Bienvenue Sur Medecine Pro


Openmirrors.com  
Toxoplasmose (sérodiagnostic de la)  
B
C
D
E
La toxoplasmose, une parasitose due à Toxoplasma gondii très  
répandue en France, reste habituellement asymptomatique. Elle  
peut être très grave chez la femme enceinte – en raison du risque  
de transmission au fœtus, qui provoque morts in utero, malforma-  
tions cérébrales choriorétinites compromettant la vision – et chez  
l’immunodéprimé, où elle donne lieu à des abcès toxoplasmiques.  
F
Indications  
G
Examen prénuptial.  
Suivi d’une femme enceinte.  
I
Recherche de la cause d’un syndrome mononucléosique.  
J
Prélèvement  
P
Sang veineux sur tube sec.  
K
L
Cinétique des anticorps  
M
N
O
P
Les anticorps IgM, IgA et IgE sont les premiers synthétisés, apparais-  
sant une semaine après la contamination.  
Les IgM passent par un maximum à six ou huit semaines, et restent  
détectables de trois mois à un an.  
Les IgG apparaissent de deux à quatre semaines après la contamina-  
tion, passent par un maximum vers trois à six mois, décroissent puis  
persistent indéfiniment à un titre faible.  
Q
R
S
Le diagnostic d’immunité ancienne repose sur la recherche d’anticorps IgG.  
Le diagnostic de maladie toxoplasmique sur la recherche d’anticorps IgM.  
T
Au cours de la grossesse la date d’une éventuelle contamination repose sur  
la recherche d’anticorps IgG et IgM.  
U
V
W
X
Y
Z
Valeurs usuelles  
Les résultats sont exprimés en unités internationales pour les IgG :  
IgG<8 UI/mL : sujet non «immun» ou séronégatif vis-à-vis du  
toxoplasme;  
IgG comprise entre 8 et 300 UI/mL : toxoplasmose ancienne,  
immunité» probable;  
«
IgG>300 UI/mL : toxoplasmose évolutive probable, à confirmer  
par un second prélèvement et la recherche des IgM ou des IgA.  
Interprétation  
Le dépistage sérologique est une obligation légale lors de l’examen  
prénuptial et au moment de la déclaration de grossesse. Les sérums  
doivent être conservés un an.  
Toxoplasmose et grossesse  
Chez la femme enceinte  
Début de grossesse sérologie IgG + IgM.  
Si la sérologie est positive il n’est pas nécessaire d’en effectuer d’autres.  
Si elle est négative : IgG + IgM tous les mois jusqu’au terme.  
L’examen sérologique du début de grossesse permet d’affirmer  
qu’une jeune femme ne court pas de risque de toxoplasmose fœtale  
si elle a des anticorps IgG à un titre faible, compris entre 10 et  
200 UI/mL, sans IgM, ce qui témoigne d’une infection ancienne pas-  
sée inaperçue.  
Une femme séronégative doit être surveillée mensuellement pen-  
dant toute sa grossesse. La survenue d’une toxoplasmose, suscep-  
tible de contaminer le fœtus, est reconnue sur l’apparition d’IgM  
et/ou d’IgA confirmée par deux prélèvements et sur l’élévation des  
IgG à deux prélèvements successifs.  
Toxoplasmose congénitale  
Le diagnostic anténatal de toxoplasmose in utero repose sur l’écho-  
e
graphie, et, à partir de la 20 semaine, sur l’amniocentèse et le pré-  
lèvement de sang fœtal.  
Le toxoplasme est mis en évidence par PCR, inoculation à la souris  
ou mise en culture cellulaire (quelques laboratoires spécialisés).  
À la naissance, des IgM sont décelées dans le sang du cordon. Le  
titre d’IgG de l’enfant est le même que celui de sa mère (les IgG pas-  
sent la barrière placentaire). Toxoplasma Gondii peut être détecté  
dans le placenta par PCR et inoculation à la souris (quelques labos  
spécialisés).  
