Bienvenue Sur Medecine Pro


Vitesse de sédimentation  
des hématies (VS)  
Ce test mesure la sédimentation des hématies dans un échantillon  
de sang rendu incoagulable et laissé dans un tube vertical en verre  
(
1
tube de Westergren). Son résultat et exprimé en millimètres après  
h.  
La VS est influencée par la concentration plasmatique des protéines  
impliquées dans l’inflammation et les immunoglobulines sériques.  
C’est un test non spécifique de l’inflammation.  
Même si cet examen reste très demandé, il tend à être remplacé par  
des examens plus fiables comme le dosage de la CRP qui a l’avan-  
tage de ne pas varier avec l’âge.  
Indications  
Recherche d’une inflammation.  
Devant une céphalée unilatérale : recherche d’urgence d’une  
maladie de Horton.  
Examen prescrit quasi systématiquement par certains médecins en  
même temps que la NFS (pratique à éviter).  
Prélèvement  
Prélèvement de 1,6 mL de sang dans un tube contenant 0,4 mL  
d’une solution de citrate à 3,8 %, de préférence au laboratoire et  
de préférence à jeun. La mesure se fait en automate.  
Valeurs usuelles  
Après 1 h (en mm) :  
Homme  
< 15  
Femme  
< 20  
Jeune  
5 ans  
6
< 30  
< 35  
e
e
Les mesures de la VS à la 2 et à la 24 heure sont inutiles car elles  
n’apportent pas plus de renseignements qu’une mesure unique à  
la 1er heure.  
La mesure de la VS n’est pas pratiquée pendant la grossesse car elle  
e
est régulièrement élevée > 40–50 mm à partir du 2 trimestre.  
La VS augmente avec l’âge. Il est dit parfois que la valeur normale  
de la VS d’un homme est grossièrement égale à la moitié de son âge  
(
35 mm pour un âge de 70 ans) pour une femme à la moitié de son  
B
C
D
E
âge+10 (40 mm pour un âge de 70 ans).  
Interprétation  
La VS est augmentée dans tous les états inflammatoires quelle qu’en  
soit la cause : maladies infectieuses ou rhumatismales, connectivi-  
tes, cancers, nécroses tissulaires, etc.  
F
Les gammapathies monoclonales sont parmi les affections qui don-  
nent les VS les plus élevées. C’est pourquoi il est de règle de recher-  
cher un myélome, une maladie de Waldenström, éventuellement  
un lymphome B, chaque fois que la VS > 120 mm.  
G
Beaucoup de patients âgés ont une VS élevée sans cause apparente.  
I
Remarque : la VS dépend pour une part du nombre et de la forme  
des globules rouges.  
J
Ainsi est-elle augmentée en cas d’anémie ( 2 ou 3), très diminuée  
dans les polyglobulies (1 à 2 mm). Elle est augmentée dans l’anémie  
de Biermer car les macrocytes sédimentent rapidement en raison  
de leur taille; elle est diminuée à l’inverse dans les anémies  
microcytaires. L’hyperviscosité qui complique certains myélomes,  
une cryoglobulinémie ralentissent la VS.  
K
L
M
N
O
P
Maladie de Horton  
La maladie de Horton, également appelée artérite temporale ou artérite  
gigantocellulaire, est une maladie probablement auto-immune qui frappe les  
branches de l’artère carotide externe. Elle touche les personnes âgées de plus  
de 65 ans, principalement les femmes.  
