Bienvenue Sur Medecine Pro


Luxations : genou


Spécialité : traumatologie /

Points importants

  • Rechercher les lésions vasculaires éventuelles :
    • pouls pédieux et tibial postérieur
    • pouls capillaire
    • retour veineux
  • Rechercher les lésions neurologiques (sciatique poplité externe)
  • Appeler impérativement le chirurgien orthopédiste et le chirurgien vasculaire en cas de lésion vasculaire associée

Présentation clinique / CIMU

SIGNES FONCTIONNELS

  • Douleur
  • Angoisse
  • Impotence fonctionnelle du membre atteint
  • Genou de « Polichinelle » (pantin désarticulé)

CONTEXTE

Circonstances de survenue

  • Il s'agit souvent d'accident à haute vélocité :
    • accident de la route (moto+++)
    • accident de ski
    • accident de Rugby...
  • Mécanisme en hyperextension, parfois choc direct sur la face postérieure du genou (luxations antérieures pures)
  • Choc direct sur la tubérosité tibiale antérieure (luxations postérieures pures)
  • Choc direct sur la face latérale (luxation latérale) ou sur la face médiale du genou (luxation médiale)
  • Combinaison d'un mouvement de valgus-rotation-externe (luxations antéro-latérales et postéro-latérales) et varus-rotation-interne (luxations antéro-médiales et postéro-médiales)

EXAMEN CLINIQUE

_916 - - - Examen clinique du genou

Signes paracliniques

  • Il faut réaliser une radiographie simple face et profil du genou traumatisé systématiquement avant tout geste de réduction

Diagnostic étiologique

  • On distingue en fonction du déplacement du tibia par rapport au fémur

Luxations antérieures pures

  • Fréquentes : 30 à 40% selon les séries
  • Lésions vasculaires fréquentes (plus de 40% dans certaines séries)
  • Rupture des 2 ligaments croisés mais quelques rares cas de LCP intact
  • Mécanisme en hyperextension, parfois choc direct sur la face postérieure du genou

_566 Photo Luxation antérieure du genou

Luxations postérieures pures

  • Presque aussi fréquentes que les luxations antérieures
  • Lésion de l'artère poplitée fréquente (plus de 40% dans certaines séries)
  • Rupture des 2 ligaments croisés mais quelques rares cas de LCA intact
  • Choc direct sur la tubérosité tibiale antérieure

_567 Photo Luxation antéro-latérale du genou

_568 Photo Luxation antéro-latérale du genou

_569 Photo Luxation postéro-latérale du genou

_570 Photo Luxation postéro-latérale du genou

Luxations latérales ou médiales

  • Elles sont plus rares que les luxations antérieures ou postérieures sauf dans la pratique du ski
  • Les lésions vasculaires sont également plus rares (5 à 20%) surtout dans les traumatismes à faible énergie, contrairement aux traumatismes à haute énergie où elles sont plus fréquentes
  • Il existe une rupture des 2 ligaments croisés ainsi que des lésions ligamentaires périphériques graves
  • Le mécanisme habituel correspond à un choc direct sur la face latérale (luxation latérale) ou sur la face médiale du genou (luxation médiale)

Luxations rotatoires

  • Elles sont relativement rares et correspondent à 5% des luxations du genou
  • Véritables laxités multidirectionnelles avec combinaison d'un mouvement de valgus-rotation-externe pour les luxations antéro-latérales et postéro-latérales, et varus-rotation-interne pour les luxations antéro-médiales et postéro-médiales
  • Les lésions vasculaires ne sont pas plus fréquentes que dans les luxations latérales ou médiales
  • Il existe une rupture des 2 ligaments croisés et des lésions périphériques graves latérales et médiales

Diagnostic différentiel

  • Ne pas confondre luxation du genou et luxation de la rotule (beaucoup moins grave)

Traitement

  • Réaligner le membre dans les luxations latérales ou médiales (quasi impossible, sans anesthésie, pour les luxations antérieures ou postérieures) et l'immobiliser temporairement dans une attelle rigide
  • Appeler impérativement le chirurgien orthopédiste et le chirurgien vasculaire (en cas de lésion vasculaire associée) :
    • en cas de lésion vasculaire, il est préférable de traiter les lésions ligamentaires dans un deuxième temps, le geste de revascularisation étant primordial et urgent (avant la 6e heure). Une artériographie sera demandée en urgence par le chirurgien vasculaire
    • en l'absence de lésion vasculaire, la tendance actuelle est d'opérer et de réparer les lésions ligamentaires (dans les jours qui suivent le traumatisme) après s'être assuré de l'absence de lésion vasculaire latente (doppler artériel, artériographie ou angio-IRM préopératoire quasi systématique)

_571 Photo Artériographie pré-opératoire normale d'une luxation du genou

  • Dans certains cas, le traitement orthopédique bien conduit peut donner des résultats étonnants quant à la qualité du résultat fonctionnel
  • Dans tous les cas, seul l'orthopédiste décide du traitement

