Bienvenue Sur Medecine Pro


Testostérone  
B
C
D
E
Chez l’homme, la testostérone est la principale hormone sécrétée  
par le testicule et stimulée par la LH. Chez la femme de petites  
quantités de testostérone sont sécrétées, moitié par les ovaires,  
moitié par les surrénales.  
Indications  
F
Chez l’homme :  
G
confirmation d’une insuffisance testiculaire cliniquement évoquée;  
suivi du traitement hormonal d’un cancer de la prostate.  
Chez la femme : recherche de la cause d’un hirsutisme.  
Chez l’athlète : recherche d’un dopage.  
I
J
Prélèvementꢀ  
B
K
L
10 mL de sang sur EDTA, le matin (moment où la testostérone est le  
plus élevée chez l’homme). Adresser immédiatement au laboratoire.  
M
N
O
P
Valeursꢀusuelles  
Testostérone totale :  
chez l’homme (adulte) :  
à 8 ng/mL (16 à 30 nmol/L)  
chez la femme :  
,2 à 0,5 ng/mL (0,8 à 1,8 nmol/L)  
Facteurs de conversion  
µg × 3,47 = nmol  
nmol × 0,29 = µg  
4
0
Q
R
S
Interprétation  
Hypogonadismes masculins  
Chez l’homme, une diminution de la testostérone < 3 ng/mL  
témoigne d’un hypogonadisme qui peut être testiculaire ou  
hypothalamo-hypophysaire.  
T
U
V
W
X
Y
Z
Lorsque l’hypogonadisme est testiculaire la baisse de la testo-  
stérone s’accompagne d’une élévation de FSH. L’hypogonadisme  
peut alors être :  
congénital, comme dans le syndrome de Klinefelter (atrophie  
gonadique, gynécomastie, grande taille avec macroskélie, stéri-  
lité, existence d’un chromosome X surnuméraire au caryotype);  
ou acquis, posttraumatique ou chirurgical (par exemple dans le  
cadre du traitement d’un cancer de la prostate).  
Lorsque l’hypogonadisme est hypothalamo-hypophysaire, la FSH et  
la LH sont normales ou basses. L’hypogonadisme peut alors être :  
congénital, comme dans le syndrome de Morsier-Kallmann  
impubérisme, cryptorchidie, anosmie avec aplasie des bulbes  
olfactifs visible en IRM);  
ou acquis, dû à une tumeur hypothalamique ou hypophysaire.  
(
Hirsutismes  
La testostérone plasmatique est élevée en cas d’hirsutisme tant soit  
peu important.  
Une testostérone plasmatique très élevée (>2 ng/mL) évoque une  
tumeur de la corticosurrénale ou de l’ovaire.  
Une testostérone un peu augmentée (entre 0,8 et 2 ng/mL), avec une  
augmentation parallèle de la delta-4-androstènedione (>2,5 g/L),  
une LH plasmatique augmentée et s’élevant de façon explosive après  
stimulation par LH-RH, sont en faveur d’une dystrophie ovarienne  
(ovaires polykystiques), que confirme l’échographie pelvienne.  
La testostérone est normale en cas d’hirsutisme idiopathique dû à  
une sensibilité exagérée du follicule pileux à des androgènes pro-  
duits en quantité normale.  