Q
R
S
Elle se révèle par des céphalées localisées temporales ou de la nuque s’accom-  
pagnant d’une hypersensibilité du cuir chevelu, une faiblesse douloureuse des  
masséters (claudication des mâchoires). L’artère temporale est parfois gonflée  
T
re  
indurée, inflammatoire. La VS est toujours >50 mm 
× Home
  • Potassium sanguin (kaliémie)
  • Réticulocytes
  • Immunoglobulines
  • BNP (brain natriuretic peptid)
  • Prélèvement génital chez l’homme
  • Lavage broncho-alvéolaire (LBA)
  • Protéine C
  • Protéine S
  • Ammoniaque plasmatique, ammonium
  • GH (hormone de croissance,
  • Amylase
  • Liquide céphalo-rachidien (LCR)
  • Hémoglobine (Hb)
  • Chlamydiae
  • Antiépileptiques
  • PSA : prostate specific antigen
  • CA 15-3
  • Mononucléose infectieuse
  • Antithrombine (AT)
  • Helicobacter pylori
  • Lymphocytes (Numération des)
  • Ionogramme urinaire
  • Groupes sanguins
  • Myoglobine
  • Hémoculture
  • Paludisme (recherche d’un paludisme)
  • Folates
  • Scotch-test
  • Gamma-glutamyl-transpeptidase (gꢀGT)
  • Acide oxalique (oxalate) sanguin
  • Hépatite virale C (sérodiagnostic)
  • Insuline
  • Sérotonine
  • Fer sérique
  • Vitamine B12
  • Paracétamol (dosage)
  • Énolase neurospécifique
  • Lyme (sérodiagnostic de la maladie
  • Activité anti-Xa
  • ACTH
  • Lithium
  • Rubéole (sérodiagnostic de la)
  • CA 19-9
  • Protéine C activée (résistance à la)
  • Ionogramme plasmatique
  • Hémoglobines glycosylées,
  • Cryoglobulines
  • Triiodothyronine (T3) (T3 libre)
  • Bilharzioses (diagnostic)
  • CA 125
  • Amibiase (sérodiagnostic)
  • Haptoglobine
  • Facteur rhumatoïde
  • Alcool (éthanol)
  • Microalbuminurie
  • Numération-formule sanguine
  • Digitaline-digoxine
  • Acide urique (urate) urinaire, uricurie
  • Produits de dégradation
  • Phosphore urinaire (phosphaturie)
  • C réactive protéine (CRP)
  • Calcium urinaire
  • Expression des résultats
  • Antigène carcino-embryonnaire (ACE)
  • Catécholamines
  • Bilirubine
  • Immuno-électrophorèse,
  • Glucose-6-phosphate déshydrogénase
  • Isoniazide (INH) (dosage)
  • Lipase
  • Procalcitonine (PCT)
  • Guthrie (test de)
  • Lipoprotéines sériques (électrophorèse
  • Anticorps anti-facteur intrinsèque
  • Hépatite virale A (sérodiagnostic)
  • Taux de prothrombine (TP)
  • Phosphore sanguin (phosphatémie)
  • Sodium sanguin (natrémie)
  • Protéinurie
  • Liquide synovial
  • Lymphocytes (phénotypage des)
  • Frottis utérin cervicovaginal (FCV)
  • Coombs (test de)
  • Temps de céphaline avec activateur
  • Protéines sériques (électrophorèse)
  • Syphilis (sérodiagnostic de la)
  • Alpha-fœtoprotéine (AFP)
  • Glucose sanguin (glycémie)
  • Abréviations
  • Polynucléaires (granulocytes)
  • Acide urique (urate) sanguin
  • Cortisol (composé F) plasmatique
  • VIH (virus de l’immunodéficience
  • Examen cytobactériologique
  • Calcium sanguin (calcémie)
  • Vitesse de sédimentation
  • Marqueurs tumoraux sériques
  • Phosphatases alcalines (PA)
  • Prélèvements
  • Créatinine (clairance de la)
  • Progestérone 17 hydroxy (17-OHP)
  • pH sanguin
  • Cholestérol des HDL et des LDL
  • Créatinine sanguine
  • Liquide d’ascite
  • Caryotype
  • Anticorps anti-antigènes nucléaires
  • Xylose (épreuve au)
  • Protocoles
  • Troponines
  • Fibrinogène
  • Anticorps anti-cytoplasme des
  • Hépatite virale B (sérodiagnostic)
  • Toxoplasmose (sérodiagnostic de la)
  • Coproculture
  • Albumine sérique
  • Freinage à la dexaméthasone
  • Anticorps antinucléaires (ACAN)
  • Hémoglobine (diagnostic des anémies)
  • D-dimères
  • Catécholamines libres
  • Anticorps anti-ADN natifs
  • Acide lactique (lactate)
  • Anticorps antitransglutaminase
  • Magnésium
  • Anticorps antithyroïdiens (ACAT)
  • Plaquettes (numération des)
  • Myélogramme
  • Prélèvement de gorge
  • Folliculostimuline (FSH) et hormone
  • VIH (infection à) – charge virale
  • Bicarbonates
  • Inflammation (marqueurs de l’)
  • Androstènedione (delta
  • -
  • Immunoglobulines E (IgE) totales
  • Complément
  • Prolactine
  • Gaz du sang artériel
  • Hormone chorionique gonadotrope
  • Hémoglobine (électrophorèse de l’)
  • Peptide C (ou peptide de connexion)
  • Anticorps antiphospholipides (aPL)
  • Testostérone
  • Thyroxine libre
  • Examen parasitologique des selles
  • Estradiol (17-bêta-estradiol) (E2)
  • Temps de saignement
  • Prélèvement génital chez la femme
  • Table des matières
  • Ascite (liquide d’)
  • Liquide pleural
  • Recherche d’anticorps irréguliers
  • Parathormone (PTH)
  • Acide oxalique (oxalate) urinaire
  • Ferritine
  • Aldolases sériques
  • Synacthène immédiat (test au)
  • Transaminases (ALAT, ASAT)
  • TSH, TSH «ultrasensible» (TSHu)