Bienvenue Sur Medecine Pro

L’EPAULE  
I – RAPPELS ANATOMIQUES  
L’articulation scapulo-humérale est une énarthrose très mobile.  
La tête humérale mesure 30 mm de diamètre de rayon et qui est calé à  
1
30° sur l’axe diaphysaire. La base est le col anatomique, qui est oblique en  
bas et en dedans. En dehors se trouvent 2 saillies : le trochiter qui est  
externe et postérieur, l’autre saillie est antérieure c’est le trochin. Entre  
ces 2 saillies se trouve la coulisse bicipitale où passe la gène du long  
biceps.  
La cavité glénoïde est supportée par le col de l’omoplate, elle  
regarde en dehors, en avant et en haut. Au dessus se trouve l’apophyse  
coracoïde.  
II – TECHNIQUES ET MATERIELS UTILISES  
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
On utilise le petit foyer  
DFF 1m  
On utilise un couple écran/film adapté à l’os  
On peut utiliser un filtre d’épaule  
Constantes : 55 kV 50 mAs  
Cotation Z=17 pour 2 incidences, Z=28 pour 4  
incidences et plus  
III – INCIDENCES FONDAMENTALES  
FACE ROTATION NEUTRE  
-
-
-
-
-
-
Le patient est assis ou debout  
Elle est réalisée en antéro-postérieur  
L’épaule à radiographier est au contact de la  
table  
-
-
-
L’épaule opposée est avancée en oblique  
postérieur de 35 à 40°  
-
Le bras est le long du corps et la main est posée  
contre la cuisse, de telle sorte que l’axe  
épicondyle/épi trochlée soit parallèle au plan de la  
table  
-
-
La tête doit être tournée du coté opposé  
RAYON DIRECTEUR  
-
-
Il est descendant de 15 à 20°  
-
-
Et il est centré sur la dépression sous-  
acromiale  
VARIANTE  
-
-
En décubitus dorsal corrigé  
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
On doit voir la partie supérieure de l’humérus,  
la glène, l’apophyse coracoïde de l’omoplate,  
l’acromion, et la partie distale de la clavicule  
-
-
-
Grâce à l’obliquité du patient on doit avoir  
Llinterligne gléno-huméral dégagé  
Grâce à l’obliquité du patient on doit avoir  
-
superposition de la clavicule et de l’acromion (c’est  
a dire que l’on doit voir l’espace sous-acromial)  
-
-
-
(
-
Il doit y avoir un respect du cintre omo-huméral  
on doit avoir une courbure régulière)  
En rotation neutre (ou rotation 0) : le trochiter  
est de profil, c’est a dire qu’il doit être bien  
visible ; le trochin est vue de face, c’est a dire non  
visible ; la goutière est en position para-médiane  
externe  
-
-
-
Les berges antérieure et postérieure de la  
glène doivent être superposées  
Les parties molles doivent être analysable  
-
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
1
2
3
4
5
6
7
8
9
1
1
1
1
– Acromion  
– Bec de l’acromion  
– Col anatomique  
– Trochiter  
– Trochin  
– Gouttière bicipitale  
– Col chirurgical  
– Sommet de la coracoïde  
– Cavité glénoïde  
0 – Col de l’omoplate  
1 – Epine de l’omoplate  
2 – Clavicule  
3 – Implantation de la coracoïde  
IMAGE NORMALE  
FACE AVEC ROTATION VARIEES DU BRAS  
En rotation interne : Même position que pour la  
-
-
rotation neutre sauf que le bras doit effectuer une  
rotation interne maximale, c’est a dire que la face  
dorsale de la main doit être au contact de la cuisse  
-
-
En rotation externe : C’est la même position que  
les 2 autres sauf que le bras doit effectuer une  
rotation externe maximale, c’est a dire que la face  
dorsale de la main doit aussi entrer en contact avec  
la cuisse du patient  
FAUX PROFIL  
-
-
-
-
-
-
Le patient est assis ou debout  
C’est une incidence antéro-postérieure  
Le dos est contre la table, le plan frontal est  
parallèle au plan de la table  
-
-
-
-
-
-
Le bras est en abduction et en rotation externe  
La main est derrière la nuque  
Mais le plan bras/avant-bras doit rester  
parallèle au plan de la table  
RAYON DIRECTEUR  
-
-
Il est horizontal et perpendiculaire au plan du  
film  
Il est centré au milieu de la glène  
-
-
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
-
-
-
On doit avoir la tête humérale, l’omoplate, la  
