Bienvenue Sur Medecine Pro


Hépatite virale B (sérodiagnostic)  
B
C
D
E
L’hépatite B (HB) est peu fréquente en France (cent cinquante nou-  
veaux cas par an, la moitié liée à une contamination sexuelle).  
Le diagnostic repose sur la détection en Elisa d’antigènes du virus  
de l’hépatite B (VHB) ou de leurs anticorps, l’apparition des anti-  
corps entraînant la disparition des antigènes.  
L’antigène viral HBs (HBsAg) est une protéine d’enveloppe (s pour  
surface»). La présence de l’antigène HBs dans le sérum est syno-  
F
«
G
H
I
nyme d’infection en cours, qu’elle soit aiguë ou chronique. La pré-  
sence d’anticorps anti-HBs permet d’affirmer que l’infection est  
éteinte.  
L’antigène HBc est un antigène de capside (c pour «cœur») qui  
n’est pas recherché dans le sang. La présence d’anticorps anti-HBc  
signifie que le patient a eu un contact avec le virus (un vacciné n’a  
pas d’anticorps anti-HBc).  
J
K
L
L’antigène HBe, associé à la capside, n’est retrouvé dans le sang  
que tant qu’HBsAg est présent et que persiste une réplication  
virale. L’apparition d’anticorps anti-HBe marque la fin de la répli-  
cation virale.  
M
N
O
P
Indications  
Diagnostic d’une hépatite aiguë ou chronique.  
Suivi d’une hépatite chronique B connue.  
Détermination du statut immunitaire avant vaccination.  
Q
R
S
Recherche systématique en cas de sérologie HIV positive, ou lors  
d’un accident d’exposition au sang.  
Dépistage de l’hépatite B chez les partenaires sexuels des patients  
atteints d’hépatite et chez les personnes vivant sous le même  
toit.  
T
Dépistage réglementaire :  
U
V
W
X
Y
Z
e
chez la femme enceinte au 6 mois de grossesse (le VHB ne pro-  
voque ni embryopathie, ni fœtopathie, mais expose l’enfant à un  
risque élevé d’hépatite chronique);  
en cas de don du sang, d’organes, de tissus ou de cellules.  
Études épidémiologiques.  
Prélèvement  
M
Sang veineux sur tube sec.  
Il est indispensable d’observer les précautions standard recommandées en  
cas de contact possible avec du sang infectant :  
mettre des gants;  
ne jamais recapuchonner une aiguille ni la séparer de sa seringue ou de  
son tube;  
garder à proximité le conteneur où sera jeté le matériel.  
Hépatite aiguë  
Une hépatite B aiguë se reconnaît à la présence dans le sérum de  
l’antigène HBs et d’anticorps anti-HBc de classe IgM.  
L’ADN viral est très élevé mais la recherche de l’ADN du VHB n’est  
pas nécessaire au diagnostic.  
Guérison  
La guérison d’une infection aiguë est affirmée par la négativation  
de l’antigène HBs et l’apparition des anticorps anti-HBs de classe  
IgM puis de classe IgG qui persistent des années après la guérison.  
L’antigène HBe disparaît également, remplacé par des anticorps  
anti-HBe qui indiquent la fin de la réplication virale.  
Hépatite chronique  
L’hépatite B passe une fois sur dix à la chronicité.  
L’hépatite est dite chronique lorsque l’antigénémie HBs persiste au-  
delà de six mois Le diagnostic d’hépatite chronique est affirmé par  
la présence de l’antigène HBs associé à des anticorps anti-HBc de  
classe IgG ou totaux.  
La persistance de l’antigène HBe indique une réplication virale  
active (et une forte contagiosité) que confirme un taux élevé d’ADN  
viral plasmatique.  
Au début de l’hépatite chronique, la réponse immunitaire reste fai-  
ble et les lésions hépatiques discrètes.  
Mais après quelques années l’augmentation de la réponse immu-  
nitaire entraîne la disparition de l’ADN viral du sérum au prix  
d’une fibrose hépatique. L’évolution peut se faire vers la cirrhose  
et l’hépatocarcinome.  
Parfois l’anticorps anti-HBe remplace l’antigène HBe et le conflit  
immunitaire s’apaise. La maladie est remplacée par un portage viral  
5
chronique avec un ADN viral < 10 copies/mL.  
B
C
D
E
Vaccination  
Le statut immunitaire avant vaccination est évalué par la détection  
des anticorps anti-HBc totaux et des anticorps anti-HBs. Un patient  
ayant fait une hépatite B a les deux types d’anticorps, anti-HBs et  
anti-HBc.  
F
L’efficacité d’une vaccination contre l’hépatite B est évaluée par le  
dosage quantitatif des anticorps anti-HBs : un taux  10 UI/mL est  
protecteur.  
