Bienvenue Sur Medecine Pro


Alpha-fœtoprotéine (AFP)  
L’alpha-fœtoprotéine (AFP) est une protéine du sérum fœtal (d’où  
son nom) qui disparaît lentement après la naissance, remplacée par  
l’albumine, et n’est présente ensuite qu’à l’état de traces.  
Sa réapparition chez l’enfant ou chez l’adulte s’observe dans les  
cancers du foie et du testicule.  
Au cours de la grossesse elle est retrouvée dans le sang mater-  
e
nel à une concentration significative jusqu’à la 32 semaine puis  
diminue.  
Indications  
Recherche d’un cancer testiculaire suspecté devant une augmen-  
tation de volume des bourses, une gynécomastie, une douleur  
testiculaire aiguë.  
Recherche d’un hépatocarcinome devant un gros foie.  
Recherche d’un hépatocarcinome chez un patient suivi pour cir-  
rhose hépatique ou pour hépatite chronique B.  
Recherche prénatale d’une trisomie 21.  
Recherche d’une non-fermeture du tube neural.  
Prélèvement  
B
Sang veineux sur tube sec.  
Valeurs usuelles  
Chez l’adulte :  
<
20 ng/mL (< 20 mg/L)  
Chez l’enfant à la naissance :  
10000 à 100000 ng/mL  
Décroissance très rapide en quelques semaines. Les taux de l’adulte  
sont atteints vers l’âge de 8 mois.  
e
Chez la femme enceinte (32 semaine) :  
<
300 ng/mL  
Interprétation  
Hépatocarcinomes  
L’AFP est un marqueur d’hépatocarcinome. Une élévation perma-  
nente > 400 ng/mL s’observe dans 70 % de ces tumeurs.  
Le dosage est peu sensible car 10 à 30 % des hépatocarcinomes  
sont peu ou pas sécrétants. Il n’est pas spécifique car de franches  
élévations (inférieures, il est vrai, à 400 ng/mL) s’observent au  
cours des hépatites chroniques et des cirrhoses non compliquées  
de carcinome.  
A
B
C
D
E
En revanche le dosage de l’AFP est un bon élément de surveillance  
après exérèse de la tumeur. Une diminution franche est le témoin  
d’un traitement efficace.  
Une remontée est le signe d’une reprise évolutive.  
F
Cancers du testicule  
G
H
I
Devant un gros testicule une élévation de l’AFP > 400 ng/mL asso-  
ciée à une élévation des bêta-hCG (β-hCG) est en faveur d’une  
tumeur non séminomateuse du testicule.  
Le dosage de l’AFP est surtout important pour le suivi thérapeuti-  
que. La guérison ne peut être affirmée que si l’AFP revient à des  
valeurs usuelles. Toute élévation évoque une récidive.  
J
K
L
Tumeurs germinales du testicule  
M
N
O
P
Les tumeurs germinales du testicule (plus de 90 % des cancers du testicule)  
sont des cancers de l’homme jeune, et comprennent d’une part des sémino-  
mes (traités par radiothérapie), et d’autre part des tumeurs embryonnaires  
(relevant de la chimiothérapie).  
Autres cancers  
Q
R
S
L’AFP est élevée (généralement de façon modérée) dans beaucoup  
de cancers : cancers ovariens surtout, mais aussi cancers du pan-  
créas, de l’estomac ou des bronches (même en l’absence de métas-  
tases hépatiques).  
T
Dépistage des malformations fœtales au cours de la grossesse  
En cas de malformations du tube neural (spina-bifida aperta,  
anencéphalie), l’AFP augmente de façon très importante dans le  
U
V
W
X
Y
Z
e
liquide amniotique recueilli par amniocentèse précoce entre la 14  
e
et la 17 semaine. Ce dosage s’impose en cas d’antécédents fami-  
liaux et chez les femmes ayant eu un enfant atteint de l’une de ces  
malformations.  
La mesure de l’AFP plasmatique associée à celle de la fraction libre  
de la β-hCG, la PAPP-A (pregnancy associated plasma protein A),  
éventuellement de la fraction non conjuguée de l’estriol entre la  
e
e
1
4 et la 17 semaine d’aménorrhée, permet d’évaluer le risque de  
trisomie 21, la plus fréquente des anomalies chromosomiques.  
Le risque de trisomie est signalé par une augmentation de l’hCG et  
une diminution de l’AFP.  
Le dosage de ces marqueurs associé à la mesure de la clarté nucale  
en échographie, permet d’évaluer le risque de trisomie. Ce risque  
est calculé par un logiciel prenant en compte, outre les valeurs  
trouvées, l’âge de la femme, son poids, le tabagisme. Lorsqu’il est  
1/250, une amniocentèse est proposée.  
