Bienvenue Sur Medecine Pro


Disjonctions sterno-costo-claviculaires


Spécialité : traumatologie /

Points importants

  • Elles sont relativement rares en pathologie sportive et se voient plus volontiers dans les accidents de la route
  • Elles sont beaucoup moins fréquentes que les disjonctions acromio-claviculaires
     

Présentation clinique / CIMU

SIGNES FONCTIONNELS

  • Douleur spontanée locale

CONTEXTE

Circonstances de survenue

  • Luxation sterno-claviculaire antérieure (forme la plus fréquente) :
    • secondaire à une chute sur le moignon de l'épaule avec rétropulsion ou choc direct antérieur (sport, voiture)
  • Luxation sterno-claviculaire postérieure (plus rare) :
    • secondaire à un choc antérieur direct sur le bord interne de la clavicule ou à une compression postéro-latérale avec le bras en antépulsion

EXAMEN CLINIQUE

On distingue

  • Les disjonctions sans incongruence articulaire qui sont en fait des entorses
  • Les disjonctions avec incongruence articulaire qui sont des luxations

On individualise

  • Luxations antérieures (antéro-supérieures) sans conséquence hormis esthétiques ou fonctionnelles
  • Luxations postérieures : peuvent entraîner une compression de la trachée et de l'oesophage (ces dernières sont beaucoup plus rares que les précédentes)

Diagnostic

  • Douleur exquise centrée sur l'articulation sterno-costo-claviculaire :
    • avec parfois tiroir vertical ou touche de piano
    • dans bien des cas, l'oedème masque les signes de l'examen clinique
    • il faut s'assurer de l'absence de compression vasculaire (asymétrie des pouls des membres supérieurs) et de l'absence de dysphagie ou de dyspnée évoquant une luxation postérieure

Signes paracliniques

IMAGERIE

Radiographie

  • Centrées sur les 2 articulations sont systématiques et permettent de faire la part des choses entre fracture de l'extrémité acromiale de la clavicule et disjonction

Scanner

  • Actuellement incontournable pour confirmer le diagnostic, notamment des luxations postérieures

Traitement

  • Traitement antalgique fonction de l'intensité douloureuse mesurée par l'EN ou l'EVA
  • Il n'y a pas de traitement orthopédique valable (efficace pour stabiliser la lésion) :
    • les disjonctions sans incongruence articulaire seront traitées de manière fonctionnelle en sachant que les douleurs peuvent durer de 3 mois à 1 an, voire plus
    • les luxations à grand déplacement et les luxations postérieures seront confiées au chirurgien pour réduction et stabilisation (éviter les broches car risque de migration +++)
  • En cas de séquelles douloureuses invalidantes (au-delà d'un an), la résection de l'extrémité sternale de la clavicule donne d'excellents résultats
     

Devenir / orientation

CRITERES D'ADMISSION

  • Toute luxation postérieure et à grand déplacement nécessite un avis chirurgical
  • Attention aux lésions secondaires associées (ex : compression médiastinale)

CRITERES DE SORTIE

  • Disjonctions sans incongruence articulaire

ORDONNANCE DE SORTIE

  • Antalgiques
  •  ± AINS

RECOMMANDATIONS DE SORTIE

  • A faire réexaminer dans les 48h par le médecin traitant pour faire le point de la situation

Bibliographie

  • Traumatologie à l'usage de l'urgentiste. Sous la direction de Dominique Saragaglia. Editions Sauramps Médical. 2004


 

