Bienvenue Sur Medecine Pro


Urgences traumatiques  
TRAUMATISMES DU MEMBRE SUPÉRIEUR  
TRAUMATISMES DU MEMBRE SUPÉRIEUR  
44  
Traumatismes de l’épaule  
Objectifs  
Repérer les signes de gravité.  
Immobiliser l’épaule et calmer la douleur.  
Déterminer la structure osseuse ou articulaire lésée.  
Définitions  
Les structures ostéo-articulaires sont nombreuses _ Les lésions sont  
multiples.  
Les principales lésions traumatiques sont :  
la luxation gléno-humérale antérieure ;  
les fractures de clavicule ;  
les disjonctions acromio-claviculaires ;  
la fracture de l’extrémité supérieure de l’humérus.  
Les structures nobles proches sont :  
le rachis cervical ;  
l’apex pleuro-pulmonaire ;  
les vaisseaux sous-claviers ;  
le plexus brachial et le nerf circonflexe.  
Signes  
Attitude du patient traumatisé du membre supérieur : le membre con-  
trolatéral soutient en écharpe le membre traumatisé.  
Impotence fonctionnelle fréquente : mobilisations active et passive.  
Signes cutanés :  
Ecchymoses, hématome, œdème.  
Plaie pénétrante.  
Déformation du moignon de l’épaule :  
Saillie externe de la clavicule.  
« Coup de hache » externe (dépression sous-acromiale), vacuité de la  
glène humérale, bras en rotation externe.  
Sensibilité du moignon de l’épaule.  
La motricité des doigts peut être altérée. Des fourmillements des doigts  
peuvent survenir (compression vasculaire).  
Signes de gravité  
Traumatisme thoracique ou cervical associé.  
Lésions vasculaires du membre supérieur.  
2
36  
TRAUMATISMES DU MEMBRE SUPÉRIEUR  
4
4
Traumatismes de l’épaule  
Luxation gléno-  
humérale  
antérieure  
Mécanisme indirect : chute sur la main ou le coude  
Déformation caractéristique irréductible (+++) : membre  
supérieur écarté du tronc en abduction, rotation externe  
Impotence fonctionnelle totale  
Complications : fracture du rebord antérieur de la glène,  
lésion du nerf circonflexe (perte de sensibilité du moignon de  
l’épaule), lésion de l’artère axillaire (hématome du creux  
axillaire)  
Traitement : réduction orthopédique dans les meilleurs délais  
+
contention 3 semaines  
Risque évolutif : récidive et instabilité chronique de l’épaule  
Disjonction et  
entorse acromio-  
claviculaire  
Mécanisme direct : chute sur le moignon de l’épaule  
Simple entorse (élongation des ligaments acromio-  
claviculaires) : œdème et ecchymose en regard de  
l’articulation acromio-claviculaire  
Luxation (rupture des ligaments acromio-claviculaires) :  
déformation importante en « marches d’escalier » ou en  
«
touches de piano » avec grande instabilité de la clavicule  
Peu de complications  
Traitement : coude au corps ou Dujarrier, 3 semaines en cas  
de disjonction sans instabilité. Chirurgie si instabilité.  
Fracture de la  
clavicule  
Mécanisme direct  
Saillie de l’extrémité distale du fragment interne de la  
clavicule palpable sous la peau  
Fracture le plus souvent à la jonction du tiers externe de la  
clavicule  
Peu d’impotence fonctionnelle du membre supérieur  
Complications (+++) : lésions cutanées, lésions vasculaires,  
pneumothorax, lésion du plexus brachial  
Fracture de  
l’extrémité de  
l’humérus  
Traumatisme indirect chez le sujet âgé surtout : chute sur le  
poignet  
Impotence fonctionnelle quasi complète  
Œdème du moignon de l’épaule, peu de déformation  
Complication : lésion du nerf circonflexe  
Traitement orthopédique chez le sujet âgé, ostéosynthèse  
chez le sujet jeune  
2
37  
TRAUMATISMES DU MEMBRE SUPÉRIEUR  
4
4
Traumatismes de l’épaule  
Premiers gestes – Questions au patient  
Asseoir le patient confortablement et le rassurer.  
Faire préciser les circonstances de survenue :  
Traumatisme direct.  
Mouvement forcé (en abduction ou en adduction).  
Traumatisme indirect (chute sur la main).  
Prise de constantes :  
Pouls aux extrémités (+++), PA, FR.  
Température de référence.  
La sensibilité ou la motricité des doigts est-elle altérée ?  
Y a-t-il des troubles neurosensitifs (fourmillements, insensibilité,  
engourdissements …) ?  
Y a-t-il un emphyzème sous-cutané en regard du traumatisme?  
Immobiliser l’épaule avec un médecin : simple coude au corps.  
Minerve au moindre doute de traumatisme cervicale.  
Laisser le patient à jeûn.  
Prise en charge – Bilans, traitement  
Poser une voie veineuse périphérique et prélever le premier bilan.  
Imagerie :  
Radiographie d’épaule de face et de profil de Lamy.  
Incidence acromio-claviculaire.  
Radiographie de thorax de face.  
Radiographie du rachis cervical (face, profil, bouche ouverte) au moin-  
dre doute de traumatisme cervical associé.  
Biologie :  
NFS, TP-TCA.  
Groupe, rhésus, RAI RAI à n’envoyer qu’en cas de nécessité.  
Traitement :  
Immobilisation par simple coude au corps.  
Antalgique de palier I à III selon l’EVA.  
Surveillance – Évaluation  
Réévaluation de la douleur.  
Surveillance des pouls distaux.  
2
38  
× Home
  • Urgences traumatiques
  • Traumatisme de la cheville
  • Fractures du nez
  • Plaie du globe oculaire
  • Traumatismes abdominaux
  • Traumatismes de l’épaule
  • Prise en charge des polytraumatisés
  • Accouchement inopiné
  • Éclampsie
  • Hémorragie du post-partum précoce
  • Grossesse extra-utérine
  • Traumatisme durant la grossesse
  • Dyspnée laryngée chez l’enfant
  • Convulsion chez l’enfant
  • Corps étranger des voies aériennes
  • Douleur abdominale chez l’enfant
  • Traumatismes du coude
  • Traumatismes de l’avant-bras
  • Traumatismes du poignet
  • Traumatismes de la cuisse
  • Traumatismes du genou
  • Traumatismes de la jambe
  • Traumatisme crânien
  • Corps étranger superficiel de l’œil
  • Orientation devant des douleurs
  • Déshydratation aiguë du nourrisson
  • Dyspnée chez l’enfant
  • Traumatisme du bras
  • Asthme chez l’enfant
  • Fièvre chez l’enfant
  • Diarrhée chez l’enfant
  • Plaies de la main
  • Traumatismes de la hanche, du bassin
  • × accueil
  • Urgences Non Traumatiques
  • Urgences Traumatiques
  • Urgences Psychiatriques
  • Situations Médico-Sociales
  • Urgences En Pathologie Materno-Foetale Et Pédiatrie
  • page facebook