glène, la clavicule  
L’articulation acromio-claviculaire doit être  
enfilée  
-
-
La pointe de l’apophyse coracoïde doit être en  
dessous ou au contact de la clavicule  
-
Les parties molles péri-articulaires doivent être  
explorables  
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
1
2
3
4
5
– Coronoïde  
– Epine de l’omoplate  
– Trochin  
– Acromion  
– Articulation acromio-claviculaire  
IMAGE NORMALE  
PROFIL OU PROFIL AXILLAIRE  
On a 2 types de profils : axiale ascendante et l’axiale descendante  
AXIALE ASCENDANTE  
-
-
-
-
Le patient est assis ou debout  
Il est en légère inflexion latérale du coté à  
radiographier  
La main repose sur un support  
-
-
-
-
-
-
Le bras est en abduction à 90°  
La cassette est maintenue par la main opposée  
sur la partie supérieure de l’épaule  
-
-
-
Le tube est vertical de bas en haut  
DFF 1m  
-
RAYON DIRECTEUR  
-
-
Il est centré au milieu du creux axillaire  
VARIANTE  
-
-
Couché chez un poly trauma en décubitus dorsal  
avec l’épaule surélevée par un coussin  
AXIALE DESCENDANTE  
-
-
-
-
Le patient est assis en bout de table  
La paroi latérale du thorax est au contact de la  
table  
-
-
-
-
-
-
Le bras est le plus possible en abduction  
Le coude est fléchi  
Le creux axillaire repose sur une cassette  
courbe si possible  
RAYON DIRECTEUR  
-
-
-
-
-
-
Il est vertical de haut en bas  
Il est incliné de dehors en dedans de 15°  
Il est centré 4 à 5 cm en dedans de la pointe de  
l’acromion  
VARIANTE  
-
-
Si l’abduction est impossible, on utilisera une  
cassette courbe  
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
On doit voir la tête humérale, la clavicule,  
l’omoplate  
-
-
-
-
L’acromio-claviculaire doit être enfilée de face  
La tête humérale doit avoir le trochin bien  
visible  
-
-
Les rebords glénoïdaux antérieur et postérieur  
doivent être bien visible ainsi que le corps de  
l’omoplate  
-
-
-
La glène doit être bien visible  
-
L’apophyse coracoïde doit être bien déroulée en  
avant de la glène  
L’acromion est en arrière de la glène  
-
-
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
1
2
3
4
5
6
7
8
– Apophyse coracoïde  
– Clavicule  
– Trochin  
– Gouttière bicipitale  
– Acromion  
– Articulation acromio-claviculaire  
– Glène  
– Epine de l’omoplate  
INCIDENCE DE BERNAGEAU  
Ou profil glénoïdal  
-
-
-
-
-
-
C’est une incidence postéro-antérieure  
Le patient est assis ou debout  
Le patient est positionner de profil strict,  
épaule à radiographier contre la plaque, le bras est  
à 180° à la verticale, la tête est penchée vers  
l’avant, le creux axillaire est alors au contact de la  
table  
-
-
On fait pivoter le patient en arrière pour  
dégager la colonne de l’omoplate d’un angle de 20°  
RAYON DIRECTEUR  
-
-
Il est descendant de 20 à 30°  
-
-
Il est centré sur la base du moignon de l’épaule  
VARIANTE  
-
-
Si l’abduction à 180° est impossible, on peut le  
faire à 90°  
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
On doit avoir l’image de la casquette : visière et  
calot  
-
-
On doit voir la tête humérale, la clavicule,  
l ‘omoplate  
-
-
-
L’omoplate est vue de profil  
Le grand axe de la cavité glénoïde est  
-
perpendiculaire à l’axe de l’humérus/omoplate  
La visière : elle est formé par la partie  
inférieure de la glène  
La partie inférieure : c’est la partie inférieure  
de la glène  
-
-
-
-
-
-
Le rebord supérieur : c’est le bord supérieur de  
la glène  
ANATOMIE RARIOLOGIQUE  
1
2
3
4
5
– Glène  
– Clavicule  
– Acromion  
– Coracoïde  
– Tête humérale  
INCIDENCE DE NEER  
Ou sous-acromiale de profil  
C’est la même position que pour l’incidence de  
-
-
Bernageau, mais le bras est positionner le long du  
corps  
-
-
-
-
C’est une incidence postéro-antérieure  
Le patient est en oblique antérieur du coté à  
explorer d’un angle de 30 à 40°  
RAYON DIRECTEUR  
Il est descendant de 15 à 30°  
-
-
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
L’espace sous-acromial doit être dégagé afin de  
