Bienvenue Sur Medecine Pro


Immunoglobulines  
Le sérum normal contient 12 à 18 g d’immunoglobulines (Ig), qui  
correspondent à la multitude d’anticorps susceptibles de réagir  
contre les antigènes rencontrés au cours de la vie.  
Les immunoglobulines représentent un contingent important des  
protéines sériques et migrent en électrophorèse dans les zones bêta  
et gamma.  
Elles sont composées :  
de deux chaînes lourdes identiques appartenant à l’une des cinq  
classes (ou isotypes) – alpha, mu, gamma, epsilon et delta – qui défi-  
nissent la classe de l’Ig (respectivement IgA, IgM, IgG, IgE, IgD),  
et de deux chaînes légères identiques, soit kappa, soit lambda, qui  
définissent le type de l’Ig.  
Les immunoglobulines sont sécrétées par les cellules B.  
Un «clone» désigne toutes les cellules issues des divisions successi-  
ves d’un même lymphocyte ayant acquis une spécificité immuno-  
logique. Les immunoglobulines du sérum sont les produits d’une  
multitude de clones. Lorsque la production de plusieurs clones est  
stimulée, il se forme une hypergammaglobulinémie polyclonale.  
Lorsqu’un seul clone prolifère l’immunoglobuline est monoclonale.  
Prélèvementꢀ  
B
Sang recueilli sur tube sec.  
Valeursꢀusuelles  
Dans le sérum (on peut aussi doser les immunoglobulines dans la  
plupart des liquides biologiques, les sécrétions, les épanchements) :  
IgG :  
de 8 à 12 g/L  
IgA :  
de 2 à 4 g/L  
IgM :  
de 1 à 2 g/L  
L’IgE est présente en concentration inférieure au mg/L.  
L’IgD est pratiquement absente du sérum.  
Le nouveau-né a un taux d’IgG identique à celui d’un adulte (ses IgG  
sont d’origine maternelle). Il a des taux très faibles d’IgM et d’IgA  
(
produites par son propre système lymphoïde). Les IgG disparaissent  
progressivement, et à trois mois un nourrisson n’a plus d’IgG.  
Le taux des IgM chez l’enfant n’atteint les valeurs observées chez  
l’adulte qu’à la fin de la 1 année, celui des IgG vers 3 ans; celui des  
IgA vers 8 ans.  
B
C
D
E
re  
Immunoglobulinesꢀmonoclonales  
Myélome multiple  
F
Le myélome multiple est une prolifération plasmocytaire au cours  
de laquelle est produite une immunoglobuline complète – de classe  
IgG dans la majorité des cas (60 %) ou IgA (20 %) – ou incomplète,  
sous forme de chaînes légères qui passent dans les urines (15 %).  
G
Il se révèle par des douleurs osseuses. Les radiographies montrent  
des géodes multiples. La prolifération plasmocytaire est recon-  
nue par le myélogramme qui montre une infiltration de la moelle  
osseuse par des plasmocytes dystrophiques et permet une étude  
cytogénétique.  
I
J
K
L
Maladie de Waldenström (macroglobulinémie)  
Cette prolifération lymphoplasmocytaire de la moelle et des orga-  
nes lymphoïdes se traduit par une hypertrophie des ganglions et  
de la rate et des signes liés à la sécrétion d’une immunoglobuline  
monoclonale de type IgM à une concentration dépassant 10 g/L :  
anémie hémolytique à agglutinines froides, syndrome d’hypervis-  
cosité sanguine, neuropathie périphérique, etc.  
M
N
O
P
Immunoglobulines monoclonales «bénignes»  
Q
R
S
Les immunoglobulines monoclonales dites bénignes, ou de «signi-  
fication indéterminée», sont plus fréquentes. Asymptomatiques,  
elles sont découvertes à la suite d’une vitesse de sédimentation  
élevée. Elles sont peu abondantes (IgG < 30 g/L, IgA < 10 g/L), la  
plasmocytose médullaire est < 10 %, il n’y a pas de chaîne légère  
dans les urines.  
