Bienvenue Sur Medecine Pro


Helicobacter pylori  
Helicobacter pylori (Hp) est un bacille spiralé, flagellé, gram néga-  
tif, strictement adapté à la muqueuse gastrique humaine.  
L’infection à H. pylori est très répandue, touchant de 10 à 30 % de  
la population adulte dans les pays économiquement développés.  
La transmission est interhumaine et l’infection acquise dans l’en-  
fance perdure pendant des décennies, voire toute la vie.  
L’infection persistante est à l’origine d’une gastrite chronique qui  
reste d’ordinaire asymptomatique. Toutefois certains patients (envi-  
ron 10 %) développent un ulcère, et 1 % une néoplasie gastrique.  
G
H
I
L’éradication H. pylori par un traitement adéquat prévient ou gué-  
rit la maladie ulcéreuse.  
J
Indications  
La recherche et le traitement de H. pylori s’impose :  
K
L
chez les malades ayant un ulcère gastroduodénal;  
chez les malades ayant un lymphome MALT (lymphome de la zone  
marginale du tissu lymphoïde associé aux muqueuses) à localisa-  
tion gastrique, lymphome rare mais susceptible de régresser après  
traitement anti-H. pylori;  
M
N
O
P
chez les malades opérés d’une gastrectomie partielle pour  
cancer.  
Q
R
S
Prélèvement  
Par biopsie : prélèvement de muqueuse plongé dans un liquide  
fourni par le laboratoire.  
Sérologie sur tube sec.  
Test respiratoire à l’urée : voir plus bas.  
T
U
V
W
X
Y
Z
Biopsie gastrique  
La colonisation de la muqueuse gastrique par H. pylori peut être  
mise en évidence sur les biopsies de la muqueuse antrale et fundi-  
que, prélevées au cours d’une fibroscopie gastrique :  
soit par l’examen direct après coloration des coupes au labora-  
toire d’anatomopathologie;  
soit par la culture ou PCR au laboratoire de bactériologie.  
Sérologie  
Au cours de l’infection à H. pylori, il est possible de détecter des IgG  
dans le sérum. Un titre élevé est le signe d’une infection persistante.  
Après éradication par un traitement antibiotique, le taux d’IgG  
diminue lentement pour devenir comparable à celui des sujets non  
infectés en six mois environ.  
Test respiratoire à l’urée marquée (TRU)  
Cette méthode est fondée sur l’activité uréasique d’H. pylori qui  
hydrolyse l’urée en ammoniac et gaz carbonique.  
Elle consiste à faire ingérer au patient de l’urée marquée au 13C,  
un isotope stable, non radioactif et inoffensif, puis à détecter le  
CO marqué dans deux échantillons d’air expiré recueillis l’un avant,  
2
l’autre 30 min après la prise d’urée.  
Le résultat est positif si le deuxième échantillon contient plus de  
6
% de gaz carbonique que le premier (voir Protocoles).  
Suivi du traitement  
L’éradication d’H. pylori (obtenue dans 80 à 90 % des cas) est  
contrôlée par des TRU effectués deux et douze mois après l’arrêt  
du traitement.  
