Bienvenue Sur Medecine Pro


Anémie de l'enfant

Enfant
Spécialité : hematologie / pédiatrie /

Points importants

  • Classer l'anémie sur VGM et les réticulocytes qui doivent être toujours demandés afin de limiter les examens complémentaires inutiles et coûteux
  • L'anémie la plus fréquente chez l'enfant est la carence martiale
  • L'association d'une anémie à une leucopénie et/ou une thrombopénie chez un enfant fatigué et/ou fébrile doit faire pratiquer un myélogramme (crainte d'une leucémie)

Présentation clinique / CIMU

SIGNES FONCTIONNELS

  • Asthénie, dyspnée d'effort (anémie chronique)

CONTEXTE

Terrain

  • Origine ethnique (drépanocytose, thalassémie)

Circonstances de survenue

  • Recherche d'une carence martiale, d'un saturnisme (ingestion d'écailles de peinture)

EXAMEN CLINIQUE

  • Recherche d'une splénomégalie, d'une hépatomégalie, d'adénopathies
  • Recherche d'une hématémèse, d'un méléna, d'une hémoptysie, de ménométrorragies
  • Choc hémorragique ou troubles de la conscience (anémie aiguë) :
    • pâleur cutanéomuqueuse
    • souffle systolique anorganique
  • Cassure de la courbe staturo-pondérale

EXAMENS PARACLINIQUES SIMPLES

  • Constantes vitales (FC, PA, FR, SpO2, T°) et poids
  • Hémoglobine capillaire

Signes paracliniques

  • Classer l'anémie sur VGM et les réticulocytes

_771 Tableau Définition d'une anémie chez l'enfant

  • NFS + plaquettes + réticulocytes

Diagnostic étiologique

ANEMIE AREGENERATIVE OU PEU REGENERATIVE (réticulocytes < 50-100 000/mm3)

Anémie microcytaire (VGM < 80 µ3) et hypochrome (CCHM < 30%)

  • En pédiatrie, la première cause d'anémie est la carence martiale (~40% des nourrissons de 6-18 mois)
  • Le fer sérique est bas (< 12 µmol/L), ainsi que la ferritine (< 10 µg/L), avec effondrement du coefficient de saturation de la sidérophiline (< 10-12%)
  • La carence martiale est le plus souvent liée à une carence d'apports du fait d'une inadéquation entre les besoins importants et la faible teneur en fer du lait maternel
  • La carence martiale est plus rarement liée à un défaut d'absorption (intolérance au gluten) ou à un excès de perte (oesophagite compliquant un reflux gastro-oesophagien)

Anémie macrocytaire (VGM > 100 µ3)

  • Par carence en vitamine B12 ou en acide folinique (dosages sériques)
  • Le diagnostic étiologique nécessite parfois un myélogramme (avis hématologique)

Anémie normocytaire (VGM 80-100 µ3), normochrome et non régénérative

  • Le myélogramme recherche la cause du défaut central de production médullaire :
    • envahissement médullaire par des blastes (leucémies) ou des cellules tumorales (neuroblastome, lymphoblastome)
    • ou aplasie médullaire (avis hématologique)

ANEMIE REGENERATIVE (réticulocytes > 100 000/mm3) normocytaire et normochrome

Régénération d'une hémorragie aiguë

Hémolyse

  • Signes :
    • hyperbilirubinémie mixte
    • effondrement de l'haptoglobine
    • élévation des LDH
    • voire une hémoglobinurie (urines rouges) en cas d'hémolyse intravasculaire
  • Le test de Coombs permet de distinguer :
    • anémies hémolytiques constitutionnelles (les plus fréquentes) :
      • Coombs négatif
      • hémoglobinopathies (électrophorèse de l'hémoglobine) : drépanocytose ou thalassémie
      • enzymopathies (déficit en G-6-PD ou en PK)
      • sphérocytose ou Minkowski-Chauffard (résistance globulaire)
      • tous examens qui doivent être prélevés avant transfusion sanguine
    • anémies hémolytiques acquises :
      • Coombs positif : anémie hémolytique auto-immune, rare, enfant < 4 ans ayant fait une infection virale ou à mycoplasme. Discussion d'une corticothérapie (avis hématologique)
      • Coombs négatif : syndrome hémolytique et urémique (schizocytes > 5%) / sepsis (hémoculture) ou paludisme (frottis sanguin) / immuno-allergique (médicamenteuse)

Traitement

Traitement de la carence martiale

  • Consiste en une supplémentation en fer
  • Fer édétate de sodium (Ferrostrane® Sirop à 0,68% - flacon 125 mL) :
    • 1 cuillère à café = 5 mL apporte 34 mg (0,6 mmol) de fer, 14 mg (0,6 mmol) de Na, 5 mg d'éthanol
    • posologie :
      • 5-8 kg : 1-2 cuillères à café
      • 8-12 kg : 2-3 cuillères à café
      • 12-20 kg : 3-4 cuillères à café
      • 20-30 kg : 4-5 cuillères à café
      • > 30 kg et adulte : 3-6 cuillères à café, en fractionnant les prises à distance d'un repas farineux
  • Acide folique (Spéciafoldine® cps à 5 mg : 1 à 3 cps/jour)

Indications de transfusion sanguine

  • Tolérance clinique plutôt que chiffres absolus d'hémoglobine (< 6-8 g/dL sont une indication)

Algorithme

  • Algorithme : anémie chez l'enfant

_772 Algorithme Algorithme : anémie chez l'enfant

Auteur(s) : Jean-Hugues DALLE, Jean-Christophe MERCIER

× Home
  • Hémophilie
  • Coagulopathie post-traumatique
  • Anémie aiguë de l'adulte
  • Maladie de Willebrand
  • Anémie de l'enfant
  • Méthémoglobinémie
  • Accident des anticoagulants
  • × accueil
  • accueil
  • cardiologie
  • dermatologie
  • endocrinologie
  • gastro-enterologie
  • génito-urinaire
  • gynécologie
  • hematologie
  • infectieux
  • metabolisme
  • neurologie
  • ophtalmologie
  • orl
  • pathologies circonstancielles
  • pediatrie
  • pneumologie
  • psychiatrie
  • rhumatologie
  • stomatologie
  • symptomes
  • système immunitaire
  • toxicologie
  • traumatologie
  • vasculaire
  • A propos de l'auteur
  • page facebook
  • Fermer