Bienvenue Sur Medecine Pro

LE POIGNET  
I - RAPPELS ANATOMIQUES  
Il est composé de l’ extrémité inférieure du radius, du cubitus et la  
base des 5 métacarpiens.  
Seul le radius prend part à sa constitution, le cubitus ne descend  
pas jusqu’au carpe, car il est séparé par le ligament triangulaire.  
II – TECHNIQUES ET MATERIELS UTILISES  
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Petit foyer  
Film 18/24 ou 24/30  
Films mono couches  
Ecrans à grains fins  
Technique en direct  
Utilisation de cônes et des diaphragmes  
DFF 1m  
Utilisation des lettres D et G  
Identification du patient  
Constantes : 45 kV 5 mAs  
III – INCIDENCES FONDAMENTALES  
FACE  
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Patient assis parallèlement à la table  
Bras en abduction à 90°  
Coude plié à 90°  
Main en pronation  
Paume de la main au contact de la cassette  
Main en légère inclinaison cubitale  
RAYON DIRECTEUR  
-
-
Vertical  
-
-
Centré au milieu de la ligne bi-styloïdienne  
VARIANTE  
-
-
Palmo-dorsale : main en supination (en fonction  
de l’état du patient), légère inflexion cubitale  
Bilatérale  
-
-
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
-
-
-
-
On doit avoir tout le poignet  
L’interligne radio-cubitale doit être bien enfilé  
L’interligne carpo-métacarpienne doit être  
nette  
-
-
-
Le grand os doit être en position centrale  
On doit voir les parties molles et une bonne  
-
différenciation C/M  
ANATOMIE RADIOLOGIQUE ET IMAGA NORMALE  
Le cubitus est écarté du carpe  
-
-
PROFIL  
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
On réalise un profil cubital  
Le patient est assis  
Le bras dans un même plan horizontal  
Coude à 90°  
Le dos de la main est dans l’alignement de  
l’avant-bras  
Le pouce ne doit pas être au zénith  
-
-
RAYON DIRECTEUR  
-
-
Il est perpendiculaire au plan du film  
-
-
Centré sur l’extrémité de la styloïde radial  
VARIANTES  
-
-
On peut réaliser un profil radial  
-
-
Profil Avec le rayon horizontal chez un patient  
couché et ayant la main sur le ventre par exemple  
Il peut être bilatéral et symétrique  
-
-
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
On doit voir tout le carpe ainsi que le radius, le  
cubitus et la base des métacarpiens  
-
-
-
-
Les 2 styloïdes doivent être superposées  
Les métacarpiens superposés sauf 1, celui du  
pouce  
-
-
-
L’axe de l’avant-bras doit passer par le centre  
du semi-lunaire  
-
Le grand-os prolonge l’axe des métacarpiens  
IMAGE NORMALE ET ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
IV – INCIDENCES COMPLEMENTAIRES  
EN DYNAMIQUE  
-
-
De FACE  
On réalise une inflexion cubitale puis une inflexion  
radiale  
-
-
De PROFIL  
On réalise une inflexion dorsale puis une inflexion  
palmaire  
OBLIQUES  
-
-
On réalise un ¾ radial et un ¾ cubital  
RADIO-CARPIENNE  
Ou PROFIL GLENOIDIEN MEDIAN  
-
-
-
-
-
-
Permet de voir l’interligne radio-carpienne  
La main est posée paume à plat sue la cassette  
L’avant-bras est posé  
RAYON DIRECTEUR  
-
-
Incliné de 30° vers le coude  
INTERET  
-
-
Voir l’interligne radio-scaphoïdienne  
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
1
2
3
4
– Radius  
– scaphoïde  
– Semi-lunaire  
– Interligne radio-scaphoïdienne  
PROFIL GLENOIDIEN MEDIAL  
Même position que pour le poignet de profil  
-
-
RADYON DIRECTEUR  
-
-
Il est incliné de 15° vers le coude  
INTERET  
-
-
Voir l’interligne radio-lunaire  
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
1
2
3
4
– Radius  
– Scaphoïde  
– Semi-lunaire  
– Interligne radio-lunaire  
INCIDENCES DU TRAPEZE ET DES ARTICULATIONS TRAPEZO-  
MATACARPIENNE  
-
-
C’est la même position que pour une colonne du  
pouce de face  
RAYON DIRECTEUR  
Centré sur l’articulation trapézo-métacarpienne  
-
-
CRITERE DE REUSSITE  
On doit voir le scaphoïde, le trapeze, et le 1er  
métacarpien  
-
-
INCIDENCES DES APOPHYSES UNCIFORMES DU PYRAMIDAL ET  
DU PISIFORME  
-
-
On doit placer le bord cubital de la main contre  
le film  
-
-
On met la main en demi-supination et demi-  
flexion  
RAYON DIRECTEUR  
On se centre sur le pyramidal  
-
-
CRITERES DE REUSSITE  
On doit voir l’interligne entre pyramidal et le  
pisiforme  
-
-
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
1
2
3
– Interligne pyramidal-pisiforme  
– Pyramidal  
- Pisiforme  
INCIDENCE DE LA GOUTIERE CARPIENNE  
Exploration du canal carpien  
-
-
La main et poignet sont en hyper-extension  
-
-
La face antérieure de l’avant-bras est à plat sur  
la table  
RAYON DIRECTEUR  
Il sera en fonction du patient perpendiculaire au  
-
-
film ou pas, mais de toutes façons il doit être  
tangentiel au canal carpien  
CRITERES DE REUSSITE  
-
-
On doit voir les parties molles afin de visualiser  
d’éventuelles calcifications  
VARIANTES  
-
-
-
-
-
-
La main est à plat sur la table  
L’avant-bras est à la verticale  
Le rayon directeur est tangentiel au fond de la  
gouttière et centré 4 à 5 cm au dessus du carpe  
IMAGE NORMALE  
LE SCAPHOIDE  
FACE  
Ou Schreck I  
-
-
-
-
-
-
-
-
C’est une incidence antéro-postérieure  
Le poing est demi-fermé  
Le poignet est à plat sur le film  
La main est en inclinaison cubitale, ce qui permet  
de dégager le scaphoïde  
VARIANTE  
-
-
Main à plat en appui sur un plan à 20°  
CRITERES DE REUSSITE  
On doit voir le scaphoïde de face  
-
-
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
IMAGE NORMALE  
PROFIL  
Ou Schreck II  
-
-
C’est la même position mais en obliquité de 45°  
par rapport à la face  
RAYON DIRECTEUR  
Il est doit être centré sur le scaphoïde (au fond  
-
-
de la tabatière anatomique, soit 20 mm en dedans  
de la styloïde radiale  
ANATOMIE RADIOLOGIQUE  
IMAGE NORMALE  
V – IMAGES PATHOLOGIQUES  
CORPS ETRANGERS + FRACTURE DE POUTEAU-COLLES  
× Home
  • L’AVANT-BRAS
  • LE POIGNET
  • LA MAIN
  • LE RACHIS DORSAL
  • GRILL COSTAL
  • LE RACHIS LOMBAIRE
  • L’ABDOMEN
  • LE BASSIN
  • LA HANCHE
  • LA CUISSE
  • LE CRANE
  • LE GENOU
  • LA JAMBE
  • LA CHEVILLE
  • LE PIED
  • LE RACHIS CERVICAL
  • L’EPAULE
  • L’OMOPLATE
  • RADIO THORACIQUE
  • L’HUMERUS
  • LE COUDE
  • page facebook