Bienvenue Sur Medecine Pro

LA HANCHE  
I – RAPPELS ANATOMIQUES  
Articulation coxo-fémorale :  
C’est une énarthrose (sphère dans une cavité sphérique).  
L’articulation est formée de la tête fémorale et de la cavité cotyloïde de  
l’os iliaque. La cavité cotyloïde est agrandie par un bourrelet (le bourrelet  
cotyloïdien).  
1
2
3
4
6
7
– Synoviale  
– Tente du ligament de la tête fémorale  
– Capsule articulaire  
– 5 – Ligament de la tête fémorale  
– Ligament transverse  
– Insertion du ligament rond  
B – Bourrelet cotiloïdien  
C – Col fémoral  
La cavité cotyloïde :  
Elle se trouve sur la face latérale de l’os coxal au point de réunion  
des 3 os primitifs (cartilage en Y). Il est orienté en bas, en avant et en  
dehors. A sa périphérie se trouvent 3 incisures (ou échancrures) à l’union  
des pièces osseuses. L’inférieure est la plus large, c’est l’échancrure  
ischio-pubienne.  
Elle est formée de 2 partie différentes :  
-
-
La dépression centrale qui est non articulaire, rugueuse : c’est  
l’arrière fond du cotyle. Elle est comblée par un bourrelet adipeux.  
-
-
La partie périphérique : c’est un croissant articulaire s’ouvrant  
en bas par l’échancrure ischio-pubienne et présente 2 cornes, une  
antérieure et une postérieure. L’échancrure est fermée par un  
ligament transverse, pour fermer l’articulation.  
Bourrelet :  
C’est un fibrocartilage en forme d’anneau situé au pourtour de la  
cavité cotyloïde. Il permet d’agrandir le surface articulaire, en étendue et  
en profondeur. Il a une surface externe convexe donnant insertion à la  
capsule articulaire. La surface interne est lisse, concave, recouverte de  
cartilage et qui répond à la tête fémorale.  
Moyens d’union :  
Ce sont les ligaments et la capsule. La capsule est un manchon  
fibreux, résistant en forme de tronc de cône à base iliaque. La face  
profonde est tapissée par la membrane synoviale. Les ligaments sont au  
nombre de 4 : Le ligament ilio-fémoral, ischio-fémoral, pubo-fémoral,  
ligament rond.  
Physiologie articulaire :  
L’articulation doit répondre à un double impératif : solidité et  
mobilité dans les 3 dimensions autour d’un axe qui est le centre de la tête  
fémorale.  
-
-
-
-
Dans le plan sagittal : flexion/extension : cuisse sur  
abdomen=120°, cuisse en arrière=20°  
Dans le plan frontal : abduction/adduction : abduction=45°,  
adduction=30°  
Dans le plan horizontal : rotation interne/externe :  
externe=35°, interne=15°  
-
-
II – TECHNIQUES ET MATERIELS UTILISES  
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Au Potter  
Grand foyer  
DFF 1 m  
Ecrans et films adaptés à l’os  
Constantes : 70 kV 30mAs  
-
-
Cotation : Z=15 pour 2 incidences, Z=22 pour 4  
incidences et plus  
III – INCIDENCES FONDAMENTALES  
FACE  
-
-
-
-
-
-
Le patient est en décubitus dorsal  
Le bassin est de face  
Le pied est en rotation interne  
RAYON DIRECTEUR  
-
-
Il est vertical  
-
-
Il est centré 4 cm au-dessous de l’épine iliaque  
antéro-supérieure (au milieu du plis de l’aine)  
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
On doit avoir des critères photographiques  
correct  
-
-
-
-
-
-
-
-
L’articulation doit être au milieu du film  
L’interligne doit être visible  
Le col doit être déroulé  
Le petit trochanter est vue au travers de la  
diaphyse fémorale  
1
2
3
4
5
6
– Toit du cotyle  
– Bord externe du toit  
– Bord interne du toit  
– Ligne innominée  
– Epine sciatique  
– U radiologique  
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
IMAGE NORMALE  
PROFIL URETRAL  
Ou faux profil  
-
-
-
-
Décubitus dorsal  
La cuisse du coté à radiographier est en flexion  
