Bienvenue Sur Medecine Pro


Diverticulite sigmoïdienne


Spécialité : gastro-enterologie / infectieux /

Points importants

  • Diverticulose sigmoïdienne :
    • pathologie fréquente
    • prévalence : 10% (rare avant 30 ans et 50% de la population après 70 ans)
  • Histoire naturelle :
    • asymptomatique (90%)
    • symptomatique (10%)
    • non compliquée : diverticulite
    • complications aiguës : abcès, hémorragie, péritonite
    • complications chroniques : fistule, occlusion
  • Le diagnostic de diverticulite sigmoïdienne est un diagnostic paraclinique :
    • le scanner abdomino-pelvien est l'examen de référence, il permet d'affirmer le diagnostic et d'apprécier la gravité
       

Présentation clinique / CIMU

SIGNES FONCTIONNELS

Généraux

  • Fièvre

Spécifiques

  • Douleur continue localisée au niveau de la FIG ou de l'hypogastre
  • Trouble du transit : diarrhée ou constipation (Iléus reflexe)
  • Peut être accompagnée de nausées et vomissements
  • Symptômes urinaires :
    • pollakiurie ou dysurie avec BU négative

CONTEXTE

Terrain

  • Ratio H/F = 1
  • Age = 60 ans

Traitement usuel

  • Corticoïdes, immunosuppresseurs

Antécédents

  • Episodes douloureux identiques

EXAMEN CLINIQUE

  • Sensibilité ou défense de la FIG et/ou de l'hypochondre
  • TR : sensibilité

EXAMENS PARACLINIQUES SIMPLES

  • BU : normale
  • ECG dans le cadre du bilan pré opératoire

CIMU

  • Tri 2 à 4 en fonction du retentissement hémodynamique, tolérance clinique
     

Signes paracliniques

BIOLOGIQUE

  • NFS, CRP : syndrome inflammatoire avec hyperleucocytose et élévation de la CRP
  • Ionogramme : créatinémie avant réalisation du TDM (insuffisance rénale ?)
  • Bilan hépatique complet/lipasémie : diagnostic différentiel
  • Hémocultures si frissons et/ou T° > 38,5°C ou < 36,5°C
  • ß-HCG : systématique chez la femme en âge de procréer avant la réalisation de radios (radio de thorax, scanner)
  • Bilan préopératoire : Groupe, Rhésus, RAI, TP, TCA

IMAGERIE

ASP

  • A priori normal, iléus
  • Recherche de signes de complications : pneumopéritoine signe d'une perforation colique

Radio de thorax

  • Après 40 ans (bilan préopératoire)
  • Ou bien en cas d'ATCD particulier (exemple : HIV, tuberculose, asthme ....)

Scanner abdomino-pelvien injecté et opacifié = examen de référence

  • Confirme le diagnostic :
    • présence de diverticules
    • épaississement de la paroi colique > 4 mm
    • infiltration du mésocôlon
  • Recherche des signes de complications :
    • abcès
    • bulles extra-digestives
    • épanchement intra abdominal
    • pneumopéritoine
  • Permet de guider le traitement :
    • non compliqué : traitement médical
    • compliqué : traitement médical, drainage radiologique, chirurgie
       

Diagnostic différentiel

  • Colite infectieuse, ischémique, ou inflammatoire
  • Pancréatite
  • Cancer colique
  • Urinaire : prostatite, colique néphrétique, pyélonéphrite
  • Gynécologique : salpingite

Traitement

TRAITEMENT PREHOSPITALIER / INTRAHOSPITALIER

Stabilisation initiale

  • A jeun +++
  • VVP : B26 : 2000 mL / j
  • Prévenir rapidement le chirurgien digestif, l'anesthésiste-réanimateur si besoin

Traitement chirurgical

  • En cas d'abcès non drainable, de pneumopéritoine, ou de péritonite

MEDICAMENTS

Antalgiques

  • Paracétamol : 1 g x 3 / j
  • Spasfon® : 2 amp x 3 / j

Antibiothérapie IV

  • Rocéphine® 2 g
  • Flagyl® 500 mg
     

Surveillance

CLINIQUE

  • Abdomen et signes généraux (température, PA, pouls, diurèse)

PARACLINIQUE

  • Aucune
     

Devenir / orientation

CRITERES D'ADMISSION

  • Admission en chirurgie digestive ou réanimation si besoin
     

Mécanisme / description

  • Un diverticule est une hernie de la muqueuse colique à travers la musculeuse, repoussant la séreuse ; il résulte de l'hyperpression intra-luminale favorisée par le faible volume du contenu colique
  • La diverticulose est caractérisée par la présence de diverticules multiples ; elle prédomine au niveau du côlon sigmoïde mais peut atteindre tout le côlon ; elle n'est responsable d'aucun symptôme lorsqu'elle n'est pas compliquée
     

Auteur(s) : Karine PAUTRAT

× Home
  • Rectorragie
  • Occlusion intestinale aiguë
  • Abcès de la marge anale
  • Pancréatite aiguë
  • Hernies étranglées
  • Hémorragie digestive
  • Méléna
  • Ictère de l'adulte
  • Diverticulite sigmoïdienne
  • Cholécystite aiguë
  • Gastro-entérite aiguë de l'adulte
  • Syndrome de Mallory-Weiss
  • Hémorroïdes
  • Ischémie mésentérique
  • Corps étranger intrarectal
  • Hématémèse
  • Angiocholite
  • Coliques du nourrisson
  • Sténose du pylore
  • Appendicite
  • Constipation de l'enfant
  • Corps étrangers intra-oesophagiens chez l'enfant
  • Reflux gastro-oesophagien chez l'enfant
  • Ascite
  • Gastro-entérites aiguës de l'enfant
  • Colique hépatique
  • Diarrhées aigues et TIAC
  • × accueil
  • accueil
  • cardiologie
  • dermatologie
  • endocrinologie
  • gastro-enterologie
  • génito-urinaire
  • gynécologie
  • hematologie
  • infectieux
  • metabolisme
  • neurologie
  • ophtalmologie
  • orl
  • pathologies circonstancielles
  • pediatrie
  • pneumologie
  • psychiatrie
  • rhumatologie
  • stomatologie
  • symptomes
  • système immunitaire
  • toxicologie
  • traumatologie
  • vasculaire
  • A propos de l'auteur
  • page facebook
  • Fermer