Bienvenue Sur Medecine Pro

LIDOCAINE AGUETTANT sans conservateur 5 mg/ml sol inj
LIDOCAINE AGUETTANT sans conservateur 5 mg/ml sol inj




FORME
solution injectable
COMPOSITION
par 20 ml
lidocaïne chlorhydrate monohydrate106,6 mg
  Soit lidocaïne chlorhydrate anhydre100 mg
Excipients : sodium chlorure, sodium hydroxyde solution ou, acide chlorhydrique concentré qsp pH 7,0, eau ppi, sodium.
INDICATIONS

Le chlorhydrate de lidocaïne est une solution anesthésique locale destinée à l'anesthésie par infiltration, l'anesthésie régionale et l'anesthésie par blocs nerveux.


POSOLOGIE et MODE D'ADMINISTRATION
En dehors de l'anesthésie locale par infiltration, la lidocaïne devra être uniquement utilisée par ou sous la responsabilité de médecins expérimentés dans les techniques d'anesthésie locorégionale.
La forme et la concentration utilisées varient en fonction de l'indication et de l'objectif à atteindre, de l'âge et de l'état pathologique du patient. Le niveau d'anesthésie obtenu est habituellement fonction de la dose totale administrée. La dose à injecter dépend de la technique d'anesthésie pour laquelle le médicament est utilisé.
Les patients âgés ou fragilisés peuvent être plus sensibles aux posologies standards, avec une augmentation du risque et de la sévérité des réactions toxiques sur le système nerveux central et sur le système cardiovasculaire. Néanmoins, il n'est pas recommandé de diminuer la dose de lidocaïne car cela pourrait entraîner une anesthésie insuffisante.
* Chez l'adulte
• Anesthésie locale par infiltration : la dose maximale ne doit pas dépasser 200 mg. Pour des doses plus élevées, il est recommandé de recourir aux formes adrénalinées.
• Anesthésie régionale (péridurale, caudale, plexique, tronculaire) : la dose maximale ne doit pas dépasser 400 mg. Pour des doses supérieures, il est recommandé de recourir aux formes adrénalinées. Les formes les plus concentrées augmentent l'intensité du bloc moteur. En obstétrique, pour l'anesthésie péridurale, il est recommandé de diminuer la dose de moitié.
Pour l'analgésie obstétricale une solution de concentration inférieure ou égale à 1% devra être utilisée ; en revanche, dans le cadre de l'anesthésie pour césarienne une concentration supérieure à 1% devra être utilisée.
• Infiltrations péri et intra-articulaires et infiltrations sympathiques : la dose maximale ne doit pas dépasser 200 mg.
. Anesthésie régionale intraveineuse : ne pas utiliser de concentration supérieure à 0,5% et ne pas dépasser la dose totale de 200 mg. Pour les injections intraveineuses, les formes adrénalinées sont strictement contre-indiquées.
Les doses recommandées de lidocaïne chez l'adulte sont indiquées dans le tableau 1.
 Technique      Chlorhydrate de lidocaine    
    Concentration (%)   Volume (ml)   Dose totale (mg) 
 Anesthésie par infiltration   0.5   1 - 40   5 - 200 
    1   0.5 - 20   5 - 200 
    2   0.25 - 10   5 - 200 
 Anesthésie par blocs nerveux périphériques, par ex. :          
 bloc intercostal - par segment   1   3 - 5 (max 40)   30 - 50 (max 400 pour tous les segments) 
    2   1.5 - 2.5 (max 20)   30 - 50 (max 400 pour tous les segments) 
 anesthésie paracervicale de chaque coté   1   10   100 
    2   5   100 
 anesthésie paravertébrale   1   20   200 au total 
    2   10   200 au total 
 bloc cervical   1   20 - 40   200 - 400 
    2   10 - 20   200 - 400 
 bloc lombaire   1   20 - 40   200 - 400 
    2   10 - 20   200 - 400 
 Anesthésie/analgésie péridurale, par ex. :          
 bloc péridural          
 anesthésie chirurgicale   1   20 - 40 *   200 - 400 
    2   10 - 20   200 - 400 
 obstétrique          
 anesthésie pour césarienne   2   10 - 20   200 - 400 
 analgésie obstétricale   1   20   200 
 bloc caudal   1   20 - 40 *   200 - 400 
    2   10 - 20   200 - 400 
 Anesthésie régionale intraveineuse   0,5   1 - 40   5 - 200 
* volume non recommandé en injection péridurale (augmentation de la pression intracrânienne pour des volumes supérieurs à 30 ml).* Chez l'enfant
Pour éviter toute toxicité systémique, la concentration efficace la plus faible et la dose efficace la plus faible doivent toujours être utilisées.
• Infiltration locale et anesthésie régionale (péridurale, caudale, plexique, tronculaire) : la dose maximale recommandée se situe entre 2 et 7 mg/kg, selon la technique utilisée.
• Anesthésie régionale intraveineuse : l'anesthésie régionale intraveineuse est contre-indiquée chez les enfants âgés de moins de 5 ans ; ne pas utiliser de concentration supérieure à 0,5%. La dose maximale recommandée est de 2,5 mg/kg.