× Home
  • Potassium sanguin (kaliémie)
  • Réticulocytes
  • Immunoglobulines
  • BNP (brain natriuretic peptid)
  • Prélèvement génital chez l’homme
  • Lavage broncho-alvéolaire (LBA)
  • Protéine C
  • Protéine S
  • Ammoniaque plasmatique, ammonium
  • GH (hormone de croissance,
  • Amylase
  • Liquide céphalo-rachidien (LCR)
  • Hémoglobine (Hb)
  • Chlamydiae
  • Antiépileptiques
  • PSA : prostate specific antigen
  • CA 15-3
  • Mononucléose infectieuse
  • Antithrombine (AT)
  • Helicobacter pylori
  • Lymphocytes (Numération des)
  • Ionogramme urinaire
  • Groupes sanguins
  • Myoglobine
  • Hémoculture
  • Paludisme (recherche d’un paludisme)
  • Folates
  • Scotch-test
  • Gamma-glutamyl-transpeptidase (gꢀGT)
  • Acide oxalique (oxalate) sanguin
  • Hépatite virale C (sérodiagnostic)
  • Insuline
  • Sérotonine
  • Fer sérique
  • Vitamine B12
  • Paracétamol (dosage)
  • Énolase neurospécifique
  • Lyme (sérodiagnostic de la maladie
  • Activité anti-Xa
  • ACTH
  • Lithium
  • Rubéole (sérodiagnostic de la)
  • CA 19-9
  • Protéine C activée (résistance à la)
  • Ionogramme plasmatique
  • Hémoglobines glycosylées,
  • Cryoglobulines
  • Triiodothyronine (T3) (T3 libre)
  • Bilharzioses (diagnostic)
  • CA 125
  • Amibiase (sérodiagnostic)
  • Haptoglobine
  • Facteur rhumatoïde
  • Alcool (éthanol)
  • Microalbuminurie
  • Numération-formule sanguine
  • Digitaline-digoxine
  • Acide urique (urate) urinaire, uricurie
  • Produits de dégradation
  • Phosphore urinaire (phosphaturie)
  • C réactive protéine (CRP)
  • Calcium urinaire
  • Expression des résultats
  • Antigène carcino-embryonnaire (ACE)
  • Catécholamines
  • Bilirubine
  • Immuno-électrophorèse,
  • Glucose-6-phosphate déshydrogénase
  • Isoniazide (INH) (dosage)
  • Lipase
  • Procalcitonine (PCT)
  • Guthrie (test de)
  • Lipoprotéines sériques (électrophorèse
  • Anticorps anti-facteur intrinsèque
  • Hépatite virale A (sérodiagnostic)
  • Taux de prothrombine (TP)
  • Phosphore sanguin (phosphatémie)
  • Sodium sanguin (natrémie)
  • Protéinurie
  • Liquide synovial
  • Lymphocytes (phénotypage des)
  • Frottis utérin cervicovaginal (FCV)
  • Coombs (test de)
  • Temps de céphaline avec activateur
  • Protéines sériques (électrophorèse)
  • Syphilis (sérodiagnostic de la)
  • Alpha-fœtoprotéine (AFP)
  • Glucose sanguin (glycémie)
  • Abréviations
  • Polynucléaires (granulocytes)
  • Acide urique (urate) sanguin
  • Cortisol (composé F) plasmatique
  • VIH (virus de l’immunodéficience
  • Examen cytobactériologique
  • Calcium sanguin (calcémie)
  • Vitesse de sédimentation
  • Marqueurs tumoraux sériques
  • Phosphatases alcalines (PA)
  • Prélèvements
  • Créatinine (clairance de la)
  • Progestérone 17 hydroxy (17-OHP)
  • pH sanguin
  • Cholestérol des HDL et des LDL
  • Créatinine sanguine
  • Liquide d’ascite
  • Caryotype
  • Anticorps anti-antigènes nucléaires
  • Xylose (épreuve au)
  • Protocoles
  • Troponines
  • Fibrinogène
  • Anticorps anti-cytoplasme des
  • Hépatite virale B (sérodiagnostic)
  • Toxoplasmose (sérodiagnostic de la)
  • Coproculture
  • Albumine sérique
  • Freinage à la dexaméthasone
  • Anticorps antinucléaires (ACAN)
  • Hémoglobine (diagnostic des anémies)
  • D-dimères
  • Catécholamines libres
  • Anticorps anti-ADN natifs
  • Acide lactique (lactate)
  • Anticorps antitransglutaminase
  • Magnésium
  • Anticorps antithyroïdiens (ACAT)
  • Plaquettes (numération des)
  • Myélogramme
  • Prélèvement de gorge
  • Folliculostimuline (FSH) et hormone
  • VIH (infection à) – charge virale
  • Bicarbonates
  • Inflammation (marqueurs de l’)
  • Androstènedione (delta
  • -
  • Immunoglobulines E (IgE) totales
  • Complément
  • Prolactine
  • Gaz du sang artériel
  • Hormone chorionique gonadotrope
  • Hémoglobine (électrophorèse de l’)
  • Peptide C (ou peptide de connexion)
  • Anticorps antiphospholipides (aPL)
  • Testostérone
  • Thyroxine libre
  • Examen parasitologique des selles
  • Estradiol (17-bêta-estradiol) (E2)
  • Temps de saignement
  • Prélèvement génital chez la femme
  • Table des matières
  • Ascite (liquide d’)
  • Liquide pleural
  • Recherche d’anticorps irréguliers
  • Parathormone (PTH)
  • Acide oxalique (oxalate) urinaire
  • Ferritine
  • Aldolases sériques
  • Synacthène immédiat (test au)
  • Transaminases (ALAT, ASAT)
  • TSH, TSH «ultrasensible» (TSHu)