Bienvenue Sur Medecine Pro


Luxation temporo-mandibulaire antérieure


Spécialité : traumatologie /

Points importants

  • Pathologie non exceptionnelle
  • Survenue spontanée
  • Bilatérale dans plus de 99% des cas
  • Réduction d'autant plus aisée que rapidement réalisée par rapport à la survenue
  • Pas de bilan radiologique nécessaire sauf si sensation de craquement ou de forte douleur initiale immédiate perçue par le patient (fracture en réalité exceptionnelle survenant sur os pathologique)

Présentation clinique / CIMU

SIGNES FONCTIONNELS

  • Parfois agitation modérée due à l'inconfort et à l'appréhension

CONTEXTE

Antécédents

  • Parois épisodes identiques préalables, parfois mineurs avec réduction spontanée

Circonstances de survenue

  • Ouverture buccale importante : bâillement, rire, ouverture buccale prolongée (dentiste)

EXAMEN CLINIQUE

  • Ouverture buccale irréductible
  • Incompétence labiale (le patient bave)
  • Douleur inconstante :
    • due à la contracture musculaire réactionnelle
    • augmente avec la durée de la luxation

CIMU

  • Tri 3

Diagnostic différentiel

FRACTURE MANDIBULAIRE

  • Contexte traumatique évocateur
  • Ne pose pas de problème diagnostic en réalité
     

Traitement

TRAITEMENT PREHOSPITALIER/INTRAHOSPITALIER

  • Réduction par la manoeuvre de Nélaton :
    • patient assis sur un tabouret abaissé au minimum
    • patient adossé à un mur (occiput et épaules contre le mur)
    • médecin en position debout au-dessus du patient
    • empaumer la mandibule avec les deux mains, pouces en endobuccal sur les molaires mandibulaires
    • conserver les bras du médecin tendus
    • faire se relâcher le patient pendant toute la manoeuvre (trapèzes souples)
    • peser progressivement vers le bas sur la mandibule avec les pouces
    • puis progressivement amorcer le recul mandibulaire et la fermeture mandibulaire

 

_572 Manoeuvre de Nélaton : position des mains

_573 Manoeuvre de Nélaton : position normale

_574 Manoeuvre de Nélaton : position des pouces en endobuccal

_575 Manoeuvre de Nélaton : gros plan sur ATM droite

_576 Manoeuvre de Nélaton : position des mains par rapport aux structures osseuses

_577 Manoeuvre de Nélaton : luxation ATM droite

  • Pansement de tête :
    • fait tout de suite après la réduction
    • maintien de la réduction
    • évite une ouverture buccale importante
    • matériel : 2 bandes Velpeau® de 10 cm (pas de bande Nylex® ou apparentées)
    • 3 bandes d'Elastoplast® 5cm de 40 cm de long
    • en fin de geste le pansement doit être parfaitement stable et l'ouverture buccale difficile

_578 Pansement de tête 1

_579 Pansement de tête 2

_580 Pansement de tête 3

_581 Pansement de tête 4

_582 Pansement de tête 5

_583 Pansement de tête 6

_584 Pansement de tête 7

MEDICAMENTS

En urgence (myorelaxants très souvent inutiles)

  • Antalgiques simples si nécessaire : paracétamol (Perfalgan®) 1 g IV car voie orale impossible
  • Antalgiques de paliers 2 ou 3 en fonction de l'intensité douloureuse (douleur aiguë)

Surveillance

CLINIQUE

  • Restauration de l'articulé dentaire normal (les arcades dentaires se touchent normalement) après réduction

Devenir / orientation

CRITERES D'ADMISSION

  • Transfert en urgence (non médicalisé) en chirurgie maxillo-faciale si réduction impossible

CRITERES DE SORTIE

  • Luxation réduite et pansement de tête fait

ORDONNANCE DE SORTIE

  • Antalgiques : paracétamol (Efferalgan®) 1 g x 4/j
  • Alimentation liquide 8 jours (évite ouverture buccale)
  • Conserver pansement de tête 5 jours
  • Arrêt de travail si nécessaire 5 jours

RECOMMANDATIONS DE SORTIE

  • Consultation en Chirurgie Maxillo-faciale dans les semaines suivantes (pas d'urgence) si épisodes récidivants

Bibliographie


 