× Home
  • Potassium sanguin (kaliémie)
  • Réticulocytes
  • Immunoglobulines
  • BNP (brain natriuretic peptid)
  • Prélèvement génital chez l’homme
  • Lavage broncho-alvéolaire (LBA)
  • Protéine C
  • Protéine S
  • Ammoniaque plasmatique, ammonium
  • GH (hormone de croissance,
  • Amylase
  • Liquide céphalo-rachidien (LCR)
  • Hémoglobine (Hb)
  • Chlamydiae
  • Antiépileptiques
  • PSA : prostate specific antigen
  • CA 15-3
  • Mononucléose infectieuse
  • Antithrombine (AT)
  • Helicobacter pylori
  • Lymphocytes (Numération des)
  • Ionogramme urinaire
  • Groupes sanguins
  • Myoglobine
  • Hémoculture
  • Paludisme (recherche d’un paludisme)
  • Folates
  • Scotch-test
  • Gamma-glutamyl-transpeptidase (gꢀGT)
  • Acide oxalique (oxalate) sanguin
  • Hépatite virale C (sérodiagnostic)
  • Insuline
  • Sérotonine
  • Fer sérique
  • Vitamine B12
  • Paracétamol (dosage)
  • Énolase neurospécifique
  • Lyme (sérodiagnostic de la maladie
  • Activité anti-Xa
  • ACTH
  • Lithium
  • Rubéole (sérodiagnostic de la)
  • CA 19-9
  • Protéine C activée (résistance à la)
  • Ionogramme plasmatique
  • Hémoglobines glycosylées,
  • Cryoglobulines
  • Triiodothyronine (T3) (T3 libre)
  • Bilharzioses (diagnostic)
  • CA 125
  • Amibiase (sérodiagnostic)
  • Haptoglobine
  • Facteur rhumatoïde
  • Alcool (éthanol)
  • Microalbuminurie
  • Numération-formule sanguine
  • Digitaline-digoxine
  • Acide urique (urate) urinaire, uricurie
  • Produits de dégradation
  • Phosphore urinaire (phosphaturie)
  • C réactive protéine (CRP)
  • Calcium urinaire
  • Expression des résultats
  • Antigène carcino-embryonnaire (ACE)
  • Catécholamines
  • Bilirubine
  • Immuno-électrophorèse,
  • Glucose-6-phosphate déshydrogénase
  • Isoniazide (INH) (dosage)
  • Lipase
  • Procalcitonine (PCT)
  • Guthrie (test de)
  • Lipoprotéines sériques (électrophorèse
  • Anticorps anti-facteur intrinsèque
  • Hépatite virale A (sérodiagnostic)
  • Taux de prothrombine (TP)
  • Phosphore sanguin (phosphatémie)
  • Sodium sanguin (natrémie)
  • Protéinurie
  • Liquide synovial
  • Lymphocytes (phénotypage des)
  • Frottis utérin cervicovaginal (FCV)
  • Coombs (test de)
  • Temps de céphaline avec activateur
  • Protéines sériques (électrophorèse)
  • Syphilis (sérodiagnostic de la)
  • Alpha-fœtoprotéine (AFP)
  • Glucose sanguin (glycémie)
  • Abréviations
  • Polynucléaires (granulocytes)
  • Acide urique (urate) sanguin
  • Cortisol (composé F) plasmatique
  • VIH (virus de l’immunodéficience
  • Examen cytobactériologique
  • Calcium sanguin (calcémie)
  • Vitesse de sédimentation
  • Marqueurs tumoraux sériques
  • Phosphatases alcalines (PA)
  • Prélèvements
  • Créatinine (clairance de la)
  • Progestérone 17 hydroxy (17-OHP)
  • pH sanguin
  • Cholestérol des HDL et des LDL
  • Créatinine sanguine
  • Liquide d’ascite
  • Caryotype
  • Anticorps anti-antigènes nucléaires
  • Xylose (épreuve au)
  • Protocoles
  • Troponines
  • Fibrinogène
  • Anticorps anti-cytoplasme des
  • Hépatite virale B (sérodiagnostic)
  • Toxoplasmose (sérodiagnostic de la)
  • Coproculture
  • Albumine sérique
  • Freinage à la dexaméthasone
  • Anticorps antinucléaires (ACAN)
  • Hémoglobine (diagnostic des anémies)
  • D-dimères
  • Catécholamines libres
  • Anticorps anti-ADN natifs
  • Acide lactique (lactate)
  • Anticorps antitransglutaminase
  • Magnésium
  • Anticorps antithyroïdiens (ACAT)
  • Plaquettes (numération des)
  • Myélogramme
  • Prélèvement de gorge
  • Folliculostimuline (FSH) et hormone
  • VIH (infection à) – charge virale
  • Bicarbonates
  • Inflammation (marqueurs de l’)
  • Androstènedione (delta
  • -
  • Immunoglobulines E (IgE) totales
  • Complément
  • Prolactine
  • Gaz du sang artériel
  • Hormone chorionique gonadotrope
  • Hémoglobine (électrophorèse de l’)
  • Peptide C (ou peptide de connexion)
  • Anticorps antiphospholipides (aPL)
  • Testostérone
  • Thyroxine libre
  • Examen parasitologique des selles
  • Estradiol (17-bêta-estradiol) (E2)
  • Temps de saignement
  • Prélèvement génital chez la femme
  • Table des matières
  • Ascite (liquide d’)
  • Liquide pleural
  • Recherche d’anticorps irréguliers
  • Parathormone (PTH)
  • Acide oxalique (oxalate) urinaire
  • Ferritine
  • Aldolases sériques
  • Synacthène immédiat (test au)
  • Transaminases (ALAT, ASAT)
  • TSH, TSH «ultrasensible» (TSHu)