Auteur(s) : Jean-Jacques BANIHACHEMI, Dominique SARAGAGLIA

× Home
  • Pneumothorax
  • Urgences dentaires
  • Rhabdomyolyse
  • Brûlure grave de l'adulte
  • Luxation dentaire
  • Blasts
  • Traumatisme du coude à radiographies normales
  • Traumatisme épaule à radiographies normales
  • Contusion myocardique
  • Hypertension intracrânienne
  • Contusion pulmonaire
  • Fractures : os zygomatique
  • Corps étranger intra-auriculaire
  • Coagulopathie post-traumatique
  • Plaies de la face et du crâne
  • Luxations : cheville et pied
  • Luxation : coude
  • Luxations antérieures aiguës de l'épaule
  • Luxations : genou
  • Fractures : clavicule
  • Disjonctions acromio-claviculaires
  • Fractures : scapula
  • Fractures : extrémité supérieure humérus
  • Fractures : palette humérale de l'adulte
  • Fractures : diaphyse humérale
  • Pneumomédiastin
  • Perforation tympanique
  • Rupture traumatique isthme de l'aorte
  • Rupture diaphragmatique
  • Traumatisme vésical
  • Fractures : diaphyse fémorale
  • Fractures : phalange distale P3
  • Traumatisme splénique
  • Traumatisme thoracique pénétrant
  • Traumatisme rénal
  • Traumatismes de la ceinture pelvienne
  • Traumatismes de cheville à radios normales
  • Luxation : articulation MCP du pouce
  • Traumatisme rachidien
  • Traumatisme hépatique
  • Traumatisme abdominal ouvert
  • Traumatisme abdominal fermé
  • Traumatisme urétral
  • Traumatisme thoracique fermé
  • Méthémoglobinémie
  • Traumatisme crânien mineur de l'adulte
  • Traumatisme crânien grave de l'adulte
  • Lésions tendineuses du membre inférieur
  • Fractures : cotyle
  • Fractures : cuboïde et cunéiformes
  • Entorses/luxations métacarpophalangiennes
  • Luxations traumatiques de la hanche
  • Plaies de la main et des doigts
  • Fractures : métatarsiens
  • Luxations postérieures aiguës de épaule
  • Lésions musculaires aiguës
  • Lésions des nerfs périphériques
  • Fractures : scaphoïde tarsien
  • Lésions méniscales
  • Genou traumatique aigu
  • Fractures : cou-de-pied
  • Fractures : calcanéum
  • Disjonctions sterno-costo-claviculaires
  • Fractures de fatigue
  • Fractures : coronoïde
  • Fractures : jambe
  • Fractures : rotule
  • Fractures : tête radiale
  • Fractures : astragale
  • Fractures : avant-bras
  • Fractures : extrémité inférieure radius
  • Traumatisme du coude
  • Fractures : olécrane
  • Contusions du genou
  • Luxation temporo-mandibulaire antérieure
  • Fractures : os du carpe
  • Convulsions de l'enfant
  • Rupture-avulsion tendon distal biceps brachial
  • Rupture-avulsion triceps brachial
  • Rupture du chef long du biceps
  • Luxations carpo-métacarpiennes
  • Fractures : métacarpiens M2 à M5
  • Fractures : première phalange P1
  • Brûlures de l'enfant
  • Dissection : artère vertébrale
  • Compression médullaire
  • Chute chez la personne âgée
  • Epaule douloureuse chronique
  • Corps étranger intrarectal
  • Fractures : coude
  • Traumatismes de la hanche
  • Traumatisme crânien de l'enfant
  • Pronation douloureuse
  • Fractures : plateau tibial
  • Entorses et luxations des interphalangiennes proximales des doigts longs
  • Traumatisme facial
  • Hématome sous-unguéal
  • Hématome extradural
  • Fractures : plancher de l'orbite
  • Crush syndrome
  • Entorses du genou
  • Corps étranger intracornéen
  • Corps étranger intra-nasal
  • Fractures : os propres du nez
  • Fractures : mandibulaires
  • × accueil
  • accueil
  • cardiologie
  • dermatologie
  • endocrinologie
  • gastro-enterologie
  • génito-urinaire
  • gynécologie
  • hematologie
  • infectieux
  • metabolisme
  • neurologie
  • ophtalmologie
  • orl
  • pathologies circonstancielles
  • pediatrie
  • pneumologie
  • psychiatrie
  • rhumatologie
  • stomatologie
  • symptomes
  • système immunitaire
  • toxicologie
  • traumatologie
  • vasculaire
  • A propos de l'auteur
  • page facebook
  • Fermer