T
U
V
W
X
Y
Z
× Home
  • Potassium sanguin (kaliémie)
  • Réticulocytes
  • Immunoglobulines
  • BNP (brain natriuretic peptid)
  • Prélèvement génital chez l’homme
  • Lavage broncho-alvéolaire (LBA)
  • Protéine C
  • Protéine S
  • Ammoniaque plasmatique, ammonium
  • GH (hormone de croissance,
  • Amylase
  • Liquide céphalo-rachidien (LCR)
  • Hémoglobine (Hb)
  • Chlamydiae
  • Antiépileptiques
  • PSA : prostate specific antigen
  • CA 15-3
  • Mononucléose infectieuse
  • Antithrombine (AT)
  • Helicobacter pylori
  • Lymphocytes (Numération des)
  • Ionogramme urinaire
  • Groupes sanguins
  • Myoglobine
  • Hémoculture
  • Paludisme (recherche d’un paludisme)
  • Folates
  • Scotch-test
  • Gamma-glutamyl-transpeptidase (gꢀGT)
  • Acide oxalique (oxalate) sanguin
  • Hépatite virale C (sérodiagnostic)
  • Insuline
  • Sérotonine
  • Fer sérique
  • Vitamine B12
  • Paracétamol (dosage)
  • Énolase neurospécifique
  • Lyme (sérodiagnostic de la maladie
  • Activité anti-Xa
  • ACTH
  • Lithium
  • Rubéole (sérodiagnostic de la)
  • CA 19-9
  • Protéine C activée (résistance à la)
  • Ionogramme plasmatique
  • Hémoglobines glycosylées,
  • Cryoglobulines
  • Triiodothyronine (T3) (T3 libre)
  • Bilharzioses (diagnostic)
  • CA 125
  • Amibiase (sérodiagnostic)
  • Haptoglobine
  • Facteur rhumatoïde
  • Alcool (éthanol)
  • Microalbuminurie
  • Numération-formule sanguine
  • Digitaline-digoxine
  • Acide urique (urate) urinaire, uricurie
  • Produits de dégradation
  • Phosphore urinaire (phosphaturie)
  • C réactive protéine (CRP)
  • Calcium urinaire
  • Expression des résultats
  • Antigène carcino-embryonnaire (ACE)
  • Catécholamines
  • Bilirubine
  • Immuno-électrophorèse,
  • Glucose-6-phosphate déshydrogénase
  • Isoniazide (INH) (dosage)
  • Lipase
  • Procalcitonine (PCT)
  • Guthrie (test de)
  • Lipoprotéines sériques (électrophorèse
  • Anticorps anti-facteur intrinsèque
  • Hépatite virale A (sérodiagnostic)
  • Taux de prothrombine (TP)
  • Phosphore sanguin (phosphatémie)
  • Sodium sanguin (natrémie)
  • Protéinurie
  • Liquide synovial
  • Lymphocytes (phénotypage des)
  • Frottis utérin cervicovaginal (FCV)
  • Coombs (test de)
  • Temps de céphaline avec activateur
  • Protéines sériques (électrophorèse)
  • Syphilis (sérodiagnostic de la)
  • Alpha-fœtoprotéine (AFP)
  • Glucose sanguin (glycémie)
  • Abréviations
  • Polynucléaires (granulocytes)
  • Acide urique (urate) sanguin
  • Cortisol (composé F) plasmatique
  • VIH (virus de l’immunodéficience
  • Examen cytobactériologique
  • Calcium sanguin (calcémie)
  • Vitesse de sédimentation
  • Marqueurs tumoraux sériques
  • Phosphatases alcalines (PA)
  • Prélèvements
  • Créatinine (clairance de la)
  • Progestérone 17 hydroxy (17-OHP)
  • pH sanguin
  • Cholestérol des HDL et des LDL
  • Créatinine sanguine
  • Liquide d’ascite
  • Caryotype
  • Anticorps anti-antigènes nucléaires
  • Xylose (épreuve au)
  • Protocoles
  • Troponines
  • Fibrinogène
  • Anticorps anti-cytoplasme des
  • Hépatite virale B (sérodiagnostic)
  • Toxoplasmose (sérodiagnostic de la)
  • Coproculture
  • Albumine sérique
  • Freinage à la dexaméthasone
  • Anticorps antinucléaires (ACAN)
  • Hémoglobine (diagnostic des anémies)
  • D-dimères
  • Catécholamines libres
  • Anticorps anti-ADN natifs
  • Acide lactique (lactate)
  • Anticorps antitransglutaminase
  • Magnésium
  • Anticorps antithyroïdiens (ACAT)
  • Plaquettes (numération des)
  • Myélogramme
  • Prélèvement de gorge
  • Folliculostimuline (FSH) et hormone
  • VIH (infection à) – charge virale
  • Bicarbonates
  • Inflammation (marqueurs de l’)
  • Androstènedione (delta
  • -
  • Immunoglobulines E (IgE) totales
  • Complément
  • Prolactine
  • Gaz du sang artériel
  • Hormone chorionique gonadotrope
  • Hémoglobine (électrophorèse de l’)
  • Peptide C (ou peptide de connexion)
  • Anticorps antiphospholipides (aPL)
  • Testostérone
  • Thyroxine libre
  • Examen parasitologique des selles
  • Estradiol (17-bêta-estradiol) (E2)
  • Temps de saignement
  • Prélèvement génital chez la femme
  • Table des matières
  • Ascite (liquide d’)
  • Liquide pleural
  • Recherche d’anticorps irréguliers
  • Parathormone (PTH)
  • Acide oxalique (oxalate) urinaire
  • Ferritine
  • Aldolases sériques
  • Synacthène immédiat (test au)
  • Transaminases (ALAT, ASAT)
  • TSH, TSH «ultrasensible» (TSHu)