Bienvenue Sur Medecine Pro


Hémoglobine (électrophorèse de l’)  
La plupart des hémoglobines (Hb) anormales ont une charge  
électrique différente de celle de l’hémoglobine adulte normale.  
En soumettant une hémoglobine suspecte à une migration élec-  
trophorétique on peut montrer sa migration anormale et ainsi la  
reconnaître comme cause d’une anémie.  
L’anomalie de l’hémoglobine peut consister en une mutation ponc-  
tuelle provoquant une modification de l’hémoglobine (hémoglobi-  
noses), ou en un défaut de synthèse d’une chaîne alpha ou bêta de  
la globine (thalassémies).  
Indications  
Recherche de la cause d’une anémie (une hémoglobinopathie étant  
suspectée en raison des caractères de l’anémie et de l’origine géo-  
graphique du patient).  
Prélèvement  
B H  
Prélèvement veineux sur anticoagulant héparine ou EDTA.  
Valeurs usuelles  
Chez l’adulte, on trouve normalement trois types d’hémoglobines :  
HbA (A pour adulte) :  
7 à 98 %  
HbA2 :  
9
2
%
HbF (F pour fœtale) :  
1 %  
<
Chez le nouveau-né : il y a 80 % d’hémoglobine F (HbF) qui sera  
remplacée par l’hémoglobine A (HbA) six mois après la naissance.  
Hémoglobinoses  
Drépanocytose  
La drépanocytose est fréquente en Afrique au sud du Sahara et aux  
Antilles. C’est en France la principale hémoglobinopathie rencon-  
trée en pratique médicale courante.  
Elle est due à une hémoglobine mutée appelée hémoglobine S  
(
HbS).  
Les patients hétérozygotes (AS) sont asymptomatiques et n’ont pas  
d’anémie (sauf en cas d’hypoxie) en raison d’un taux d’HbA suffi-  
sant (> 60 %). Le taux d’HbS est de 30–35 %.  
B
C
D
E
Les patients homozygotes (SS) ont une anémie hémolytique chroni-  
que avec une hémoglobine au voisinage de 8 g/dl. Leur croissance,  
leur scolarité, leurs activités professionnelles, sont généralement  
normales. Mais ils sont exposés à des crises vaso-occlusives dou-  
loureuses, abdominales, ostéoarticulaires (nécrose aseptique de la  
hanche), cérébrales (AVC, occlusion de l’artère centrale de la rétine  
conduisant à la cécité) due à la déformation des hématies devenues  
rigides et occlusives.  
F
G
H
I
À l’électrophorèse : 80 à 90 % d’HbS, absence d’HbA, et présence  
d’HbF.  
Autres hémoglobinoses  
L’hémoglobinose C s’observe en Afrique de l’Ouest et aux Antilles.  
Elle se traduit chez les homozygotes par une anémie modérée  
avec splénomégalie. À l’électrophorèse : HbA est remplacée par de  
l’HbC.  
J
K
L
L’hémoglobinose E (dans le Sud-Est asiatique) migre à peu près  
comme la C; elle est également peu symptomatique.  
M
N
O
P
Thalassémies  
Les thalassémies comprennent les alpha-thalassémies (α-thalassémies),  
où la production de la chaîne alpha de la globine est défectueuse, et  
les bêta-thalassémies (β-thalassémies) dues à un défaut de la synthèse  
de la chaîne bêta.  
Q
R
S
b-thalassémies  
Les formes hétérozygotes sont asymptomatiques, découvertes à  
l’occasion d’une NFS qui montre une anémie modérée (100 à 130 g/L)  
microcytaire hypochrome hypersidérémique.  
T
L’électrophorèse de l’hémoglobine montre une augmentation de  
l’HbA2, entre 4 et 8 % (au lieu de 2 %).  
U
V
W
X
Y
Z
Les formes homozygotes sont graves réalisant la maladie de Cooley  
qui débute dans les premiers mois de la vie et évolue vers la mort  
e
avant la 20 année. Le nourrisson est à la fois pâle et subictérique  
avec un visage mongoloïde, une grosse rate, un aspect en poil de  
brosse des os du crâne à la radio.  
À l’électrophorèse, l’HbF est présente en grande quantité (40 à 90 %).  
a-thalassémies  
La traduction clinique de ces thalassémies est différente selon le  
nombre de gènes alpha défectueux.  
La délétion des quatre gènes est incompatible avec la vie.  
L’altération de trois gènes sur quatre est responsable d’une hémo-  
globinose H en Asie et sur le pourtour méditerranéen. L’anémie  
microcytaire avec des cellules cibles et la présence de corps de  
Heinz, est plus ou moins sévère. L’HbH varie entre 3 et 30 %.  
Les thalassémies mineures, ou trait α-thalassémique, très répan-  
dues en Afrique noire et en Asie, sont dues à une anomalie de  
deux gènes. Elles sont asymptomatiques ou entraînent une anémie  
microcytaire hypersidérémique bien supportée.  
La délétion d’un seul gène est silencieuse.  
