Bienvenue Sur Medecine Pro


Prolactine  
B
C
D
E
Sécrétée par l’antéhypophyse, la prolactine a pour rôle principal de  
déclencher la lactation après la grossesse.  
En dehors de la lactation la sécrétion de prolactine est bloquée en  
permanence par un facteur hypothalamique, le PIF (pour prolactine  
inhibiting factor).  
F
Indications  
G
Recherche et diagnostic étiologique d’une hyperprolactinémie  
devant :  
une aménorrhée secondaire;  
une aménorrhée-galactorrhée;  
une stérilité chez la femme;  
un hypogonadisme;  
I
J
K
L
une stérilité chez l’homme;  
des signes évoquant une tumeur hypophysaire.  
M
N
O
P
Prélèvementꢀ  
B
Faire la liste de tous les traitements en cours et la transmettre au  
laboratoire, car de nombreux médicaments modifient la sécrétion  
de prolactine (notamment les neuroleptiques, les benzodiazépi-  
nes, les antidépresseurs tricycliques et inhibiteurs de la recapture  
de la sérotonine, les antiépileptiques).  
Q
R
S
Prélèvement le matin, à jeun, au repos, en début de cycle chez  
la femme, de 5 mL de sang recueilli sur complexon, et transporté  
immédiatement dans la glace au laboratoire.  
En raison de la pulsatilité sécrétoire de l’hormone, tout résultat  
anormal lors d’un premier dosage nécessite un contrôle de la  
T
«
prolactine poolée» c’est-à-dire un dosage dans trois prélève-  
ments de sang, à 15 min d’intervalle, le matin au repos, en dehors  
de toute contraception œstroprogestative.  
U
V
W
X
Y
Z
Valeursꢀusuelles  
Chez la femme :  
20 mg/L (ou 600 Mu/L)  
Chez l’homme :  
15 mg/L (450 Mu/L)  
Facteurs de conversion  
ng/mL = 18 mUI/l  
il n’y a pas de valeurs  
en moles  
<
1
<
Au cours de la grossesse, la prolactine augmente régulièrement  
jusqu’à atteindre 250 µg/L (250 ng/mL) peu avant l’accouchement.  
Après l’accouchement, les concentrations se normalisent en deux  
semaines en l’absence d’allaitement.  
Interprétation  
Adénome à prolactine  
Un hyperprolactinisme fait rechercher en premier lieu un adénome  
à prolactine (80 % des adénomes hypophysaires). Le diagnostic  
d’adénome à prolactine est :  
très probable si la prolactinémie > 150 µg/L;  
pratiquement certain si la prolactine > 250 µg/L.  
Le test de stimulation à la TRH (inutile si la prolactine > 200 µg/L)  
est négatif.  
Affections hypothalamo–hypophysaires  
Les hyperprolactinémies par atteinte hypothalamique ou décon-  
nexion entre hypothalamus et hypophyse, responsables d’une  
inhibition du PIF, sont plus rares. Elles sont dues à des tumeurs  
hypothalamiques ou hypophysaires non prolactiniques, des mala-  
dies infiltratives (sarcoïdose, histiocytose, hypophysite). Dans ces cas  
la prolactine est < 150 µg/L et le test à la TRH est positif (la prolac-  
tine double sous TRH).  
Un microadénome à prolactine intrasellaire donne généralement  
des prolactinémies comprises entre 25 et 100 µg/L.  