× Home
  • Potassium sanguin (kaliémie)
  • Réticulocytes
  • Immunoglobulines
  • BNP (brain natriuretic peptid)
  • Prélèvement génital chez l’homme
  • Lavage broncho-alvéolaire (LBA)
  • Protéine C
  • Protéine S
  • Ammoniaque plasmatique, ammonium
  • GH (hormone de croissance,
  • Amylase
  • Liquide céphalo-rachidien (LCR)
  • Hémoglobine (Hb)
  • Chlamydiae
  • Antiépileptiques
  • PSA : prostate specific antigen
  • CA 15-3
  • Mononucléose infectieuse
  • Antithrombine (AT)
  • Helicobacter pylori
  • Lymphocytes (Numération des)
  • Ionogramme urinaire
  • Groupes sanguins
  • Myoglobine
  • Hémoculture
  • Paludisme (recherche d’un paludisme)
  • Folates
  • Scotch-test
  • Gamma-glutamyl-transpeptidase (gꢀGT)
  • Acide oxalique (oxalate) sanguin
  • Hépatite virale C (sérodiagnostic)
  • Insuline
  • Sérotonine
  • Fer sérique
  • Vitamine B12
  • Paracétamol (dosage)
  • Énolase neurospécifique
  • Lyme (sérodiagnostic de la maladie
  • Activité anti-Xa
  • ACTH
  • Lithium
  • Rubéole (sérodiagnostic de la)
  • CA 19-9
  • Protéine C activée (résistance à la)
  • Ionogramme plasmatique
  • Hémoglobines glycosylées,
  • Cryoglobulines
  • Triiodothyronine (T3) (T3 libre)
  • Bilharzioses (diagnostic)
  • CA 125
  • Amibiase (sérodiagnostic)
  • Haptoglobine
  • Facteur rhumatoïde
  • Alcool (éthanol)
  • Microalbuminurie
  • Numération-formule sanguine
  • Digitaline-digoxine
  • Acide urique (urate) urinaire, uricurie
  • Produits de dégradation
  • Phosphore urinaire (phosphaturie)
  • C réactive protéine (CRP)
  • Calcium urinaire
  • Expression des résultats
  • Antigène carcino-embryonnaire (ACE)
  • Catécholamines
  • Bilirubine
  • Immuno-électrophorèse,
  • Glucose-6-phosphate déshydrogénase
  • Isoniazide (INH) (dosage)
  • Lipase
  • Procalcitonine (PCT)
  • Guthrie (test de)
  • Lipoprotéines sériques (électrophorèse
  • Anticorps anti-facteur intrinsèque
  • Hépatite virale A (sérodiagnostic)
  • Taux de prothrombine (TP)
  • Phosphore sanguin (phosphatémie)
  • Sodium sanguin (natrémie)
  • Protéinurie
  • Liquide synovial
  • Lymphocytes (phénotypage des)
  • Frottis utérin cervicovaginal (FCV)
  • Coombs (test de)
  • Temps de céphaline avec activateur
  • Protéines sériques (électrophorèse)
  • Syphilis (sérodiagnostic de la)
  • Alpha-fœtoprotéine (AFP)
  • Glucose sanguin (glycémie)
  • Abréviations
  • Polynucléaires (granulocytes)
  • Acide urique (urate) sanguin
  • Cortisol (composé F) plasmatique
  • VIH (virus de l’immunodéficience
  • Examen cytobactériologique
  • Calcium sanguin (calcémie)
  • Vitesse de sédimentation
  • Marqueurs tumoraux sériques
  • Phosphatases alcalines (PA)
  • Prélèvements
  • Créatinine (clairance de la)
  • Progestérone 17 hydroxy (17-OHP)
  • pH sanguin
  • Cholestérol des HDL et des LDL
  • Créatinine sanguine
  • Liquide d’ascite
  • Caryotype
  • Anticorps anti-antigènes nucléaires
  • Xylose (épreuve au)
  • Protocoles
  • Troponines
  • Fibrinogène
  • Anticorps anti-cytoplasme des
  • Hépatite virale B (sérodiagnostic)
  • Toxoplasmose (sérodiagnostic de la)
  • Coproculture
  • Albumine sérique
  • Freinage à la dexaméthasone
  • Anticorps antinucléaires (ACAN)
  • Hémoglobine (diagnostic des anémies)
  • D-dimères
  • Catécholamines libres
  • Anticorps anti-ADN natifs
  • Acide lactique (lactate)
  • Anticorps antitransglutaminase
  • Magnésium
  • Anticorps antithyroïdiens (ACAT)
  • Plaquettes (numération des)
  • Myélogramme
  • Prélèvement de gorge
  • Folliculostimuline (FSH) et hormone
  • VIH (infection à) – charge virale
  • Bicarbonates
  • Inflammation (marqueurs de l’)
  • Androstènedione (delta
  • -
  • Immunoglobulines E (IgE) totales
  • Complément
  • Prolactine
  • Gaz du sang artériel
  • Hormone chorionique gonadotrope
  • Hémoglobine (électrophorèse de l’)
  • Peptide C (ou peptide de connexion)
  • Anticorps antiphospholipides (aPL)
  • Testostérone
  • Thyroxine libre
  • Examen parasitologique des selles
  • Estradiol (17-bêta-estradiol) (E2)
  • Temps de saignement
  • Prélèvement génital chez la femme
  • Table des matières
  • Ascite (liquide d’)
  • Liquide pleural
  • Recherche d’anticorps irréguliers
  • Parathormone (PTH)
  • Acide oxalique (oxalate) urinaire
  • Ferritine
  • Aldolases sériques
  • Synacthène immédiat (test au)
  • Transaminases (ALAT, ASAT)
  • TSH, TSH «ultrasensible» (TSHu)