CONTRE-INDICATIONS Absolue(s) :
  • Hypersensibilité aux anesthésiques locaux à liaison amide
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Porphyrie
  • Enfant de moins de 5 ans

MISES EN GARDE et PRECAUTIONS D'EMPLOI
  • Epilepsie
    Comme d'autres anesthésiques loco-régionaux, la lidocaïne doit être utilisée avec précaution chez les patients souffrant des affections suivantes : épilepsie, hypovolémie, bloc auriculoventriculaire ou troubles de la conduction, bradycardie ou insuffisance respiratoire.
  • Hypovolémie
    Comme d'autres anesthésiques loco-régionaux, la lidocaïne doit être utilisée avec précaution chez les patients souffrant des affections suivantes : épilepsie, hypovolémie, bloc auriculoventriculaire ou troubles de la conduction, bradycardie ou insuffisance respiratoire.
  • Bloc auriculoventriculaire
    Comme d'autres anesthésiques loco-régionaux, la lidocaïne doit être utilisée avec précaution chez les patients souffrant des affections suivantes : épilepsie, hypovolémie, bloc auriculoventriculaire ou troubles de la conduction, bradycardie ou insuffisance respiratoire.
  • Trouble de la conduction cardiaque
    Comme d'autres anesthésiques loco-régionaux, la lidocaïne doit être utilisée avec précaution chez les patients souffrant des affections suivantes : épilepsie, hypovolémie, bloc auriculoventriculaire ou troubles de la conduction, bradycardie ou insuffisance respiratoire.
  • Bradycardie
    Comme d'autres anesthésiques loco-régionaux, la lidocaïne doit être utilisée avec précaution chez les patients souffrant des affections suivantes : épilepsie, hypovolémie, bloc auriculoventriculaire ou troubles de la conduction, bradycardie ou insuffisance respiratoire.
  • Insuffisance respiratoire
    Comme d'autres anesthésiques loco-régionaux, la lidocaïne doit être utilisée avec précaution chez les patients souffrant des affections suivantes : épilepsie, hypovolémie, bloc auriculoventriculaire ou troubles de la conduction, bradycardie ou insuffisance respiratoire.
  • Porphyrie
    De même, la lidocaïne doit être utilisée avec précaution chez les patients présentant une porphyrie en rémission ainsi que chez les patients porteurs asymptomatiques des gènes mutants responsables des porphyries.
  • Insuffisance hépatique
    La lidocaïne est métabolisée par le foie et doit être administrée avec précaution chez les patients souffrant d'insuffisance hépatique.
  • Insuffisance cardiaque
    La demi-vie plasmatique de la lidocaïne peut être prolongée en cas de diminution du débit sanguin hépatique lors d'une insuffisance cardiaque et circulatoire.
  • Maladie circulatoire
    La demi-vie plasmatique de la lidocaïne peut être prolongée en cas de diminution du débit sanguin hépatique lors d'une insuffisance cardiaque et circulatoire.
  • Insuffisance rénale
    Les métabolites de la lidocaïne peuvent s'accumuler en cas d'insuffisance rénale.
  • Traitement à administrer en service spécialisé
    Un matériel complet de réanimation doit toujours être disponible lors de l'administration d'anesthésiques locaux.
  • Sujet sous régime hyposodé ou désodé
    Ce médicament contient 2,4 mg de sodium par ml : en tenir compte chez les personnes suivant un régime hyposodé strict.

