Bienvenue Sur Medecine Pro


Taux de prothrombine (TP)  
ou temps de Quick  
B
C
D
E
Le temps de Quick explore la voie extrinsèque (exogène) de la coa-  
gulation : il dépend des facteurs II, V, VII, et X.  
Méthode  
Le temps de Quick est le temps de coagulation d’un plasma citraté  
mis en présence de thromboplastine calcique. La mesure s’effectue  
à l’aide d’appareils automatiques.  
F
G
Indications  
Suivi et réglage des traitements par anticoagulants oraux.  
Bilan systématique d’admission ou préopératoire.  
Diagnostic d’un syndrome hémorragique.  
I
J
K
L
Recherche d’une insuffisance hépatocellulaire.  
Recherche d’une coagulation intravasculaire disséminée (CIVD).  
M
N
O
P
Prélèvement  
H
Respecter les règles de prélèvement pour étude de l’hémostase  
voir Prélèvements, p. XVII).  
(
Valeurs usuelles  
12 à 14 s  
Q
R
S
En France les résultats sont plus souvent exprimés en pourcentage  
par rapport à un témoin et le test est appelé taux (pourcentage) de  
prothrombine. Le taux de prothrombine (TP) est normalement :  
>
70 %  
Pour palier les inconvénients de l’absence de standardisation des  
réactifs, il a été mis au point une expression des résultats qui tient  
compte de la sensibilité de la thromboplastine utilisée : l’INR (pour  
international normalized ratio). Elle est préférée pour la surveillance  
des traitements anticoagulants.  
T
U
V
W
X
Y
Z
L’INR normal est :  
de 1 à 1,30  
Prévenez l’équipe soignante si :  
TQ > 30 s  
INR > 5  
!ꢀ  
Le patient court en effet un risque sérieux d’hémorragie.  
Traitement par les antivitamines K  
La mesure du temps de Quick (ou taux de prothrombine [TP]) est  
utilisée pour adapter les traitements par les antivitamines K (AVK)  
puisque trois des quatre facteurs déprimés par les anticoagulants  
oraux (II, VII et X) sont mesurés par le TP.  
La zone thérapeutique se situe entre 25 et 35 % (TP) (INR entre  
2
et 4).  
Objectifs des traitements anticoagulants par AVK  
Indications  
INR  
Traitement d’une thrombose veineuse ou d’une embolie pulmonaire  
Prévention des embolies dans la grande circulation en cas d’infarctus du myocarde,  
de cardiopathie valvulaire, de fibrillation auriculaire  
2
3
à 3  
Prévention des thromboses veineuses  
Prothèses valvulaires  
Thrombose associée à des anticorps antiphospholipides  
à 4  
Il y a risque hémorragique lorsque l’INR > 5.  
Allongements du temps de Quick  
L’interprétation d’un allongement spontané du temps de Quick  
= abaissement du TP) nécessite le dosage de chacun des éléments  
(
du complexe prothrombique : prothrombine (II), proaccélérine (V),  
proconvertine (VII), facteur Stuart (X). Ces dosages sont faits par le  
laboratoire dès lors que le TP n’est pas demandé dans le cadre de la  
surveillance d’un traitement anticoagulant.  
Les résultats sont exprimés en pourcentage par rapport à un plasma  
témoin. Chez le sujet normal le taux des différents composants du  
complexe prothrombique varie entre 70 et 100 %.  
Il est des déficits constitutionnels en chacun de ces facteurs. Ils sont  
exceptionnels.  
Hypovitaminoses K, cholestase  
Toute rétention biliaire provoque une carence en vitamine K car  
les sels biliaires sont nécessaires à l’absorption des graisses et la  
vitamine K est liposoluble. Aussi y a-t-il en cas de cholestase une  
diminution des facteurs vitamine K-dépendants : II, VII et X, ce qui  
abaisse le TP; Le facteur V qui n’est pas vitamine K-dépendant est  
épargné. L’injection sous-cutanée de vitamine K normalise le TP en  
B
C
D
E
48 h (test de Koller).  
Insuffisance hépatocellulaire  
Le TP mesure tous les facteurs de la coagulation synthétisés par le foie;  
aussi l’effondrement du taux de prothrombine < 50 % est-il, avec l’hy-  
poalbuminémie, le meilleur signe d’une insuffisance hépatocellulaire.  
F
Le dosage du facteur V contribue au pronostic : la persistance d’un  
taux élevé de facteur V est un élément de pronostic favorable, un  
taux de facteur V < 30 % un élément défavorable.  
G
Coagulopathie de consommation (CIVD)  
I
Le syndrome de coagulation intravasculaire disséminée (CIVD) est  
dû à une activation subite et disséminée de la coagulation qui  
provoque la formation de microthrombi dans les organes, en par-  
ticulier le foie et le rein. Il se traduit par des hémorragies et des  
nécroses tissulaires.  
J
K
L
Au cours des CIVD sont consommées des plaquettes et quatre fac-  
teurs de coagulation : I, II, V et VIII. Il y a donc thrombopénie, baisse  
du fibrinogène et abaissement du TP. La baisse des facteurs V (tou-  
jours consommé) et VIII est plus importante que celle du facteur II.  
Le facteur VII + X est conservé.  
