Bienvenue Sur Medecine Pro


Insuffisance veineuse des membres inférieurs


Spécialité : vasculaire /

Points importants

  • Maladie fréquente touchant 15 à 25% de la population générale, bénigne, mais source de complications et de handicap
  • Dysfonction de la structure entraînant une incompétence du système veineux à assurer le retour du sang vers le coeur droit
  • On distingue l'insuffisance veineuse superficielle (IVS) primitive, la plus fréquente, et l'IVS secondaire (congénitale, post phlébitique) plus rare
  • Le réseau veineux superficiel communique avec le réseau profond par l'intermédiaire de veines perforantes aux jambes et aux cuisses ; il ne draine que 10% du sang total
  • Le diagnostic est clinique sera confirmé par l'écho doppler veineux des membres inférieurs
  • Le stade ultime consiste en la survenue d'une souffrance microcirculatoire entraînant une hypoxie tissulaire avec risque de troubles trophiques, véritable cercle vicieux
  • Le traitement repose sur la contention veineuse, la sclérothérapie et la chirurgie en dernier recours

Présentation clinique / CIMU

SIGNES FONCTIONNELS

  • Jambes lourdes surtout en fin de journée
  • Douleur de jambes
  • Prurit

CONTEXTE

Terrain

  • Il existe une part héréditaire. Si les deux parents sont atteints, le risque de développer une IVS est de l'ordre de 90%, alors qu'il n'est que de 20% si les deux parents en sont indemnes
  • L'âge est également un facteur de risque important
  • Il semble exister une prédominance féminine bien que toutes les études épidémiologiques s'accordent pour dire qu'il existe une part de biais de recrutement
  • Une profession entraînant une station debout prolongée est source de survenue d'IVS

Antécédents

  • Grossesse(s)
  • Traitement hormonal substitutif
  • ATCD de thrombose veineuse profonde
  • Profession à risque
  • Tabac, obésité, chirurgie de varices

EXAMEN CLINIQUE

  • Il se pratique toujours patient déshabillé debout sur un marche pied puis jambe fléchie en rotation externe de 30° (veines grande saphène), puis de dos (creux poplité, zone de drainage de la veine petite saphène) puis couché
  • Il existe 2 grandes sources d'IVS :
    • IVS d'origine saphénienne :
      • concerne le plus souvent la veine grande saphène (VGS) qui se draine dans la veine fémorale commune mais également la petite saphène (VPS) qui se draine dans la veine poplitée
    • IVS d'origine abdomino-pelvienne :
      • alimentée par des varices fessières, périnéales ou vulvaires

Signes spécifiques

  • Œdème
  • Varices (veines tortueuses et dilatées)
  • Télangiectasie en couronne
  • Ulcère de jambe en cours ou cicatrisé témoignant de la gravité de la maladie. Caractéristiques de l'ulcère veineux :
    • unique
    • grande taille
    • prédominance féminine
    • péri malléolaire (fréquemment interne)
    • peu douloureux
    • pouls présent : Index de pression de cheville (IPS) > 0,9 et < 1,3 (sinon ulcère mixte)
    • associé à des varices
  • Dermite ocre des membres inférieurs
  • Dermite eczématiforme

Palpation

  • Mesure de l'IPS aux 2 jambes
  • Pouls périphériques systématiquement recherchés
  • Signe de Stemmer (impossibilité de plisser la peau du 2e orteil, pathognomonique d'un lymphoedème associé)
  • Epreuve de la toux (reflux à la jonction saphéno-fémorale)
  • Manoeuvre de Shwartz (reflux de la veine saphène)

Complications

  • Hémorragie
  • Thrombose veineuse superficielle
  • Douleur
  • Ulcère

EXAMENS PARACLINIQUES SIMPLES

  • Le doppler continu fait partie de l'examen clinique et va permettre de confirmer le reflux aux ostia et aux troncs saphéniens