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
× Home
  • Potassium sanguin (kaliémie)
  • Réticulocytes
  • Immunoglobulines
  • BNP (brain natriuretic peptid)
  • Prélèvement génital chez l’homme
  • Lavage broncho-alvéolaire (LBA)
  • Protéine C
  • Protéine S
  • Ammoniaque plasmatique, ammonium
  • GH (hormone de croissance,
  • Amylase
  • Liquide céphalo-rachidien (LCR)
  • Hémoglobine (Hb)
  • Chlamydiae
  • Antiépileptiques
  • PSA : prostate specific antigen
  • CA 15-3
  • Mononucléose infectieuse
  • Antithrombine (AT)
  • Helicobacter pylori
  • Lymphocytes (Numération des)
  • Ionogramme urinaire
  • Groupes sanguins
  • Myoglobine
  • Hémoculture
  • Paludisme (recherche d’un paludisme)
  • Folates
  • Scotch-test
  • Gamma-glutamyl-transpeptidase (gꢀGT)
  • Acide oxalique (oxalate) sanguin
  • Hépatite virale C (sérodiagnostic)
  • Insuline
  • Sérotonine
  • Fer sérique
  • Vitamine B12
  • Paracétamol (dosage)
  • Énolase neurospécifique
  • Lyme (sérodiagnostic de la maladie
  • Activité anti-Xa
  • ACTH
  • Lithium
  • Rubéole (sérodiagnostic de la)
  • CA 19-9
  • Protéine C activée (résistance à la)
  • Ionogramme plasmatique
  • Hémoglobines glycosylées,
  • Cryoglobulines
  • Triiodothyronine (T3) (T3 libre)
  • Bilharzioses (diagnostic)
  • CA 125
  • Amibiase (sérodiagnostic)
  • Haptoglobine
  • Facteur rhumatoïde
  • Alcool (éthanol)
  • Microalbuminurie
  • Numération-formule sanguine
  • Digitaline-digoxine
  • Acide urique (urate) urinaire, uricurie
  • Produits de dégradation
  • Phosphore urinaire (phosphaturie)
  • C réactive protéine (CRP)
  • Calcium urinaire
  • Expression des résultats
  • Antigène carcino-embryonnaire (ACE)
  • Catécholamines
  • Bilirubine
  • Immuno-électrophorèse,
  • Glucose-6-phosphate déshydrogénase
  • Isoniazide (INH) (dosage)
  • Lipase
  • Procalcitonine (PCT)
  • Guthrie (test de)
  • Lipoprotéines sériques (électrophorèse
  • Anticorps anti-facteur intrinsèque
  • Hépatite virale A (sérodiagnostic)
  • Taux de prothrombine (TP)
  • Phosphore sanguin (phosphatémie)
  • Sodium sanguin (natrémie)
  • Protéinurie
  • Liquide synovial
  • Lymphocytes (phénotypage des)
  • Frottis utérin cervicovaginal (FCV)
  • Coombs (test de)
  • Temps de céphaline avec activateur
  • Protéines sériques (électrophorèse)
  • Syphilis (sérodiagnostic de la)
  • Alpha-fœtoprotéine (AFP)
  • Glucose sanguin (glycémie)
  • Abréviations
  • Polynucléaires (granulocytes)
  • Acide urique (urate) sanguin
  • Cortisol (composé F) plasmatique
  • VIH (virus de l’immunodéficience
  • Examen cytobactériologique
  • Calcium sanguin (calcémie)
  • Vitesse de sédimentation
  • Marqueurs tumoraux sériques
  • Phosphatases alcalines (PA)
  • Prélèvements
  • Créatinine (clairance de la)
  • Progestérone 17 hydroxy (17-OHP)
  • pH sanguin
  • Cholestérol des HDL et des LDL
  • Créatinine sanguine
  • Liquide d’ascite
  • Caryotype
  • Anticorps anti-antigènes nucléaires
  • Xylose (épreuve au)
  • Protocoles
  • Troponines
  • Fibrinogène
  • Anticorps anti-cytoplasme des
  • Hépatite virale B (sérodiagnostic)
  • Toxoplasmose (sérodiagnostic de la)
  • Coproculture
  • Albumine sérique
  • Freinage à la dexaméthasone
  • Anticorps antinucléaires (ACAN)
  • Hémoglobine (diagnostic des anémies)
  • D-dimères
  • Catécholamines libres
  • Anticorps anti-ADN natifs
  • Acide lactique (lactate)
  • Anticorps antitransglutaminase
  • Magnésium
  • Anticorps antithyroïdiens (ACAT)
  • Plaquettes (numération des)
  • Myélogramme
  • Prélèvement de gorge
  • Folliculostimuline (FSH) et hormone
  • VIH (infection à) – charge virale
  • Bicarbonates
  • Inflammation (marqueurs de l’)
  • Androstènedione (delta
  • -
  • Immunoglobulines E (IgE) totales
  • Complément
  • Prolactine
  • Gaz du sang artériel
  • Hormone chorionique gonadotrope
  • Hémoglobine (électrophorèse de l’)
  • Peptide C (ou peptide de connexion)
  • Anticorps antiphospholipides (aPL)
  • Testostérone
  • Thyroxine libre
  • Examen parasitologique des selles
  • Estradiol (17-bêta-estradiol) (E2)
  • Temps de saignement
  • Prélèvement génital chez la femme
  • Table des matières
  • Ascite (liquide d’)
  • Liquide pleural
  • Recherche d’anticorps irréguliers
  • Parathormone (PTH)
  • Acide oxalique (oxalate) urinaire
  • Ferritine
  • Aldolases sériques
  • Synacthène immédiat (test au)
  • Transaminases (ALAT, ASAT)
  • TSH, TSH «ultrasensible» (TSHu)