IAM : INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES
Voir banque Interactions Médicamenteuses

GROSSESSE ET ALLAITEMENT

 Grossesse :

Ne pas utiliser dans un bloc paracervical en anesthésie obstétricale, en raison d'un risque d'hypertonie utérine avec retentissement néonatal (hypoxie).
La lidocaïne peut être utilisée au cours de la grossesse quel qu'en soit le terme. En effet, les données cliniques sont rassurantes et les données expérimentales n'ont pas mis en évidence
d'effet malformatif ou foetotoxique.

 Allaitement :

L'allaitement est possible au décours d'une anesthésie locorégionale avec la lidocaine.

CONDUITE ET UTILISATION DE MACHINES
Selon la dose administrée, les anesthésiques locorégionaux peuvent avoir un effet très modéré sur les fonctions mentales et peuvent altérer temporairement la mobilité et la coordination des mouvements.

EFFETS INDESIRABLES
  • Hypotension artérielle (Fréquent)
    Fortes doses, Injection intra-veineuse accidentelle, Surdosage.
  • Bradycardie (Fréquent)
    Fortes doses, Injection intra-veineuse accidentelle, Surdosage.
  • Dépression myocardique (Rare)
    Fortes doses, Injection intra-veineuse accidentelle, Surdosage.
  • Arrêt cardiaque (Rare)
    Fortes doses, Injection intra-veineuse accidentelle, Surdosage.
  • Sensation de vertige
    Fortes doses, Injection intra-veineuse accidentelle, Surdosage.
  • Engourdissement de la langue
    Fortes doses, Injection intra-veineuse accidentelle, Surdosage.
  • Bourdonnement d'oreille
    Fortes doses, Injection intra-veineuse accidentelle, Surdosage.
  • Acuité auditive (modification)
    Fortes doses, Injection intra-veineuse accidentelle, Surdosage.
  • Dysarthrie
    Fortes doses, Injection intra-veineuse accidentelle, Surdosage.
  • Désorientation temporospatiale
    Fortes doses, Injection intra-veineuse accidentelle, Surdosage.
  • Somnolence
    Fortes doses, Injection intra-veineuse accidentelle, Surdosage.
  • Frisson
    Fortes doses, Injection intra-veineuse accidentelle, Surdosage.
  • Spasme musculaire
    Fortes doses, Injection intra-veineuse accidentelle, Surdosage.
  • Tremblement
    Fortes doses, Injection intra-veineuse accidentelle, Surdosage.
  • Convulsions (Rare)
    Fortes doses, Injection intra-veineuse accidentelle, Surdosage.
  • Dépression respiratoire
    Fortes doses, Injection intra-veineuse accidentelle, Surdosage.
  • Apnée
    Fortes doses, Injection intra-veineuse accidentelle, Surdosage.
  • Hypersensibilité (Très rare)
  • Lésion cutanée (Très rare)
  • Urticaire (Très rare)
  • Oedème (Très rare)
  • Réaction anaphylactoïde (Très rare)

PHARMACODYNAMIE
  • Classement ATC : 
        N01BB02 / LIDOCAÏNE
  • Classement Vidal : 
        Anesthésie loco-régionale : lidocaine : autres conditionnements

PRESENTATIONS Liste II
  • CIP : 3636721 (LIDOCAINE AGUETTANT sans conservateur 5 mg/ml sol inj : 10Fl/20ml).
    Disponibilité : officines
    Non remboursé, Agréé aux collectivités


Aguettant