Bienvenue Sur Medecine Pro


MALAISE  
14  
Vertige  
Objectifs  
Savoir reconnaître un vertige vrai.  
Savoir prendre en charge en urgence les malaises graves, souvent associés  
à un problème neurologique.  
Connaître les orientations possibles.  
Définition  
Le vertige est un symptôme et non une maladie : il est toujours la con-  
séquence d’une atteinte du système vestibulaire que celle-ci soit d’ori-  
gine centrale ou périphérique.  
Il faut distinguer initialement les vertiges vrais et les « vertiges », utilisa-  
tion impropre du mot qui correspond à des sensations vertigineuses  
non spécifiques.  
Le vertige, au sens médical du terme, c’est voir tout tourner autour de  
soi avec la sensation de déplacement des objets par rapport à l’individu.  
Demander au patient s’il a senti les objets bouger par rapport à lui  
«
comme lorsqu’on descend d’un manège ».  
L’impression vertigineuse est la sensation de tête qui tourne. Les sensa-  
tions vertigineuses signent une sensation subjective d’étourdissement  
sans lésion spécifique.  
Le vertige peut être le signe :  
d’une pathologie bénigne permettant le retour au domicile du patient ;  
d’une pathologie nécessitant des explorations sans caractère d’extrême  
urgence ;  
d’une pathologie grave nécessitant une prise en charge investigatrice et  
thérapeutique urgente.  
C’est un signe d’une grande fréquence (1 personne sur 7 aura un ver-  
tige dans sa vie).  
Syndrome vestibulaire périphérique : Dysfonctionnement de l’appareil  
vestibulaire.  
Syndrome vestibulaire central : Dysfonctionnement des noyaux bulbaires.  
Nystagmus : Mouvements oscillatoires et quelquefois rotatoires du  
globe oculaire. Ces mouvements sont involontaires, saccadés.  
Signes  
On distingue trois catégories de vertiges.  
8
6
MALAISE  
1
4
Vertige  
Vertiges isolés ou associés à une atteinte cochléaire  
Le vertige  
Caractéristiques Vertige isolé  
Intense  
positionnel  
paroxystique  
bénin (VPPB)  
De moins de trois minutes  
Survenant lors de changement de position de la  
tête (stéréotypés pour un même patient)  
reproduit à la manœuvre de Dix et Hallpike  
Nystagmus qui bat (sens rapide) vers l’oreille la  
plus basse lors de la manœuvre de Dix et Hallpike  
Sans signe auditif ou neurologique  
Névrite  
Caractéristiques Vertige isolé, brutal et violent  
vestibulaire  
Nystagmus  
Sans signe auditif ou neurologique  
Examen calorique positif (examen réalisé en ORL  
uniquement)  
Maladie de  
Ménière  
Caractéristiques Au moins deux épisodes paroxystiques de  
vertiges dont la durée varie de 20 min à plusieurs  
jours  
Acouphènes (bruit de mer dans un coquillage)  
Hypoacousie unilatérale  
Examen neurologique normal  
Nécessité d’une consultation ORL avec bilan  
cochléo-vestibulaire  
Il existe d’autres causes de vertiges associés à une atteinte cochléaire ou isolés  
Leur prise en charge sera symptomatique avec perfusion d’antivertigineux et  
d’antiémétiques au besoin  
L’orientation du malade à sa sortie des urgences sera essentiellement son domicile  
avec une consultation spécialisée, des antivertigineux et antiémétiques, du repos  
et une autosurveillance  
Vertiges associés à des signes neurologiques  
Causes  
Causes  
Accident vasculaire cérébral jusqu’à preuve du contraire  
Accident ischémique transitoire possible  
Autres causes (poussée de sclérose en plaques, tumeur cérébrale…)  
Vertiges associés à une pathologie de l’oreille moyenne  
Il s’agit de pathologies infectieuses (labyrinthites) post-  
traumatiques (accidents de plongée), malformatives ou  
postopératoires  
8
7
MALAISE  
1
4
Vertige  
Premiers gestes – Questions au patient  
La diversité de causes et de mécanismes pouvant entrer en jeu ne per-  
met pas d’établir des conduites à tenir systématiques.  
L’IOA recueille les informations suivantes :  
heure de début ;  
description des signes (différencier vertige vrai de sensation vertigi-  
neuse) ; poser des questions simples telles que :  
-
-
-
Sensation d’être « dans un manège » ?  
Les murs tournent ?  
La tête tourne ?  
premier épisode ou récidive ?  
circonstances de survenue (en changeant de position, suite à une prise  
médicamenteuse, etc.) ;  
recherche de signes associés : troubles neurologiques (sensitifs, senso-  
riels, moteurs), nystagmus, vomissements ;  
traitements en cours ;  
antécédents et allergies ;  
recherche d’une prise d’alcool.  
