Bienvenue Sur Medecine Pro


Inhalation : corps étranger de l'enfant

Enfant
Spécialité : orl / pathologies circonstancielles / pédiatrie / pneumologie /

Points importants

  • Syndrome de pénétration
  • La normalité de l’examen n’exclut pas la présence d’un corps étranger bronchique
  • Tout âge, mais risque maximal et fréquence plus élevée chez  l’enfant de moins de 3 ans
  • 2e cause de décès par accident de la vie courante, 1ere cause chez le moins d’un an en France

Présentation clinique / CIMU

SIGNES FONCTIONNELS 

Spécifiques

  • Respiratoires :
    • dyspnée inspiratoire, expiratoire ou aux 2 temps voire asphyxie
    • toux
    • stridor, cornage
    • dysphonie

CONTEXTE 

Terrain 

  • Plus fréquent chez les enfants de moins de 3 ans

Circonstances de survenue

  • En journée tout moment où l’enfant est éveillé
  • Si inhalation récente : syndrome de pénétration :
    • toux ou suffocation aigue au moment de l'alimentation ou d’un jeu
    • gène respiratoire
    • ou cyanose
  • Si inhalation ancienne :
    • mime une bronchiolite, un asthme, une pneumopathie…
    • le syndrome de pénétration peut manquer à l’interrogatoire

Facteurs de risque

  • Jeune âge
  • Troubles de la déglutition connus (enfants avec retard psychomoteur)

EXAMEN CLINIQUE 

Le diagnostic est évoqué sur l’interrogatoire, la clinique oriente sur l’urgence de l’endoscopie 

NB : l’examen clinique peut être normal

  • Bradypnée inspiratoire ou polypnée
  • Arrêt respiratoire possible si CE bloqué dans le larynx
  • Auscultation : clapet inspiratoire, wheezing, asymétrie auscultatoire

CIMU

  • Tri 1-2

Signes paracliniques

IMAGERIE 

  • Si l’état de l’enfant le permet : Radio de thorax inspiration (atélectasie) et expiration (trapping)
  • Visualisation du corps étranger si radio opaque (rare)

Diagnostic étiologique

  • Tout type de corps étranger :
    • alimentaire (cacahuètes)
    • jouets plastiques
    • bouchon de stylo ….
  • Dans le cas de corps étranger ancien : pneumopathies à répétitions

Diagnostic différentiel

  • Laryngite aigue sous glottique (début souvent nocturne)
  • Epiglottite
  • Bronchiolite
  • Crise aigue d’asthme

Traitement

TRAITEMENT PREHOSPITALIER

  • Si asphyxie :
    • manœuvre d’Heimlich. Sinon : Contre-indication de tout geste
  • Si l’état respiratoire est dramatique :
    • laryngoscopie (ablation d’un corps étranger sus glottique)
    • ou intubation (CE sous glottique : repousse le corps étranger dans une bronche).
  • Garder à jeun

INTRAHOSPITALIER

  • Par une équipe ORL rodée : Fibroscopie laryngo-bronchique pour confirmation du diagnostic plus ou moins endoscopie rigide pour extraction du corps étranger sous anesthésie générale.

Surveillance

CLINIQUE 

  • Avant le bloc :
    • état respiratoire
    • scope cardiorespiratoire si  signes de gravité.
  • Fibroscopie de contrôle en fonction de l’état bronchique (dès la résolution rapide des symptômes - en quelques heures)

Devenir / orientation

CRITERES D’ADMISSION

  • Tout syndrome de pénétration doit être hospitalisé dans l’idéal en ORL  ou réanimation si état respiratoire très altéré
  • Au minimum dans un centre médical avec équipe ORL joignable et déplaçable

CRITERES DE SORTIE

  • Après fibroscopie/ablation du corps étranger et normalisation des symptômes respiratoires.

RECOMMANDATIONS DE SORTIE

  • Consultation en pneumologie en cas de corps étranger ancien.

Mécanisme / description

  • Souvent inhalation suite à l'échappement à la vigilance parentale. La fausse route survient  par mise en défaut du réflexe protecteur des voies aériennes inférieures
  • Le corps étranger peut initialement rester mobile dans les voies aériennes et se bloquer à tout instant (favorisé par un mouvement ou une quinte de toux) dans la glotte
  • La persistance du corps étranger dans les bronches provoque une réaction granulomateuse à son contact, puis une surinfection locale qui peut se compliquer d’une dilatation des bronches séquellaire

Bibliographie

  • Garabédian EN, Bobin S, Monteil JP, Triglia JM. ORL de l'enfant : pathologie de l’oreille. Edition Flammarion (Paris), 1996, 3-77
  • Harris CS, Baker SP, Smith GA, Harris RM. Childhood asphyxiation by food. A national analysis and overview. JAMA 1984 ; 251 : 22231-5.
  • Lescanne E Corps étrangers laryngo-trachéo-bronchique. EMC Oto-Rhino-Laryngologie
  • Messner AH. Pittfalls in the diagnosis of aerodigestive tract foreign bodies. Clin Pediat 1998 ; 37 : 359-65.
  • Avis relatif au risque de suffocation par ingestion accidentelle de petits objets : http://www.securiteconso.org/article271.html

Auteur(s) : Gwladys BARTHOD

× Home
  • Rhinopharyngite
  • Gingivite ulcéro-nécrotique
  • Mastoïdite
  • Epistaxis
  • Epiglottite de l'adulte
  • Corps étranger intra-auriculaire
  • Cellulites cervico-faciales
  • Surdité brusque
  • Perforation tympanique
  • Sinusites maxillaires aiguës de l'enfant
  • Paralysie faciale de l'enfant
  • Infections respiratoires hautes de l'enfant
  • Vertiges de l'enfant
  • Inhalation : corps étranger de l'enfant
  • Angines
  • Laryngite de l'enfant
  • Corps étrangers intra-oesophagiens chez l'enfant
  • Abcès rétropharyngé
  • Otite
  • Corps étranger intra-nasal
  • Dyspnée laryngée de l'adulte
  • Fractures : os propres du nez
  • Sinusite
  • × accueil
  • accueil
  • cardiologie
  • dermatologie
  • endocrinologie
  • gastro-enterologie
  • génito-urinaire
  • gynécologie
  • hematologie
  • infectieux
  • metabolisme
  • neurologie
  • ophtalmologie
  • orl
  • pathologies circonstancielles
  • pediatrie
  • pneumologie
  • psychiatrie
  • rhumatologie
  • stomatologie
  • symptomes
  • système immunitaire
  • toxicologie
  • traumatologie
  • vasculaire
  • A propos de l'auteur
  • page facebook
  • Fermer