Bienvenue Sur Medecine Pro


fondaparinux sodique
Anticoagulant : Inhibiteur sélectif du facteur Xa  
®
Arixtra  
Contre-indications  
Hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients. Saignement évolutif  
cliniquement significatif. Endocardite bactérienne aiguë. Insuffisance rénale sévère  
avec clairance de la créatinine < 20 mL/min.  
Sous-cutanée ou Intraveineuse ou Perfusion IV  
Adulte et enfant > 17 ans.  
Solution à 1,5 mg/0,3 mL et à 2,5 mg/0,5 mL :  
Prévention des événements thromboemboliques veineux  
en chirurgie orthopédique majeure du membre inférieur  
(
fracture de hanche, prothèse de hanche ou chirurgie majeure  
du genou).  
Prévention des événements thromboemboliques veineux  
en chirurgie abdominale chez les patients jugés à haut risque  
de complications thromboemboliques (chirurgie abdominale  
pour cancer).  
Prévention des événements thromboemboliques veineux  
chez le patient, jugé à haut risque d’événement  
s
thromboemboliques veineux, alité pour une affection médicale  
aiguë (insuffisance cardiaque et/ou trouble respiratoire aigu,  
et/ou maladie infectieuse ou inflammatoire aiguës).  
Solution à 2,5 mg/0,5 mL :  
Indication  
Traitement de l’angor instable ou de l’infarctus du myocarde  
sans sus-décalage du segment ST chez les patients  
pour lesquels une prise en charge par une intervention coronaire  
percutanée en urgence (< 120 min) n’est pas indiquée.  
Traitement de l’infarctus du myocarde avec sus-décalage  
du segment ST chez les patients soit pris en charge  
par un traitement thrombolytique, soit ne relevant initialement  
d’aucune autre technique de reperfusion.  
Solution à 5 mg/0,4 mL, 7,5 mg/0,6 mL, 10 mg/0,8 mL  
:
Traitement des thromboses veineuses profondes aiguës  
et des embolies pulmonaires aiguës, à l’exclusion des patients  
hémodynamiquement instables ou des patients nécessitant  
une thrombolyse ou une embolectomie pulmonaire.  
192  
Hématologie – Hémostase  
Sous-cutanée ou Intraveineuse ou Perfusion IV  
Solution à 1,5 mg/0,3 mL et à 2,5 mg/0,5 mL - SC :  
Chirurgie orthopédique majeure ou chirurgie abdominale :  
2
,5 mg 1 fois/24 h, 6 h après la fin de l’intervention chirurgicale  
(
après vérification de l’absence de saignement actif), au moin  
s
pendant 5 à 9 jours après l’intervention  
et jusqu’à déambulation du patient. Chirurgie pour fracture  
de hanche jusqu’à 24 jours supplémentaires. Chez les patient  
75 ans, et/ou d’un poids < 50 kg et/ou clairance  
s
de la créatinine comprise entre 20 et 50 mL/min : l’heure  
d’administration de la première injection doit être strictement  
respectée et la solution ne doit pas être administrée  
moins de 6 h après la fin de l’intervention chirurgicale.  
Vérifier l’absence de saignement actif.  
Patients en milieu médical, à haut risque d’événements  
thromboemboliques : 2,5 mg 1 fois/24 h, pendant 6 à 14 jours.  
Solution à 2,5 mg/0,5 mL – SC, IV :  
Traitement de l’angor instable/de l’infarctus du myocard  
sans sus-décalage du segment ST  
e
:
Voie SC : 2,5 mg 1 fois/24 h, le plus rapidement possible  
une fois le diagnostic établi, jusqu’à 8 jours au maximum  
ou jusqu’à la sortie de l’hôpital si cette dernière intervient avant  
ce terme.  
Si le patient doit bénéficier d’une intervention coronaire  
percutanée, héparine non fractionnée administrée  
pendant cette intervention. Nouvelle injection SC  
pas avant 2 h après le retrait du cathéter.  
Posologie  
Si revascularisation chirurgicale par pontage aorto-coronarien,  
ne pas administrer le fondaparinux pendant les 24 h précédant  
l’acte chirurgical et les 48 h après.  
Traitement de l’infarctus du myocarde avec sus-décalage  
du segment ST  
:
2
,5 mg 1 fois/24 h. Première dose : voie IV, doses suivantes :  
voie SC. Le plus rapidement possible une fois le diagnostic  
établi, jusqu’à 8 jours maximum, ou jusqu’à la sortie  
de l’hôpital si cette dernière intervient avant ce terme.  
Si un patient doit bénéficier d’une intervention coronaire  
percutanée, héparine non fractionnée administrée  
pendant cette intervention. Nouvelle injection sous-cutanée  
de fondaparinux pas avant 3 h après retrait du cathéter.  
Si revascularisation chirurgicale par pontage aorto-coronarien,  
ne pas administrer le fondaparinux pendant les 24 h précédant  
l’acte chirurgical et les 48 h après.  
Solution à 5 mg/0,4 mL, 7,5 mg/0,6 mL, 10 mg/0,8 mL – SC :  
Poids entre 50 et 100 kg : 7,5 mg, 1 fois/24 h. Poids < 50 kg :  
5
mg. Poids > 100 kg : 10 mg.  