Auteur(s) : Arnaud RIGOLET

× Home
  • Pneumothorax
  • Urgences dentaires
  • Rhabdomyolyse
  • Brûlure grave de l'adulte
  • Luxation dentaire
  • Blasts
  • Traumatisme du coude à radiographies normales
  • Traumatisme épaule à radiographies normales
  • Contusion myocardique
  • Hypertension intracrânienne
  • Contusion pulmonaire
  • Fractures : os zygomatique
  • Corps étranger intra-auriculaire
  • Coagulopathie post-traumatique
  • Plaies de la face et du crâne
  • Luxations : cheville et pied
  • Luxation : coude
  • Luxations antérieures aiguës de l'épaule
  • Luxations : genou
  • Fractures : clavicule
  • Disjonctions acromio-claviculaires
  • Fractures : scapula
  • Fractures : extrémité supérieure humérus
  • Fractures : palette humérale de l'adulte
  • Fractures : diaphyse humérale
  • Pneumomédiastin
  • Perforation tympanique
  • Rupture traumatique isthme de l'aorte
  • Rupture diaphragmatique
  • Traumatisme vésical
  • Fractures : diaphyse fémorale
  • Fractures : phalange distale P3
  • Traumatisme splénique
  • Traumatisme thoracique pénétrant
  • Traumatisme rénal
  • Traumatismes de la ceinture pelvienne
  • Traumatismes de cheville à radios normales
  • Luxation : articulation MCP du pouce
  • Traumatisme rachidien
  • Traumatisme hépatique
  • Traumatisme abdominal ouvert
  • Traumatisme abdominal fermé
  • Traumatisme urétral
  • Traumatisme thoracique fermé
  • Méthémoglobinémie
  • Traumatisme crânien mineur de l'adulte
  • Traumatisme crânien grave de l'adulte
  • Lésions tendineuses du membre inférieur
  • Fractures : cotyle
  • Fractures : cuboïde et cunéiformes
  • Entorses/luxations métacarpophalangiennes
  • Luxations traumatiques de la hanche
  • Plaies de la main et des doigts
  • Fractures : métatarsiens
  • Luxations postérieures aiguës de épaule
  • Lésions musculaires aiguës
  • Lésions des nerfs périphériques
  • Fractures : scaphoïde tarsien
  • Lésions méniscales
  • Genou traumatique aigu
  • Fractures : cou-de-pied
  • Fractures : calcanéum
  • Disjonctions sterno-costo-claviculaires
  • Fractures de fatigue
  • Fractures : coronoïde
  • Fractures : jambe
  • Fractures : rotule
  • Fractures : tête radiale
  • Fractures : astragale
  • Fractures : avant-bras
  • Fractures : extrémité inférieure radius
  • Traumatisme du coude
  • Fractures : olécrane
  • Contusions du genou
  • Luxation temporo-mandibulaire antérieure
  • Fractures : os du carpe
  • Convulsions de l'enfant
  • Rupture-avulsion tendon distal biceps brachial
  • Rupture-avulsion triceps brachial
  • Rupture du chef long du biceps
  • Luxations carpo-métacarpiennes
  • Fractures : métacarpiens M2 à M5
  • Fractures : première phalange P1
  • Brûlures de l'enfant
  • Dissection : artère vertébrale
  • Compression médullaire
  • Chute chez la personne âgée
  • Epaule douloureuse chronique
  • Corps étranger intrarectal
  • Fractures : coude
  • Traumatismes de la hanche
  • Traumatisme crânien de l'enfant
  • Pronation douloureuse
  • Fractures : plateau tibial
  • Entorses et luxations des interphalangiennes proximales des doigts longs
  • Traumatisme facial
  • Hématome sous-unguéal
  • Hématome extradural
  • Fractures : plancher de l'orbite
  • Crush syndrome
  • Entorses du genou
  • Corps étranger intracornéen
  • Corps étranger intra-nasal
  • Fractures : os propres du nez
  • Fractures : mandibulaires
  • × accueil
  • accueil
  • cardiologie
  • dermatologie
  • endocrinologie
  • gastro-enterologie
  • génito-urinaire
  • gynécologie
  • hematologie
  • infectieux
  • metabolisme
  • neurologie
  • ophtalmologie
  • orl
  • pathologies circonstancielles
  • pediatrie
  • pneumologie
  • psychiatrie
  • rhumatologie
  • stomatologie
  • symptomes
  • système immunitaire
  • toxicologie
  • traumatologie
  • vasculaire
  • A propos de l'auteur
  • page facebook
  • Fermer