voir la coiffe des rotateurs  
-
-
-
-
L’omoplate est en profil strict  
L’omoplate doit faire un Y avec la tête humérale  
qu centre  
L’articulation acromio-claviculaire est visible  
-
-
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
1
– Clavicule  
2
3
4
5
– Acromion  
– Apophyse coracoïde  
– Glène  
– Tête humérale  
A – Tendon du sus-épineux  
B – Tendon du sous-épineux  
C – Tendon du petit rond  
IMAGE NORMALE  
SOUS ACROMIALE DE FACE  
-
-
-
-
-
-
Le patient est assis  
C’est une incidence antéro-postérieure  
Le patient doit se pencher en avant, on doit  
avoir un alignement horizontal de l’épine et de la  
clavicule  
RAYON DIRECTEUR  
-
-
Il est centré sur l’espace sous-acromial  
Il est descendant de 15°  
-
-
VARIANTE  
-
-
-
-
-
-
-
-
En décubitus dorsal strict  
La tête penchée en avant  
Le bras le long du corps  
Rayon directeur : descendant de 30°, centré  
sue l’espace sous-acromial  
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
-
On doit voir la clavicule, l’omoplate, le tête  
humérale  
-
On doit avoir un alignement horizontal du bord  
interne de l’épine et de la clavicule  
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
PROFIL DE LAMY  
FROFIL AXIAL DE LA COIFFE  
-
-
C’est une incidence postéro-antérieure  
-
-
La position est la même que pour le profil de  
NEER  
RAYON DIRECTEUR  
Il est horizontal  
-
-
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
-
-
-
-
L’omoplate doit être de profil strict  
Elle doit être vue dans sa totalité  
La tête humérale et la glène doivent être  
superposées  
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
PROFIL DE BLOOM ET OBATA  
C’est un profil axillaire  
-
-
-
-
-
-
Le patient est assis sur la table  
Le bras replié et plaqué sur l’abdomen  
Le patient se penche en arrière pour dégager  
l’épaule de toutes superpositions  
-
-
-
Il est en légère oblique du coté à explorer  
La cassette est sur le plan de la table  
-
RAYON DIRECTEUR  
-
-
Il est vertical  
-
-
Et centré sur le milieu de l’épaule  
VARIANTE  
-
-
-
-
-
-
C’est l’incidence de CHEVROT :  
Le patient est assis  
La cassette repose sur le moignon de l’épaule et  
est maintenue par un système mécanique  
Le rayon directeur est ascendant et oblique en  
avant  
-
-
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
-
-
-
-
-
-
L’omoplate est vue de profil  
L’acromion est dégager en arrière  
L’apophyse coracoïde est rejetée en arrière  
La glène est pratiquement médiane  
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
1
2
3
4
5
6
– Glène  
– Tête de l’humérus  
– Clavicule  
– Acromion  
– Cote  
- Coracoïde  
INCIDENCE DE GARTH  
-
-
Le patient est positionné en oblique postérieur  
du coté à explorer de 45°  
-
-
-
-
Coude le long du corps  
Le bras en rotation interne (l’avant bras sur le  
ventre)  
RAYON DIRECTEUR  
Il est descendant de 45°  
-
-
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
On doit voir les 3 os : humérus, omoplate,  
clavicule  
L’interligne gléno-huméral doit être visible  
-
-
-
-
-
La tête humérale est en rotation interne, le  
trochiter est vue de profil  
Le bord inférieur de la glène est dégager de  
toutes superpositions et bien visible  
-
IV – INCIDENCES COMPLEMENTAIRES  
INCIDENCE DE FACE EN DYNAMIQUE  
-
-
On réalise des faces avec des différents  
degrés d’abduction : 0°, 30°, 60° et 90°  
INCIDENCE DE FACE EN ABDUCTION CONTRARIEE  
Manœuvre de LECLERC  
-
-
On met une bande velcro non élastique au  
dessus du coude et on colle le bras au contact du  
thorax  
V - QUELQUES IMAGES PATHOLOGIQUES  
FRACTURE/LUXATION DE L’EPAULE  
× Home
  • L’AVANT-BRAS
  • LE POIGNET
  • LA MAIN
  • LE RACHIS DORSAL
  • GRILL COSTAL
  • LE RACHIS LOMBAIRE
  • L’ABDOMEN
  • LE BASSIN
  • LA HANCHE
  • LA CUISSE
  • LE CRANE
  • LE GENOU
  • LA JAMBE
  • LA CHEVILLE
  • LE PIED
  • LE RACHIS CERVICAL
  • L’EPAULE
  • L’OMOPLATE
  • RADIO THORACIQUE
  • L’HUMERUS
  • LE COUDE
  • page facebook