Surveillance

  • Toute luxation du genou est hospitalisée pour :
    • surveiller les troubles vasculaires
    • surveiller les troubles nerveux
    • surveiller la douleur et la traiter
    • attention aux lésions secondaires du à l'accident à haute vélocité

Devenir / orientation

CRITERES D'ADMISSION

  • Hospitalisation dans tous les cas car risque de complications secondaires

Bibliographie

  • Traumatologie à l'usage de l'urgentiste. Sous la direction de Dominique Saragaglia. Editions Sauramps Médical. 2004

Auteur(s) : Jean-Jacques BANIHACHEMI, Dominique SARAGAGLIA

× Home
  • Pneumothorax
  • Urgences dentaires
  • Rhabdomyolyse
  • Brûlure grave de l'adulte
  • Luxation dentaire
  • Blasts
  • Traumatisme du coude à radiographies normales
  • Traumatisme épaule à radiographies normales
  • Contusion myocardique
  • Hypertension intracrânienne
  • Contusion pulmonaire
  • Fractures : os zygomatique
  • Corps étranger intra-auriculaire
  • Coagulopathie post-traumatique
  • Plaies de la face et du crâne
  • Luxations : cheville et pied
  • Luxation : coude
  • Luxations antérieures aiguës de l'épaule
  • Luxations : genou
  • Fractures : clavicule
  • Disjonctions acromio-claviculaires
  • Fractures : scapula
  • Fractures : extrémité supérieure humérus
  • Fractures : palette humérale de l'adulte
  • Fractures : diaphyse humérale
  • Pneumomédiastin
  • Perforation tympanique
  • Rupture traumatique isthme de l'aorte
  • Rupture diaphragmatique
  • Traumatisme vésical
  • Fractures : diaphyse fémorale
  • Fractures : phalange distale P3
  • Traumatisme splénique
  • Traumatisme thoracique pénétrant
  • Traumatisme rénal
  • Traumatismes de la ceinture pelvienne
  • Traumatismes de cheville à radios normales
  • Luxation : articulation MCP du pouce
  • Traumatisme rachidien
  • Traumatisme hépatique
  • Traumatisme abdominal ouvert
  • Traumatisme abdominal fermé
  • Traumatisme urétral
  • Traumatisme thoracique fermé
  • Méthémoglobinémie
  • Traumatisme crânien mineur de l'adulte
  • Traumatisme crânien grave de l'adulte
  • Lésions tendineuses du membre inférieur
  • Fractures : cotyle
  • Fractures : cuboïde et cunéiformes
  • Entorses/luxations métacarpophalangiennes
  • Luxations traumatiques de la hanche
  • Plaies de la main et des doigts
  • Fractures : métatarsiens
  • Luxations postérieures aiguës de épaule
  • Lésions musculaires aiguës
  • Lésions des nerfs périphériques
  • Fractures : scaphoïde tarsien
  • Lésions méniscales
  • Genou traumatique aigu
  • Fractures : cou-de-pied
  • Fractures : calcanéum
  • Disjonctions sterno-costo-claviculaires
  • Fractures de fatigue
  • Fractures : coronoïde
  • Fractures : jambe
  • Fractures : rotule
  • Fractures : tête radiale
  • Fractures : astragale
  • Fractures : avant-bras
  • Fractures : extrémité inférieure radius
  • Traumatisme du coude
  • Fractures : olécrane
  • Contusions du genou
  • Luxation temporo-mandibulaire antérieure
  • Fractures : os du carpe
  • Convulsions de l'enfant
  • Rupture-avulsion tendon distal biceps brachial
  • Rupture-avulsion triceps brachial
  • Rupture du chef long du biceps
  • Luxations carpo-métacarpiennes
  • Fractures : métacarpiens M2 à M5
  • Fractures : première phalange P1
  • Brûlures de l'enfant
  • Dissection : artère vertébrale
  • Compression médullaire
  • Chute chez la personne âgée
  • Epaule douloureuse chronique
  • Corps étranger intrarectal
  • Fractures : coude
  • Traumatismes de la hanche
  • Traumatisme crânien de l'enfant
  • Pronation douloureuse
  • Fractures : plateau tibial
  • Entorses et luxations des interphalangiennes proximales des doigts longs
  • Traumatisme facial
  • Hématome sous-unguéal
  • Hématome extradural
  • Fractures : plancher de l'orbite
  • Crush syndrome
  • Entorses du genou
  • Corps étranger intracornéen
  • Corps étranger intra-nasal
  • Fractures : os propres du nez
  • Fractures : mandibulaires
  • × accueil
  • accueil
  • cardiologie
  • dermatologie
  • endocrinologie
  • gastro-enterologie
  • génito-urinaire
  • gynécologie
  • hematologie
  • infectieux
  • metabolisme
  • neurologie
  • ophtalmologie
  • orl
  • pathologies circonstancielles
  • pediatrie
  • pneumologie
  • psychiatrie
  • rhumatologie
  • stomatologie
  • symptomes
  • système immunitaire
  • toxicologie
  • traumatologie
  • vasculaire
  • A propos de l'auteur
  • page facebook
  • Fermer