et en abduction, le talon doit être au niveau du  
genou du coté opposé  
-
-
-
Le bassin est en oblique de 45° du coté à  
examiner et calé  
La jambe opposé est allongée  
-
RAYON DIRECTEUR  
-
-
Il est vertical  
-
-
Centré au milieu du plis inguinal  
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
Critères photographiques  
-
-
L’articulation coxo-fémorale est de profil et  
centré sur le film  
-
-
-
L’interligne doit être visible  
Le grand trochanter est sur le col et déborde  
-
de part et d’autre  
Le petit trochanter est visible à la partie  
inféro-interne du col  
Les branches ilio et ischio-pubiennes sont  
superposées  
-
-
-
-
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
1
2
3
4
5
6
7
8
9
1
1
– Epine iliaque antéro-supérieure  
– Sourcil cotyloïdien  
– Toit du cotyle  
– Lèvres de la cavité cotyloïde  
– Tête fémorale  
– Col fémoral  
– Grand trochanter  
– Petit trochanter  
– Epine sciatique  
0 – Branches ilio et ischio-pubiennes  
1 - Ischion  
PROFIL DE LEQUESNE ET DE DE SEZE  
-
-
Le patient est debout  
-
-
Il est en oblique postérieur du coté à  
radiographier  
-
-
Le patient est d’abord positionné de profil, le  
pied du coté à radiographier est parallèle au plan  
de la table, ensuite on fait tourner le patient vers  
l’arrière de 25° sans bouger les pieds  
RAYON DIRECTEUR  
-
-
Il est horizontal  
-
-
Il est centré au milieu du plis inguinal sur la  
jambe opposée, 4 travers de doigts au-dessus du  
pubis  
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
-
-
On doit avoir une verticalité du col fémoral et  
de la diaphyse fémorale  
Les 2 têtes doivent être sur le même cliché  
espacées de 2 à 3 travers de doigts  
Le grand trochanter est sur la diaphyse  
fémorale  
-
-
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
1
2
3
4
5
6
7
8
9
1
– Toit du cotyle  
– Bord antérieur du cotyle  
– Corne antérieure du cotyle  
– Tête fémorale  
– Bord antérieur du gdr trochanter  
– Bord postérieur du col  
– Bord postérieur du grd trochanter  
– Petit trochanter  
– Tête fémorale opposée  
0 – Ischion  
D – Distance entre les 2 têtes fémorales  
IMAGE NORMALE  
IV – INCIDENCES COMPLEMENTAIRES  
PROFIL D’ARCELIN  
-
-
Décubitus dorsal  
-
-
Le membre inférieur à radiographier est en  
extension  
-
-
-
-
La rotule est au zénith  
La cuisse opposée est fléchie à 90° sur  
l’abdomen et soutenue par le patient  
RAYON DIRECTEUR  
-
-
Il est horizontal  
-
-
Il entre par la face interne de la racine de la  
cuisse  
-
-
-
Il y a un angle de 40 à 45° avec le membre à  
explorer  
-
La cassette grille est placée verticalement  
contre l’aile iliaque calée contre la taille (parallèle  
au col fémoral et perpendiculaire au rayon)  
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
Le col fémoral est vue de profil sans  
déformation  
INTERET  
-
-
-
-
C’est un profil chirurgical utilisé en  
traumatologie  
-
Il permet d’étudier l’intégrité et l’orientation  
du col fémoral  
-
Il permet de situer les fragments osseux dans  
un plan antéro-postérieur  
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
1
2
3
4
5
– Tête fémorale  
– Col fémoral  
– Diaphyse fémorale  
– Grand trochanter  
- Ischion  
PROFIL DE LA SALPETRIERE  
-
-
-
-
Le patient est en décubitus dorsal  
Il placé à l’extrémité de la table  
Les cuisses sont en légère abduction à 50 ou  
-
-
60°  
-
-
-
Le genou du coté sain est fléchi  
Le membre à explorer est en extension sur un  
-
support  
Le pied est en rotation interne  
-
-
RAYON DIRECTEUR  
-
-
-
-
-
-
-
-
Le tube est placé entre les jambes  
Il est horizontal et perpendiculaire au col  
Il fait 45° avec la diaphyse fémorale  