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
Licence enqc-186-318067-000000085383 accordée le 29 juin 2011 à  
BOHAWES Taux de prothrombine (TP)  
× Home
  • Potassium sanguin (kaliémie)
  • Réticulocytes
  • Immunoglobulines
  • BNP (brain natriuretic peptid)
  • Prélèvement génital chez l’homme
  • Lavage broncho-alvéolaire (LBA)
  • Protéine C
  • Protéine S
  • Ammoniaque plasmatique, ammonium
  • GH (hormone de croissance,
  • Amylase
  • Liquide céphalo-rachidien (LCR)
  • Hémoglobine (Hb)
  • Chlamydiae
  • Antiépileptiques
  • PSA : prostate specific antigen
  • CA 15-3
  • Mononucléose infectieuse
  • Antithrombine (AT)
  • Helicobacter pylori
  • Lymphocytes (Numération des)
  • Ionogramme urinaire
  • Groupes sanguins
  • Myoglobine
  • Hémoculture
  • Paludisme (recherche d’un paludisme)
  • Folates
  • Scotch-test
  • Gamma-glutamyl-transpeptidase (gꢀGT)
  • Acide oxalique (oxalate) sanguin
  • Hépatite virale C (sérodiagnostic)
  • Insuline
  • Sérotonine
  • Fer sérique
  • Vitamine B12
  • Paracétamol (dosage)
  • Énolase neurospécifique
  • Lyme (sérodiagnostic de la maladie
  • Activité anti-Xa
  • ACTH
  • Lithium
  • Rubéole (sérodiagnostic de la)
  • CA 19-9
  • Protéine C activée (résistance à la)
  • Ionogramme plasmatique
  • Hémoglobines glycosylées,
  • Cryoglobulines
  • Triiodothyronine (T3) (T3 libre)
  • Bilharzioses (diagnostic)
  • CA 125
  • Amibiase (sérodiagnostic)
  • Haptoglobine
  • Facteur rhumatoïde
  • Alcool (éthanol)
  • Microalbuminurie
  • Numération-formule sanguine
  • Digitaline-digoxine
  • Acide urique (urate) urinaire, uricurie
  • Produits de dégradation
  • Phosphore urinaire (phosphaturie)
  • C réactive protéine (CRP)
  • Calcium urinaire
  • Expression des résultats
  • Antigène carcino-embryonnaire (ACE)
  • Catécholamines
  • Bilirubine
  • Immuno-électrophorèse,
  • Glucose-6-phosphate déshydrogénase
  • Isoniazide (INH) (dosage)
  • Lipase
  • Procalcitonine (PCT)
  • Guthrie (test de)
  • Lipoprotéines sériques (électrophorèse
  • Anticorps anti-facteur intrinsèque
  • Hépatite virale A (sérodiagnostic)
  • Taux de prothrombine (TP)
  • Phosphore sanguin (phosphatémie)
  • Sodium sanguin (natrémie)
  • Protéinurie
  • Liquide synovial
  • Lymphocytes (phénotypage des)
  • Frottis utérin cervicovaginal (FCV)
  • Coombs (test de)
  • Temps de céphaline avec activateur
  • Protéines sériques (électrophorèse)
  • Syphilis (sérodiagnostic de la)
  • Alpha-fœtoprotéine (AFP)
  • Glucose sanguin (glycémie)
  • Abréviations
  • Polynucléaires (granulocytes)
  • Acide urique (urate) sanguin
  • Cortisol (composé F) plasmatique
  • VIH (virus de l’immunodéficience
  • Examen cytobactériologique
  • Calcium sanguin (calcémie)
  • Vitesse de sédimentation
  • Marqueurs tumoraux sériques
  • Phosphatases alcalines (PA)
  • Prélèvements
  • Créatinine (clairance de la)
  • Progestérone 17 hydroxy (17-OHP)
  • pH sanguin
  • Cholestérol des HDL et des LDL
  • Créatinine sanguine
  • Liquide d’ascite
  • Caryotype
  • Anticorps anti-antigènes nucléaires
  • Xylose (épreuve au)
  • Protocoles
  • Troponines
  • Fibrinogène
  • Anticorps anti-cytoplasme des
  • Hépatite virale B (sérodiagnostic)
  • Toxoplasmose (sérodiagnostic de la)
  • Coproculture
  • Albumine sérique
  • Freinage à la dexaméthasone
  • Anticorps antinucléaires (ACAN)
  • Hémoglobine (diagnostic des anémies)
  • D-dimères
  • Catécholamines libres
  • Anticorps anti-ADN natifs
  • Acide lactique (lactate)
  • Anticorps antitransglutaminase
  • Magnésium
  • Anticorps antithyroïdiens (ACAT)
  • Plaquettes (numération des)
  • Myélogramme
  • Prélèvement de gorge
  • Folliculostimuline (FSH) et hormone
  • VIH (infection à) – charge virale
  • Bicarbonates
  • Inflammation (marqueurs de l’)
  • Androstènedione (delta
  • -
  • Immunoglobulines E (IgE) totales
  • Complément
  • Prolactine
  • Gaz du sang artériel
  • Hormone chorionique gonadotrope
  • Hémoglobine (électrophorèse de l’)
  • Peptide C (ou peptide de connexion)
  • Anticorps antiphospholipides (aPL)
  • Testostérone
  • Thyroxine libre
  • Examen parasitologique des selles
  • Estradiol (17-bêta-estradiol) (E2)
  • Temps de saignement
  • Prélèvement génital chez la femme
  • Table des matières
  • Ascite (liquide d’)
  • Liquide pleural
  • Recherche d’anticorps irréguliers
  • Parathormone (PTH)
  • Acide oxalique (oxalate) urinaire
  • Ferritine
  • Aldolases sériques
  • Synacthène immédiat (test au)
  • Transaminases (ALAT, ASAT)
  • TSH, TSH «ultrasensible» (TSHu)