× Home
  • Potassium sanguin (kaliémie)
  • Réticulocytes
  • Immunoglobulines
  • BNP (brain natriuretic peptid)
  • Prélèvement génital chez l’homme
  • Lavage broncho-alvéolaire (LBA)
  • Protéine C
  • Protéine S
  • Ammoniaque plasmatique, ammonium
  • GH (hormone de croissance,
  • Amylase
  • Liquide céphalo-rachidien (LCR)
  • Hémoglobine (Hb)
  • Chlamydiae
  • Antiépileptiques
  • PSA : prostate specific antigen
  • CA 15-3
  • Mononucléose infectieuse
  • Antithrombine (AT)
  • Helicobacter pylori
  • Lymphocytes (Numération des)
  • Ionogramme urinaire
  • Groupes sanguins
  • Myoglobine
  • Hémoculture
  • Paludisme (recherche d’un paludisme)
  • Folates
  • Scotch-test
  • Gamma-glutamyl-transpeptidase (gꢀGT)
  • Acide oxalique (oxalate) sanguin
  • Hépatite virale C (sérodiagnostic)
  • Insuline
  • Sérotonine
  • Fer sérique
  • Vitamine B12
  • Paracétamol (dosage)
  • Énolase neurospécifique
  • Lyme (sérodiagnostic de la maladie
  • Activité anti-Xa
  • ACTH
  • Lithium
  • Rubéole (sérodiagnostic de la)
  • CA 19-9
  • Protéine C activée (résistance à la)
  • Ionogramme plasmatique
  • Hémoglobines glycosylées,
  • Cryoglobulines
  • Triiodothyronine (T3) (T3 libre)
  • Bilharzioses (diagnostic)
  • CA 125
  • Amibiase (sérodiagnostic)
  • Haptoglobine
  • Facteur rhumatoïde
  • Alcool (éthanol)
  • Microalbuminurie
  • Numération-formule sanguine
  • Digitaline-digoxine
  • Acide urique (urate) urinaire, uricurie
  • Produits de dégradation
  • Phosphore urinaire (phosphaturie)
  • C réactive protéine (CRP)
  • Calcium urinaire
  • Expression des résultats
  • Antigène carcino-embryonnaire (ACE)
  • Catécholamines
  • Bilirubine
  • Immuno-électrophorèse,
  • Glucose-6-phosphate déshydrogénase
  • Isoniazide (INH) (dosage)
  • Lipase
  • Procalcitonine (PCT)
  • Guthrie (test de)
  • Lipoprotéines sériques (électrophorèse
  • Anticorps anti-facteur intrinsèque
  • Hépatite virale A (sérodiagnostic)
  • Taux de prothrombine (TP)
  • Phosphore sanguin (phosphatémie)
  • Sodium sanguin (natrémie)
  • Protéinurie
  • Liquide synovial
  • Lymphocytes (phénotypage des)
  • Frottis utérin cervicovaginal (FCV)
  • Coombs (test de)
  • Temps de céphaline avec activateur
  • Protéines sériques (électrophorèse)
  • Syphilis (sérodiagnostic de la)
  • Alpha-fœtoprotéine (AFP)
  • Glucose sanguin (glycémie)
  • Abréviations
  • Polynucléaires (granulocytes)
  • Acide urique (urate) sanguin
  • Cortisol (composé F) plasmatique
  • VIH (virus de l’immunodéficience
  • Examen cytobactériologique
  • Calcium sanguin (calcémie)
  • Vitesse de sédimentation
  • Marqueurs tumoraux sériques
  • Phosphatases alcalines (PA)
  • Prélèvements
  • Créatinine (clairance de la)
  • Progestérone 17 hydroxy (17-OHP)
  • pH sanguin
  • Cholestérol des HDL et des LDL
  • Créatinine sanguine
  • Liquide d’ascite
  • Caryotype
  • Anticorps anti-antigènes nucléaires
  • Xylose (épreuve au)
  • Protocoles
  • Troponines
  • Fibrinogène
  • Anticorps anti-cytoplasme des
  • Hépatite virale B (sérodiagnostic)
  • Toxoplasmose (sérodiagnostic de la)
  • Coproculture
  • Albumine sérique
  • Freinage à la dexaméthasone
  • Anticorps antinucléaires (ACAN)
  • Hémoglobine (diagnostic des anémies)
  • D-dimères
  • Catécholamines libres
  • Anticorps anti-ADN natifs
  • Acide lactique (lactate)
  • Anticorps antitransglutaminase
  • Magnésium
  • Anticorps antithyroïdiens (ACAT)
  • Plaquettes (numération des)
  • Myélogramme
  • Prélèvement de gorge
  • Folliculostimuline (FSH) et hormone
  • VIH (infection à) – charge virale
  • Bicarbonates
  • Inflammation (marqueurs de l’)
  • Androstènedione (delta
  • -
  • Immunoglobulines E (IgE) totales
  • Complément
  • Prolactine
  • Gaz du sang artériel
  • Hormone chorionique gonadotrope
  • Hémoglobine (électrophorèse de l’)
  • Peptide C (ou peptide de connexion)
  • Anticorps antiphospholipides (aPL)
  • Testostérone
  • Thyroxine libre
  • Examen parasitologique des selles
  • Estradiol (17-bêta-estradiol) (E2)
  • Temps de saignement
  • Prélèvement génital chez la femme
  • Table des matières
  • Ascite (liquide d’)
  • Liquide pleural
  • Recherche d’anticorps irréguliers
  • Parathormone (PTH)
  • Acide oxalique (oxalate) urinaire
  • Ferritine
  • Aldolases sériques
  • Synacthène immédiat (test au)
  • Transaminases (ALAT, ASAT)
  • TSH, TSH «ultrasensible» (TSHu)