CIMU

  • Tri 5

Signes paracliniques

IMAGERIE

  • Sans caractère d'urgence, écho-doppler veineux des membres inférieurs superficiel et profond permet de faire le bilan des lésions
  • Il sera pratiqué par un médecin angiologue-phlébologue
  • L'écho-doppler est indispensable pour la cartographie veineuse superficielle pré opératoire ; il évalue le réseau profond

Diagnostic différentiel

  • Incontinence veineuse profonde post-phlébitique (destruction de l'appareil valvulaire)
  • Lymphoedème
  • Œdème des membres inférieurs uni ou bilatéral
  • Insuffisance cardiaque
  • Syndrome néphrotique
  • Hypoprotidémie
  • Thrombose veineuse profonde ou superficielle

Traitement

  • L’objectif du traitement est de soulager les symptômes du patient, de limiter le risque de survenue de complications graves (ulcère)

Règles d'hygiène

  • Arrêt du tabac
  • Lutte contre le surpoids
  • Limiter la station debout prolongée (souvent utopique)
  • Surélévation des pieds du lit
  • Activité physique régulière

Contention veineuse

  • Indiquée pour tous stades de la maladie veineuse

Sclérothérapie

  • Indiquée surtout pour les varices tronculaires et les télangiectasies

Soins d'ulcère

  • Adaptés associés à une contention de classe 2-3 en absence d'AOMI décompensée associée
  • Les soins seront effectués par une infirmière en binôme avec un médecin

Chirurgie endovasculaire ou à ciel ouvert

  • Plusieurs techniques existent :
    • soit conservatrices (ligatures étagées, clips endovasculaires)
    • soit destructrices (stripping, laser endo veineux.)
    • l'objectif est de traiter tous les points de fuite et de rendre non fonctionnelles toutes les veines malades

Surveillance et prise en charge des complications

  • Hémorragie d'une varice : surélever la jambe, faire un pansement compressif et adresser le patient en chirurgie vasculaire une fois stabilisé
  • Thrombose veineuse superficielle sur varices : écho-doppler systématique (extension profonde dans 10 à 20%) :
    • traitement anticoagulant efficace si extension aux crosses des saphènes ou au réseau veineux profond (idem TVP)
    • fondaparinux 2,5 mg  pour une durée 45 jours (AMM validée)
  • Contention et surveillance dans tous les cas
     

Bibliographie

  • F. Zuccharelli, I Koskas. Akos encyclopédie pratique de médecine. 2-0500
  • HAS : prise en charge de l'ulcère veineux hors pansement. Recommandation 2006
  • J Gobin, C Grossetête. Insuffisance veineuse superficielle des membres inférieurs. EMC Angiologie 19-2010. 2001
  • Decousus H, Prandoni P, Mismetti P et coll. Fondaparinux for the Treatment of Superficial-Vein Thrombosis in the Legs. N Engl J Med. 2010;363(13):1222-1232

Auteur(s) : Sébastien GALLULA

× Home
  • Crise hypertensive
  • Embolie pulmonaire
  • Hypotension orthostatique
  • Accident vasculaire cérébral
  • Ischémie aiguë des membres
  • Douleur thoracique
  • Insuffisance veineuse des membres inférieurs
  • Dissection : carotide
  • Choc hémorragique
  • Dissection : aorte
  • Drépanocytose
  • × accueil
  • accueil
  • cardiologie
  • dermatologie
  • endocrinologie
  • gastro-enterologie
  • génito-urinaire
  • gynécologie
  • hematologie
  • infectieux
  • metabolisme
  • neurologie
  • ophtalmologie
  • orl
  • pathologies circonstancielles
  • pediatrie
  • pneumologie
  • psychiatrie
  • rhumatologie
  • stomatologie
  • symptomes
  • système immunitaire
  • toxicologie
  • traumatologie
  • vasculaire
  • A propos de l'auteur
  • page facebook
  • Fermer