Bienvenue Sur Medecine Pro


Paralysie faciale périphérique de l'adulte


Spécialité : neurologie /

Points importants

  • Le plus souvent « idiopathique » : paralysie faciale « a frigore » par infection virale
  • Diagnostic clinique : importance de l'interrogatoire et de l'examen
  • Recherche systématique d'une cause spécifique (infection zostérienne, borréliose)
  • Diagnostic différentiel = paralysie faciale centrale : prédomine sur la partie inférieure du visage, rarement isolé, absence de troubles du goût
  • Mesures de protection oculaire
  • Guérison complète dans 80% des cas à trois mois
  • 5% de séquelles invalidantes

Présentation clinique / CIMU

SIGNES FONCTIONNELS

  • Paralysie faciale unilatérale isolée avec défaut d'occlusion de la paupière
  • Douleurs rétro-auriculaires/douleurs mastoïdiennes
  • Hypoesthésie de la zone de Ramsay-Hunt (conduit auditif externe, conque du pavillon de l'oreille)
  • Hyperacousie douloureuse
  • Agueusie des 2/3 antérieurs de la langue

CONTEXTE

  • Possible à tous les âges, prédominance entre 30 et 45 ans
  • Incidence 30 pour 100 000 personnes/an
  • Augmentation de la fréquence en hiver : paralysie « a frigore »
  • Installation brutale :
    • souvent constatée le matin au réveil
    • d'emblée maximale ou se complétant en moins de 48 h
  • ATCD de piqûre de tique ou d'éruption cutanée locale (maladie de Lyme), séjour en zone d'endémie (Est de la France, Allemagne du Sud, Europe centrale)

EXAMEN CLINIQUE

Atteinte du territoire facial inférieur

  • Chute de la commissure labiale
  • Effacement du sillon nasogénien

Atteinte du territoire facial supérieur

  • Signe de Charles Bell : défaut d'occlusion de la paupière et basculement du globe oculaire en haut et en dehors à la tentative de fermeture des yeux
  • Signe des cils de Souques dans les formes frustes (les cils sont plus apparents du côté paralysée lors de la fermeture des yeux)
  • Effacement des rides du front et paralysie de l'élévation du sourcil

Examen de l'oreille

  • Hypoesthésie du conduit auditif externe
  • Eruption vésiculaire = zona du ganglion géniculé
  • Hyperacousie (paralysie du muscle de l'étrier)

Examen ORL

  • Mastoïdite/parotidite/tumeur parotidienne
  • Fonction du VIII (tumeur de l'angle ponto-cérébelleux)

Examen neurologique complet

  • Testing moteur et sensitif complet
  • Autres nerfs crâniens (paralysie du VI ipsilatéral ou syndrome vestibulaire central possible en cas de lésion du tronc cérébral)
  • Réflexes ostéo-tendineux

EXAMENS PARACLINIQUES SIMPLES

  • Glycémie capillaire

CIMU

  • Tri 2

Signes paracliniques

BIOLOGIQUE

  • NFS/CRP (syndrome inflammatoire)
  • Glycémie, HbA1c (diabète)
  • Sérologie de VZV, si infection suspectée
  • Sérologie de Lyme, si zone d'endémie (Est de la France, Allemagne du Sud, Europe centrale)
  • Sérologie VIH
  • Ponction lombaire en cas de doute sur une méningoradiculite (syndrome méningé, atteinte de plusieurs paires crâniennes)

IMAGERIE

  • IRM cérébrale (tronc cérébral) et scanner ORL en cas de doute sur une pathologie structurelle sous-jacente
  • Electromyogramme différé à visée pronostique

Diagnostic étiologique

  • « Idiopathique » = Paralysie faciale « a frigore » (infection virale banale suspectée)

CAUSES SPECIFIQUES

  • Maladie de Lyme (jusqu'à 50% en zone d'endémie)
  • Zona du ganglion géniculé
  • Diabète (mono-neuropathie diabétique)
  • Traumatisme :
    • fracture du rocher
    • chirurgie parotidienne
  • Atteinte ORL :
  • Atteinte du tronc cérébral :
    • AVC
    • sclérose en plaque
    • tumeur du tronc cérébral ou de l'angle ponto-cérébelleux
  • Polyradiculonévrite aiguë (syndrome de Guillain-Barré, variante Miller-Fisher)
  • Sarcoïdose (syndrome de Heerfordt)