Il est centré sur la face interne de la racine de  
la cuisse  
-
-
La cassette est verticale contre l’aile iliaque  
calée contre la taille  
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
Le col fémoral est vue sans déformation  
INTERET  
-
-
-
-
-
-
C’est un vrai profil chirurgical  
Au bloc opératoire ou en post-op  
Chez un trauma grave du bassin  
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
1
2
3
4
5
– Tête fémorale  
– Col fémoral  
– Diaphyse fémorale  
– Grand trochanter  
- Ischion  
PROFIL DE COSTE  
-
-
-
Le patient est décubitus dorsal  
Les membres inférieurs son en adduction est en  
-
extension  
RAYON DIRECTEUR  
-
-
La cassette est entre les cuisses calée contre  
le pubis  
-
-
-
-
Il est horizontal  
Le point d’entrée est sur la crête iliaque et le  
point de sortie est au milieu de la cassette  
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
-
-
Le col doit être déroulé  
La tête fémorale et l’interligne sont visible  
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
1
2
3
– Col fémoral  
– Tête fémorale  
– Grand trochanter  
PROFIL COTYLOIDIEN  
-
-
Le patient est assis perpendiculairement à l’axe  
de la table  
-
-
-
-
-
-
-
-
En antéflexion forcée  
Les cuisses sont sur la table  
Les jambes sont pendantes  
Le tube est décalé du coté à radiographier  
RAYON DIRECTEUR  
-
-
Il est descendant de 30° par rapport à la  
verticale  
-
-
Il est centré au milieu de la ligne réunissant  
l’épine iliaque antéro-supérieure et le bord  
supérieur du grand trochanter  
-
-
Le cassette est sous les fesses ou au Potter  
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
On doit voir la paroi postérieure du cotyle bien  
dégagée  
INTERET  
-
-
Dépistage des luxations traumatiques de la  
hanche  
-
-
Recherche de fracture de la paroi postérieure  
du cotyle  
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
PROFIL BILATERAL DE COLIEZ  
Décubitus dorsal  
-
-
-
-
Les genoux sont fléchis  
-
-
Les cuisses sont perpendiculaires avec le tronc  
et en abduction modérée à 40° par rapport à la  
verticale  
-
-
Les plantes des pieds sont au contact l’une de  
l’autre  
RAYON DIRECTEUR  
-
-
Il est vertical  
-
-
Centré Sur la symphyse pubienne  
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
Vue symétrique des 2 coxo-fémorales  
Les trous doivent être symétriques  
-
-
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
IMAGE NORMALE  
PROFIL DE DUCROQUET  
-
-
Décubitus dorsal  
-
-
La cuisse est à 90° sur l’abdomen et en  
abduction à 30 ou 40°  
-
-
-
-
-
-
Les genoux sont à 90°  
Le pied est sur un tabouret  
L’autre jambe est en extension  
RAYON DIRECTEUR  
-
-
Il est vertical  
-
-
Il est centré au milieu du plis inguinal  
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
Le col fémoral est déroulé  
-
-
Le petit et le grand trochanter sont superposés  
en arrière  
-
-
-
Le bassin est de face  
La diaphyse fémorale est agrandie  
-
INTERET  
-
-
-
-
-
-
-
-
C’est un bon profil chez un sujet mobilisable  
Permet de mesurer l’angle d’antéversion du col  
Recherche de corps étrangers intra-articulaires  
Contrôle de PTH  
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
1
2
3
4
5
– Col fémoral  
– Tête fémorale  
– Bassin de face  
– Grand trochanter  
– Petit trochanter  
× Home
  • L’AVANT-BRAS
  • LE POIGNET
  • LA MAIN
  • LE RACHIS DORSAL
  • GRILL COSTAL
  • LE RACHIS LOMBAIRE
  • L’ABDOMEN
  • LE BASSIN
  • LA HANCHE
  • LA CUISSE
  • LE CRANE
  • LE GENOU
  • LA JAMBE
  • LA CHEVILLE
  • LE PIED
  • LE RACHIS CERVICAL
  • L’EPAULE
  • L’OMOPLATE
  • RADIO THORACIQUE
  • L’HUMERUS
  • LE COUDE
  • page facebook