× Home
  • Potassium sanguin (kaliémie)
  • Réticulocytes
  • Immunoglobulines
  • BNP (brain natriuretic peptid)
  • Prélèvement génital chez l’homme
  • Lavage broncho-alvéolaire (LBA)
  • Protéine C
  • Protéine S
  • Ammoniaque plasmatique, ammonium
  • GH (hormone de croissance,
  • Amylase
  • Liquide céphalo-rachidien (LCR)
  • Hémoglobine (Hb)
  • Chlamydiae
  • Antiépileptiques
  • PSA : prostate specific antigen
  • CA 15-3
  • Mononucléose infectieuse
  • Antithrombine (AT)
  • Helicobacter pylori
  • Lymphocytes (Numération des)
  • Ionogramme urinaire
  • Groupes sanguins
  • Myoglobine
  • Hémoculture
  • Paludisme (recherche d’un paludisme)
  • Folates
  • Scotch-test
  • Gamma-glutamyl-transpeptidase (gꢀGT)
  • Acide oxalique (oxalate) sanguin
  • Hépatite virale C (sérodiagnostic)
  • Insuline
  • Sérotonine
  • Fer sérique
  • Vitamine B12
  • Paracétamol (dosage)
  • Énolase neurospécifique
  • Lyme (sérodiagnostic de la maladie
  • Activité anti-Xa
  • ACTH
  • Lithium
  • Rubéole (sérodiagnostic de la)
  • CA 19-9
  • Protéine C activée (résistance à la)
  • Ionogramme plasmatique
  • Hémoglobines glycosylées,
  • Cryoglobulines
  • Triiodothyronine (T3) (T3 libre)
  • Bilharzioses (diagnostic)
  • CA 125
  • Amibiase (sérodiagnostic)
  • Haptoglobine
  • Facteur rhumatoïde
  • Alcool (éthanol)
  • Microalbuminurie
  • Numération-formule sanguine
  • Digitaline-digoxine
  • Acide urique (urate) urinaire, uricurie
  • Produits de dégradation
  • Phosphore urinaire (phosphaturie)
  • C réactive protéine (CRP)
  • Calcium urinaire
  • Expression des résultats
  • Antigène carcino-embryonnaire (ACE)
  • Catécholamines
  • Bilirubine
  • Immuno-électrophorèse,
  • Glucose-6-phosphate déshydrogénase
  • Isoniazide (INH) (dosage)
  • Lipase
  • Procalcitonine (PCT)
  • Guthrie (test de)
  • Lipoprotéines sériques (électrophorèse
  • Anticorps anti-facteur intrinsèque
  • Hépatite virale A (sérodiagnostic)
  • Taux de prothrombine (TP)
  • Phosphore sanguin (phosphatémie)
  • Sodium sanguin (natrémie)
  • Protéinurie
  • Liquide synovial
  • Lymphocytes (phénotypage des)
  • Frottis utérin cervicovaginal (FCV)
  • Coombs (test de)
  • Temps de céphaline avec activateur
  • Protéines sériques (électrophorèse)
  • Syphilis (sérodiagnostic de la)
  • Alpha-fœtoprotéine (AFP)
  • Glucose sanguin (glycémie)
  • Abréviations
  • Polynucléaires (granulocytes)
  • Acide urique (urate) sanguin
  • Cortisol (composé F) plasmatique
  • VIH (virus de l’immunodéficience
  • Examen cytobactériologique
  • Calcium sanguin (calcémie)
  • Vitesse de sédimentation
  • Marqueurs tumoraux sériques
  • Phosphatases alcalines (PA)
  • Prélèvements
  • Créatinine (clairance de la)
  • Progestérone 17 hydroxy (17-OHP)
  • pH sanguin
  • Cholestérol des HDL et des LDL
  • Créatinine sanguine
  • Liquide d’ascite
  • Caryotype
  • Anticorps anti-antigènes nucléaires
  • Xylose (épreuve au)
  • Protocoles
  • Troponines
  • Fibrinogène
  • Anticorps anti-cytoplasme des
  • Hépatite virale B (sérodiagnostic)
  • Toxoplasmose (sérodiagnostic de la)
  • Coproculture
  • Albumine sérique
  • Freinage à la dexaméthasone
  • Anticorps antinucléaires (ACAN)
  • Hémoglobine (diagnostic des anémies)
  • D-dimères
  • Catécholamines libres
  • Anticorps anti-ADN natifs
  • Acide lactique (lactate)
  • Anticorps antitransglutaminase
  • Magnésium
  • Anticorps antithyroïdiens (ACAT)
  • Plaquettes (numération des)
  • Myélogramme
  • Prélèvement de gorge
  • Folliculostimuline (FSH) et hormone
  • VIH (infection à) – charge virale
  • Bicarbonates
  • Inflammation (marqueurs de l’)
  • Androstènedione (delta
  • -
  • Immunoglobulines E (IgE) totales
  • Complément
  • Prolactine
  • Gaz du sang artériel
  • Hormone chorionique gonadotrope
  • Hémoglobine (électrophorèse de l’)
  • Peptide C (ou peptide de connexion)
  • Anticorps antiphospholipides (aPL)
  • Testostérone
  • Thyroxine libre
  • Examen parasitologique des selles
  • Estradiol (17-bêta-estradiol) (E2)
  • Temps de saignement
  • Prélèvement génital chez la femme
  • Table des matières
  • Ascite (liquide d’)
  • Liquide pleural
  • Recherche d’anticorps irréguliers
  • Parathormone (PTH)
  • Acide oxalique (oxalate) urinaire
  • Ferritine
  • Aldolases sériques
  • Synacthène immédiat (test au)
  • Transaminases (ALAT, ASAT)
  • TSH, TSH «ultrasensible» (TSHu)