Diagnostic différentiel

PARALYSIE FACIALE CENTRALE

  • Atteinte prédominant nettement sur le territoire du facial inférieur
  • Souvent associé à un déficit du membre supérieur homolatéral
  • Dissociation automatico-volontaire (respect des mimiques automatiques)

CAUSES SPECIFIQUES

  • Maladie de Lyme (jusqu'à 50% en zone d'endémie)
  • Zona du ganglion géniculé
  • Diabète (mono-neuropathie diabétique)
  • Traumatisme :
    • fracture du rocher
    • chirurgie parotidienne
  • Atteinte ORL :
    • mastoïdite
    • parotidite/tumeur parotidienne
  • Atteinte du tronc cérébral :
    • AVC
    • sclérose en plaque
    • tumeur du tronc cérébral ou de l'angle ponto-cérébelleux
  • Polyradiculonévrite aiguë (syndrome de Guillain-Barré, variante Miller-Fisher)
  • Sarcoïdose (syndrome de Heerfordt)

Traitement

TRAITEMENT INTRAHOSPITALIER

  • Corticothérapie orale précoce dans les formes idiopathiques
  • Mesures adjuvantes à la corticothérapie
  • Prévention des complications oculaires :
    • occlusion palpébrale nocturne
    • larmes artificielles
  • Kinésithérapie faciale

MEDICAMENTS

  • Prednisolone (Solupred®) 1 mg/kg/jour pendant 5-10 jours
  • Larmes artificielles (Dacryoserum®) au minimum 3 fois/j

Devenir / orientation

CRITERES D'ADMISSION

  • Pas d'admission en l'absence d'atypie après interrogatoire et examen clinique complet
  • En l'absence d'atypie : consultation de contrôle à deux semaines
  • Hospitalisation en service de médecine pour exploration en cas d'atypie clinique ou de doute sur une cause secondaire

Mécanisme / description

  • Origine idiopathique de la paralysie faciale « a frigore »
  • Inflammation du nerf suite à une infection virale banale ou une réactivation du virus Herpes Simplex type 1 suspectée

Bibliographie

  • Sullivan FM, Swan IR, Donnan PT, et al. Early treatment with prednisolone or acyclovir in Bell's palsy. N Engl J Med 2007;357:1598-607
     

Auteur(s) : Julien DUMURGIER

× Home
  • Méningite aiguë bactérienne de l'adulte
  • Syndrome méningé fébrile
  • Céphalées - Migraine
  • Paralysie faciale périphérique de l'adulte
  • Hypertension intracrânienne
  • Etat de mal épileptique
  • Accident vasculaire cérébral
  • Hémorragie intracérébrale
  • Algie vasculaire de la face
  • Syndrome de Guillain Barré
  • Coma myxoedémateux
  • Agitation de l'adulte
  • Agitation de l'enfant
  • Polyradiculonévrite aiguë
  • Infarctus cérébral
  • Convulsions de l'adulte
  • Coma chez l'enfant
  • Convulsions de l'enfant
  • Paralysie faciale de l'enfant
  • Méningites de l'enfant
  • Céphalées de l'enfant
  • Vertiges de l'enfant
  • Dissection : artère vertébrale
  • Compression médullaire
  • Syndrome de la queue de cheval
  • Dissection : carotide
  • Perte de connaissance brève de l'enfant de plus de 2 ans
  • Coma chez l'adulte
  • × accueil
  • accueil
  • cardiologie
  • dermatologie
  • endocrinologie
  • gastro-enterologie
  • génito-urinaire
  • gynécologie
  • hematologie
  • infectieux
  • metabolisme
  • neurologie
  • ophtalmologie
  • orl
  • pathologies circonstancielles
  • pediatrie
  • pneumologie
  • psychiatrie
  • rhumatologie
  • stomatologie
  • symptomes
  • système immunitaire
  • toxicologie
  • traumatologie
  • vasculaire
  • A propos de l'auteur
  • page facebook
  • Fermer