Bienvenue Sur Medecine Pro


TRAUMATISMES DU TRONC  
TRAUMATISMES DU TRONC  
60  
Orientation devant des douleurs  
thoraciques traumatiques  
Objectifs  
Connaître les gestes essentiels dès la prise en charge du patient en intra-  
ou extra-hospitalier.  
Une douleur thoracique traumatique est considérée comme grave  
jusqu’à preuve du contraire.  
Définition  
Mécanismes lésionnels :  
Traumatisme direct :  
agent contondant (rixe…) ;  
agent pénétrant (arme à feu, arme blanche…) ;  
compression thoracique directe (écrasement…) ;  
Traumatisme indirect :  
lésions de décélération (accident de circulation, chute…) ;  
lésions par effet de souffle (explosion…).  
Premiers gestes – Questions au patient  
Installation du patient dans la position où il se sent le mieux.  
Recherche du mécanisme lésionnel en cause, des antécédents et éva-  
luation clinique (hématome, pétéchies, déformation, plaies, emphy-  
sème sous-cutané).  
Prise des constantes : pouls, pression artérielle, fréquence respiratoire,  
saturation, EVA ou END.  
Appel du médecin référent de l’accueil pour l’orientation du patient  
dans le service des urgences.  
Méfiance vis-à-vis des douleurs isolées : attention aux dégâts intra-  
thoraciques !  
Prise en charge – Bilans, traitement  
Dans toutes les situations : réévaluation des constantes, ECG  
1
8 dérivations, Hémocue.  
Réévaluation des constantes :  
pouls ;  
2
81  
TRAUMATISMES DU TRONC  
6
0
Orientation devant des douleurs thoraciques  
pression artérielle ;  
fréquence respiratoire ;  
saturation.  
Réévaluation de la douleur : EVA ou END.  
ECG 18 dérivations.  
Hémocue.  
Douleurs et plaie  
Recherche du mécanisme lésionnel.  
Pose d’une voie veineuse périphérique (gros calibre).  
Prélèvement biologique : NFS, TP, TCA, groupe, rhésus, gaz du sang.  
Vérification de la vaccination antitétanique.  
Protocole antalgique du service.  
Oxygénothérapie au masque.  
Pose d’un pansement propre.  
Radiographie de thorax en SAUV.  
Douleurs et déformation thoracique  
Recherche du mécanisme lésionnel.  
Recherche d’une asymétrie du thorax et/ou d’une asymétrie ventila-  
toire.  
Pose d’une voie veineuse périphérique (gros calibre).  
Prélèvement biologique : NFS, TP, TCA, groupe, rhésus, gaz du sang.  
Protocole antalgique du service.  
Oxygénothérapie au masque.  
Radiographie du thorax au brancard.  
Fracture de côte :  
craquement au moment du choc ;  
douleur vive bloquant l’inspiration, à la toux ;  
point douloureux, majoré à la palpation douce.  
Volet thoracique, volet latéral ou volet antérieur :  
respiration paradoxale (le volet costal oscille de façon opposée à  
l’ensemble du thorax lors des mouvements respiratoires) ;  
à la palpation : mobilité du volet ;  
crépitation des foyers de fracture.  
Douleurs et hémoptysie  
Recherche du mécanisme lésionnel.  
Pose d’une voie veineuse périphérique (gros calibre).  
2
82  
TRAUMATISMES DU TRONC  
6
0
Orientation devant des douleurs thoraciques  
Prélèvement biologique : NFS, TP, TCA, groupe, rhésus, gaz du sang.  
Radiographie du thorax au brancard.  
Oxygénothérapie au masque.  
Douleurs et dyspnée  
Recherche du mécanisme lésionnel.  
Pose d’une voie veineuse périphérique (gros calibre).  
Prélèvement biologique : NFS, TP, TCA, groupe, rhésus, gaz du sang.  
Radiographie de thorax au brancard.  
Oxygénothérapie au masque.  
Rechercher un silence auscultatoire et un tympanisme : orientant vers  
un pneumothorax.  
Rechercher un silence auscultatoire et une matité : orientant vers un  
hémothorax.  
Douleur pseudo-angineuse  
Elle peut faire évoquer une contusion myocardique.  
Recherche du mécanisme lésionnel.  
Pose d’une voie veineuse périphérique (gros calibre).  
Prélèvement biologique : NFS, TP, TCA, groupe, rhésus, gaz du sang,  
troponine.  
Radiographie au brancard.  
ECG 18 dérivations.  
Douleurs migratrices  
Douleur évoluant au cours du temps ; douleur antérieure, ascendante,  
puis irradiant dans le dos et descendante : elle peut faire évoquer une dis-  
section aortique.  
Recherche du mécanisme lésionnel.  
Pose d’une voie veineuse périphérique (gros calibre).  
Prélèvement biologique : NFS, TP, TCA, groupe, rhésus, gaz du sang.  
Recherche des pouls.  
Prise de tension aux deux bras.  
Radiographie de thorax au brancard.  
Fiche 111, Électrocardiogramme.  
Fiche 107, Douleur (évaluation de la –).  
Fiche 108, Douleur (traitement de la –).  
2
83  
× Home
  • Urgences traumatiques
  • Traumatisme de la cheville
  • Fractures du nez
  • Plaie du globe oculaire
  • Traumatismes abdominaux
  • Traumatismes de l’épaule
  • Prise en charge des polytraumatisés
  • Accouchement inopiné
  • Éclampsie
  • Hémorragie du post-partum précoce
  • Grossesse extra-utérine
  • Traumatisme durant la grossesse
  • Dyspnée laryngée chez l’enfant
  • Convulsion chez l’enfant
  • Corps étranger des voies aériennes
  • Douleur abdominale chez l’enfant
  • Traumatismes du coude
  • Traumatismes de l’avant-bras
  • Traumatismes du poignet
  • Traumatismes de la cuisse
  • Traumatismes du genou
  • Traumatismes de la jambe
  • Traumatisme crânien
  • Corps étranger superficiel de l’œil
  • Orientation devant des douleurs
  • Déshydratation aiguë du nourrisson
  • Dyspnée chez l’enfant
  • Traumatisme du bras
  • Asthme chez l’enfant
  • Fièvre chez l’enfant
  • Diarrhée chez l’enfant
  • Plaies de la main
  • Traumatismes de la hanche, du bassin
  • × accueil
  • Urgences Non Traumatiques
  • Urgences Traumatiques
  • Urgences Psychiatriques
  • Situations Médico-Sociales
  • Urgences En Pathologie Materno-Foetale Et Pédiatrie
  • page facebook