Évaluation de la douleur et antalgie sur protocole.  
Installation du patient  
Installer la personne en fonction des données recueillies :  
si céphalées, nausées, intolérance au bruit : allonger la personne et  
l’éloigner des stimuli ; haricot et barrières de sécurité ;  
si phase de post-crise : installation en salle d’attente avec accord de la  
personne.  
Évaluer la gravité  
La prise des constantes vitales doit être systématique et la plus  
précoce possible.  
Toute détresse des fonctions vitales nécessitera une prise en  
charge immédiate en SAUV.  
PA, prise couchée, systématiquement aux deux bras.  
FC : recherche d’une arythmie, d’une bradycardie ou d’une tachycardie.  
Température centrale par mesure auriculaire ou rectale.  
FR et recherche des signes cliniques de lutte (tirage, balancement tho-  
racoabdominal, signe d’épuisement…).  
Glycémie capillaire.  
Oxymétrie de pouls.  
8
8
MALAISE  
1
4
Vertige  
Il ne doit pas être fait d’injections IM à un patient lorsque son  
vertige est suspect d’un AVC (contre-indication à la thrombolyse).  
Rassurer le malade et l’informer de la prise en charge.  
Prise en charge – Bilans, traitement  
Aide pour l’examen du malade :  
préparation de l’otoscope avec spéculum jetable, de taille adaptée au  
diamètre du conduit auditif ;  
aide aux manœuvres diagnostiques ou libératoires du VPPB.  
Bilan sanguin en fonction des prescriptions.  
Traitement médicamenteux :  
antivertigineux IV aux urgences ;  
antiémétiques IV ;  
antalgiques ;  
surveillance de la perfusion et de l’efficacité du traitement.  
Préparation au scanner ou à l’IRM :  
calibre de la perfusion d’au moins 18 G en cas d’injection de produit de  
contraste pour l’examen ;  
prémédication au besoin.  
Explication de l’examen au patient et aux proches.  
Surveillance de la perfusion.  
Un traitement symptomatique (antiémétique, antivertigineux)  
sera utilisé de façon très large pour soulager le patient et aider  
l’examen clinique.  
Surveillance – Évaluation  
Si une hospitalisation est nécessaire  
Préparation à l’hospitalisation.  
Information au patient et à sa famille du lieu d’hospitalisation, des con-  
ditions d’hospitalisation et des visites.  
Inventaires des biens du malade et consigne au coffre si besoin.  
Prévenir les proches s’il y a lieu.  
Prévenir le service et organiser le transfert du malade vers le lieu d’hos-  
pitalisation.  
8
9
MALAISE  
1
4
Vertige  
En cas de non-admission  
S’assurer que le malade est déperfusé.  
Donner les coordonnées pour récupérer les bilans réalisés aux urgences  
ou donner les bilans.  
Prévenir les proches au besoin.  
S’assurer du retour du malade dans de bonnes conditions.  
Fiche 4, Accident vasculaire cérébral.  
Fiche 15, Surdité brusque, acouphènes.  
9
0
× Home
  • Urgences non traumatiques
  • Déficit neurologique
  • Palpitations
  • Hypothermie accidentelle
  • Coup de chaleur
  • Surdité brusque, acouphènes
  • Intoxication au monoxyde de carbone (CO)
  • Intoxication par les fumées d’incendie
  • Suspicion de syndrome coronaire aigu
  • Suspicion d’embolie pulmonaire
  • Fièvre : orientation diagnostique
  • Infection urinaire fébrile
  • Pneumopathies
  • Paludisme
  • Prurit
  • Infections cutanées
  • Hypoglycémie
  • Épilepsie de l’adulte
  • Dyspnée laryngée chez l’adulte
  • Asthme
  • Hypertension artérielle
  • Vertige
  • Chutes à répétition
  • Hypovolémie
  • Hémorragie digestive haute
  • Rectorragies
  • États de choc
  • Coma toxique
  • Douleur abdominale non traumatique
  • Douleurs de membre ou du rachis
  • Algie faciale
  • Méningite
  • Arrêt cardio-respiratoire
  • Choc septique
  • Brûlures
  • Brûlures oculaires par produits
  • Prise en charge des plaies aux urgences
  • Œdèmes
  • Éruptions
  • Coma
  • Anémie
  • Hyperglycémie
  • Hyperglycémie
  • Accident vasculaire cérébral
  • Malaise
  • × accueil
  • Urgences Non Traumatiques
  • Urgences Traumatiques
  • Urgences Psychiatriques
  • Situations Médico-Sociales
  • Urgences En Pathologie Materno-Foetale Et Pédiatrie
  • page facebook