× Home
  • Potassium sanguin (kaliémie)
  • Réticulocytes
  • Immunoglobulines
  • BNP (brain natriuretic peptid)
  • Prélèvement génital chez l’homme
  • Lavage broncho-alvéolaire (LBA)
  • Protéine C
  • Protéine S
  • Ammoniaque plasmatique, ammonium
  • GH (hormone de croissance,
  • Amylase
  • Liquide céphalo-rachidien (LCR)
  • Hémoglobine (Hb)
  • Chlamydiae
  • Antiépileptiques
  • PSA : prostate specific antigen
  • CA 15-3
  • Mononucléose infectieuse
  • Antithrombine (AT)
  • Helicobacter pylori
  • Lymphocytes (Numération des)
  • Ionogramme urinaire
  • Groupes sanguins
  • Myoglobine
  • Hémoculture
  • Paludisme (recherche d’un paludisme)
  • Folates
  • Scotch-test
  • Gamma-glutamyl-transpeptidase (gꢀGT)
  • Acide oxalique (oxalate) sanguin
  • Hépatite virale C (sérodiagnostic)
  • Insuline
  • Sérotonine
  • Fer sérique
  • Vitamine B12
  • Paracétamol (dosage)
  • Énolase neurospécifique
  • Lyme (sérodiagnostic de la maladie
  • Activité anti-Xa
  • ACTH
  • Lithium
  • Rubéole (sérodiagnostic de la)
  • CA 19-9
  • Protéine C activée (résistance à la)
  • Ionogramme plasmatique
  • Hémoglobines glycosylées,
  • Cryoglobulines
  • Triiodothyronine (T3) (T3 libre)
  • Bilharzioses (diagnostic)
  • CA 125
  • Amibiase (sérodiagnostic)
  • Haptoglobine
  • Facteur rhumatoïde
  • Alcool (éthanol)
  • Microalbuminurie
  • Numération-formule sanguine
  • Digitaline-digoxine
  • Acide urique (urate) urinaire, uricurie
  • Produits de dégradation
  • Phosphore urinaire (phosphaturie)
  • C réactive protéine (CRP)
  • Calcium urinaire
  • Expression des résultats
  • Antigène carcino-embryonnaire (ACE)
  • Catécholamines
  • Bilirubine
  • Immuno-électrophorèse,
  • Glucose-6-phosphate déshydrogénase
  • Isoniazide (INH) (dosage)
  • Lipase
  • Procalcitonine (PCT)
  • Guthrie (test de)
  • Lipoprotéines sériques (électrophorèse
  • Anticorps anti-facteur intrinsèque
  • Hépatite virale A (sérodiagnostic)
  • Taux de prothrombine (TP)
  • Phosphore sanguin (phosphatémie)
  • Sodium sanguin (natrémie)
  • Protéinurie
  • Liquide synovial
  • Lymphocytes (phénotypage des)
  • Frottis utérin cervicovaginal (FCV)
  • Coombs (test de)
  • Temps de céphaline avec activateur
  • Protéines sériques (électrophorèse)
  • Syphilis (sérodiagnostic de la)
  • Alpha-fœtoprotéine (AFP)
  • Glucose sanguin (glycémie)
  • Abréviations
  • Polynucléaires (granulocytes)
  • Acide urique (urate) sanguin
  • Cortisol (composé F) plasmatique
  • VIH (virus de l’immunodéficience
  • Examen cytobactériologique
  • Calcium sanguin (calcémie)
  • Vitesse de sédimentation
  • Marqueurs tumoraux sériques
  • Phosphatases alcalines (PA)
  • Prélèvements
  • Créatinine (clairance de la)
  • Progestérone 17 hydroxy (17-OHP)
  • pH sanguin
  • Cholestérol des HDL et des LDL
  • Créatinine sanguine
  • Liquide d’ascite
  • Caryotype
  • Anticorps anti-antigènes nucléaires
  • Xylose (épreuve au)
  • Protocoles
  • Troponines
  • Fibrinogène
  • Anticorps anti-cytoplasme des
  • Hépatite virale B (sérodiagnostic)
  • Toxoplasmose (sérodiagnostic de la)
  • Coproculture
  • Albumine sérique
  • Freinage à la dexaméthasone
  • Anticorps antinucléaires (ACAN)
  • Hémoglobine (diagnostic des anémies)
  • D-dimères
  • Catécholamines libres
  • Anticorps anti-ADN natifs
  • Acide lactique (lactate)
  • Anticorps antitransglutaminase
  • Magnésium
  • Anticorps antithyroïdiens (ACAT)
  • Plaquettes (numération des)
  • Myélogramme
  • Prélèvement de gorge
  • Folliculostimuline (FSH) et hormone
  • VIH (infection à) – charge virale
  • Bicarbonates
  • Inflammation (marqueurs de l’)
  • Androstènedione (delta
  • -
  • Immunoglobulines E (IgE) totales
  • Complément
  • Prolactine
  • Gaz du sang artériel
  • Hormone chorionique gonadotrope
  • Hémoglobine (électrophorèse de l’)
  • Peptide C (ou peptide de connexion)
  • Anticorps antiphospholipides (aPL)
  • Testostérone
  • Thyroxine libre
  • Examen parasitologique des selles
  • Estradiol (17-bêta-estradiol) (E2)
  • Temps de saignement
  • Prélèvement génital chez la femme
  • Table des matières
  • Ascite (liquide d’)
  • Liquide pleural
  • Recherche d’anticorps irréguliers
  • Parathormone (PTH)
  • Acide oxalique (oxalate) urinaire
  • Ferritine
  • Aldolases sériques
  • Synacthène immédiat (test au)
  • Transaminases (ALAT, ASAT)
  • TSH, TSH «ultrasensible» (TSHu)