Bienvenue Sur Medecine Pro

LIDOCAINE AGUETTANT 5 % sol p pulv bucc
LIDOCAINE AGUETTANT 5 % sol p pulv bucc





FORME
solution pour pulvérisation buccale
COMPOSITION
par 100 g
lidocaïne chlorhydrate6,16 g
  Soit lidocaïne5 g
Excipients : p-hydroxybenzoate de méthyle sodique.
INDICATIONS

Anesthésie locale des muqueuses buccopharyngées et (ou) des voies aériennes supérieures, par pulvérisation :
- avant intubation,
- avant petits actes chirurgicaux en ORL,
- avant examens endoscopiques en ORL, pneumologie, gastroentérologie.


POSOLOGIE et MODE D'ADMINISTRATION
Avant toute utilisation du nébuliseur, amorcer la pompe en donnant 1 ou 2 coups de
piston.
* Utilisation chez l'adulte :
- La dose utile pour réaliser une anesthésie buccopharyngo-laryngée varie de 10 à
25 pulvérisations selon le type d'intervention et l'importance de l'anesthésie
souhaitée, les doses les plus élevées étant celles utilisées avant les examens
endoscopiques trachéobronchiques.
- 10 à 25 pulvérisations correspondent à des doses de 90 à 225 mg de chlorhydrate
de lidocaïne.
* Utilisation chez l'enfant (au-dessus de 6 ans) :
- Chez le grand enfant (au-dessus de 6 ans) la posologie varie de 2 à 4 mg par kg
de poids, sans dépasser 200 mg de chlorhydrate de lidocaïne.Modalités de manipulation
Avant toute pulvérisation anesthésique, il est nécessaire de donner un ou deux coups de piston pour amorcer la nébulisation.

CONTRE-INDICATIONS Absolue(s) :
  • Hypersensibilité aux anesthésiques locaux à liaison amide
  • Hypersensibilité aux parabènes
  • Enfant de moins de 6 ans
  • Porphyrie
  • Epilepsie non contrôlée

MISES EN GARDE et PRECAUTIONS D'EMPLOI
  • Ne pas administrer par voie parentérale
  • Risque de fausse route
    Après une anesthésie bucco-pharyngo-laryngée, éviter toute alimentation solide et liquide pendant deux heures après l'anesthésie afin d'éviter tout risque de fausse route du bol alimentaire.
  • Lésion buccale
    Tenir compte d'un risque de résorption plus rapide et plus importante de la lidocaïne en cas de lésion de la muqueuse.
  • Infection locale
    Eviter de faire l'anesthésie dans une zone infectée ou enflammée.
  • Respecter la posologie maximale recommandée
    Ne pas dépasser, pour une anesthésie chez l'adulte, 25 pulvérisations afin d'éviter une résorption massive du produit.

IAM : INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES
Voir banque Interactions Médicamenteuses

CONDUITE ET UTILISATION DE MACHINES

EFFETS INDESIRABLES
  • Hypersensibilité
  • Nervosité
    Doses elevees, Injection intra-veineuse accidentelle.
  • Agitation
    Doses elevees, Injection intra-veineuse accidentelle.
  • Baillement
    Doses elevees, Injection intra-veineuse accidentelle.
  • Tremblement
    Doses elevees, Injection intra-veineuse accidentelle.
  • Appréhension
    Doses elevees, Injection intra-veineuse accidentelle.
  • Nystagmus
    Doses elevees, Injection intra-veineuse accidentelle.
  • Logorrhée
    Doses elevees, Injection intra-veineuse accidentelle.
  • Céphalée
    Doses elevees, Injection intra-veineuse accidentelle.
  • Nausée
    Doses elevees, Injection intra-veineuse accidentelle.
  • Bourdonnement d'oreille
    Doses elevees, Injection intra-veineuse accidentelle.
  • Tachypnée
    Doses elevees, Injection intra-veineuse accidentelle.
  • Bradypnée
    Doses elevees, Injection intra-veineuse accidentelle.
  • Apnée
    Doses elevees, Injection intra-veineuse accidentelle.
  • Dépression cardiovasculaire
    Doses elevees, Injection intra-veineuse accidentelle.
  • Hypotension artérielle
    Doses elevees, Injection intra-veineuse accidentelle.

PHARMACODYNAMIE
  • Classement ATC : 
        N01BB02 / LIDOCAÏNE
  • Classement Vidal : 
        Anesthésie de surface : lidocaïne
        Anesthésie loco-régionale : lidocaine : autres conditionnements

PRESENTATIONS Liste II
  • CIP : 3511706 (LIDOCAINE AGUETTANT 5 % sol p pulv bucc : 5Fl/20ml+40canules).
    Disponibilité : officines
    Non remboursé, Agréé aux collectivités


Aguettant