécédents : selon étiologie

Facteurs de risque : selon étiologie

Circonstances de survenue

  • traumatisme
  • port de lentille de contact
  • notion de contage infectieux

EXAMEN CLINIQUE

  • Préciser :
    • le type de la rougeur (hyperhémie, en nappe)
    • la topographie de la rougeur (sectorisée, diffuse, périkératique)
    • le mode de survenue de la rougeur (vitesse d'installation, latéralité)
    • l'association ou non à une douleur ou une baisse d'acuité visuelle (seul ou combinés)
    • le contexte (contusion, CE, chirurgie, pathologie oculaire connue ancienne)
  • Si hémorragie sous-conjonctivale : mesure de la PA

EXAMENS PARACLINIQUES SIMPLES

  • Aucun, selon avis ophtalmologique

CIMU

  • Tri 4

Diagnostic étiologique

Si oeil rouge + douleur + BAV

  • Kératite (toxique, infectieuse)
  • Uvéite antérieure
  • Glaucome aigu par fermeture de l'angle (GAFA)
  • Glaucome néovasculaire

Si oeil rouge + douleur sans BAV

_169 Photo Hyperhémie conjonctivale

  • Episclérite
  • Sclérite antérieure

Si oeil rouge sans douleur ni BAV

  • Conjonctivite (toxique, infectieuse, allergique, inflammatoire/ syndrome sec, infiltrative)
  • Hémorragie sous- conjonctivale (HSC)

_171 Photo Hémorragies sous conjonctivales

  • Rechercher un CEIO

Diagnostic différentiel

  • Blépharite (inflammation palpébrale)
  • Hyphéma (hémorragie de la chambre antérieure)
  • Chémosis (oedème conjonctival proéminent, blanc transparent)

Traitement

TRAITEMENT PREHOSPITALIER / INTRAHOSPITALIER

  • Stabilisation initiale :
    • antalgiques de classe 2 ± antiémétiques si douleur émétisante associée
    • traitement étiologique
  • Suivi du traitement :
    • consultation ophtalmologique urgente si douleur et/ou BAV

MEDICAMENTS

  • Traitement de l'étiologie prescrit par l'ophtalmologiste
  • Si douleurs associées :
    • paracétamol (500 mg) + codéine (30 mg) : 1 à 2 cp x 3/j
  • Si nausées ou vomissement :
    • métoclopramide 10 mg IM

Surveillance

CLINIQUE

  • Par l'ophtalmologiste

PARACLINIQUE

  • Selon étiologie

Devenir / orientation

CRITERES D'ADMISSION

  • Décision selon examen ophtalmologique en fonction de l'étiologie

CRITERES DE SORTIE

  • Consultation ophtalmologique urgente
  • Si hémorragie sous-conjonctivale : PA normale
  • Si traumatisme crânien : paramètres neurologiques normaux

ORDONNANCE DE SORTIE

  • Selon étiologie

RECOMMANDATIONS DE SORTIE

  • Selon étiologie

Mécanisme / description

  • La rougeur oculaire résulte :
    • soit d'une hémorragie : couleur rouge vif recouvrant le blanc scléral, limites nettes :
      • l'hémorragie sous-conjonctivale peut être secondaire à une manoeuvre de Valsalva, un traumatisme oculaire pénétrant ou non, à une poussée hypertensive aiguë
      • elle est aggravée par une anomalie de coagulation
      • elle disparait spontanément sans traitement
      • elle peut être associée à une hémorragie intraoculaire (examen ophtalmologique)
    • soit d'une dilatation des vaisseaux conjonctivaux ou épiscléraux (hyperhémie) :
      • couleur plutôt rose que rouge
      • il s'agit d'une réaction inflammatoire de la surface oculaire
      • le cercle périkératique est un anneau d'hyperhémie situé dans le blanc scléral autour du limbe en regard du corps ciliaire ; il traduit une inflammation du corps ciliaire (GAFA, uvéite...)

Bibliographie

  • Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France. Polycopié National. Œil rouge et douloureux. 2008- 2009, chap 16, pp113- 124

Auteur(s) : Jean-Louis BOURGES

× Home
  • Cellulite orbitaire de l'adulte
  • Décollement de rétine
  • Baisse brutale d'acuité visuelle
  • Brûlure oculaire
  • Abrasion cornéenne
  • Douleur oculaire
  • Glaucome aigu
  • Cellulite orbitaire de l'enfant
  • Fractures : plancher de l'orbite
  • Corps étranger intracornéen
  • Orgelet
  • Dacryocystite aiguë
  • Chalazion
  • Conjonctivites
  • Yeux rouges
  • × accueil
  • accueil
  • cardiologie
  • dermatologie
  • endocrinologie
  • gastro-enterologie
  • génito-urinaire
  • gynécologie
  • hematologie
  • infectieux
  • metabolisme
  • neurologie
  • ophtalmologie
  • orl
  • pathologies circonstancielles
  • pediatrie
  • pneumologie
  • psychiatrie
  • rhumatologie
  • stomatologie
  • symptomes
  • système immunitaire
  • toxicologie
  • traumatologie
  • vasculaire
  • A propos de l'auteur
  • page facebook
  • Fermer