Relais par anticoagulant voie orale initié dès que possible.  
Interruption du traitement après 2 jours consécutifs  
avec un INR dans la zone thérapeutique souhaitable.  
fondaparinux sodiqu  
e
193  
Sous-cutanée ou Intraveineuse ou Perfusion IV  
Insuffisance rénale :  
Prophylaxie des événements thromboemboliques veineux  
:
clairance de la créatinine entre 20 et 50 mL/min :  
1
,5 mg 1 fois/24 h. Clairance de la créatinine > 50 mL/min :  
pas d’adaptation pososlogique nécessaire.  
Traitement de l’angor instable et infarctus du myocarde : clairance  
de la créatinine > 20 mL/min : pas d’adaptation posologique  
nécessaire.  
Sujets âgés, insuffisance hépatique : pas d’adaptatio  
n
posologique nécessaire.  
Seringue préremplie : solution (SC) à 1,5 mg/0,3 mL.  
Seringue préremplie : solution (SC, IV) à 2,5 mg/0,5 mL.  
Seringues préremplies : solution (SC) à 5 mg/0,4 mL,  
Présentation  
Préparation  
7
,5 mg/0,6 mL, 10 mg/0,8 mL.  
Solution prête à l’emploi.  
(
Reconstitution)  
SC : pas de dilution.  
IV : pas de dilution.  
Perfusion IV : dans 25 ou 50 mL de chlorure de sodium 0,9 %.  
Préparation  
Dilution)  
(
SC : patient en décubitus, dans le tissu cellulaire sous-cutané  
de la ceinture abdominale antérolatérale et postérolatérale,  
alternativement du côté droit et du côté gauche. Aiguille  
introduite perpendiculairement sur toute sa longueur,  
dans l’épaisseur d’un pli cutané réalisé entre le pouce  
et l’index. Pli cutané maintenu pendant toute la durée  
de l’injection. Ne pas purger la bulle d’air.  
Administratio  
n
IVD ou perfusion IV. Ne pas purger la bulle d’air.  
Lavage suffisant de la voie ou de la tubulure par du chlorure  
de sodium 0,9 %. En cas d’administration par mini-poche  
de 25 ou 50 mL de chlorure de sodium, maintenir la perfusion  
pendant 1 à 2 min supplémentaires.  
Incompatibilités  
En l’absence d’études de compatibilité, ce médicament ne doit pas être mélangé  
avec d’autres médicaments.  
Précautions d’emploi – surveillance  
Utilisation prudente ou déconseillée en cas de risque hémorragique accru, troubles  
3
acquis ou congénitaux de la coagulation, numération plaquettaire < 50 000/mm ,  
maladie ulcéreuse gastro-intestinale en poussée, hémorragie intracrânienne récente,  
dans les suites récentes d’une intervention chirurgicale cérébrale, rachidienne ou oph-  
talmique, association avec désirudine, agents fibrinolytiques, antagonistes du récepteu  
r
GP IIb/IIIa, héparine, héparinoïdes ou héparines de bas poids moléculaire, antivitamine K,  
194  
Hématologie – Hémostase  
autres médicaments antiagrégants plaquettaires (acide acétylsalicylique, dipyridamole,  
sulfinpyrazone, ticlopidine ou clopidogrel), AINS, chez les patients recevant un traite  
ment concomitant par d’autres agents susceptibles d’accroître le risque hémorragique  
tels que les antagonistes des récepteurs GPIIb/IIIa ou les thrombolytiques, insuffisance  
-
(
hépatique sévère, utilisation postopératoire prolongée de cathéters périduraux,  
Le fondaparinux ne doit pas être injecté par voie IM.  
Solution à 1,5 mg/0,3 mL : SC uniquement.  
Solution à 2,5 mg/0,5 mL : SC et IV.  
Patients ayant une TIH :  
Ne se lie pas au facteur 4 plaquettaire. Pas de réaction croisée avec le sérum des  
patients ayant une TIH de type II.  
Grossesse  
Déconseillé ou contre-indiqué.  
Allaitemen  
t
Déconseillé ou contre-indiqué.  
Effets indésirables  
Infection de la cicatrice chirurgicale. Hémorragie postopératoire. Saignement (épistaxis,  
saignement gingival, saignement gastro-intestinal, hémoptysie, hématurie, hématome,  
saignements intracrâniens/intracérébraux ou rétropéritonéaux). Thrombopénie,  
purpura, thrombocytémie, anomalie plaquettaire, trouble de la coagulation.  
Anémie. Réaction allergique. Hypokaliémie. Anxiété, somnolence, vertige, étour-  
dissement, céphalées, confusion. Hypotension. Dyspnée, toux. Nausées, vomissements.  
Douleur abdominale, dyspepsie, gastrite, constipation, diarrhées. Augmentatio  
n
des enzymes hépatiques. Anomalie de la fonction hépatique. Hyperbilirubinémie.  
Rash, prurit. Œdème, œdème périphérique, fièvre. Douleur thoracique, fatigue.  
Douleur dans les jambes. Œdème génital. Bouffées de chaleur, rougeurs, syncope.  
Conditions de conservation  
Ne pas congeler.  
× Home
  • Abréviations
  • acétylsalicylate de DL-lysine
  • bétaméthasone
  • diclofénac
  • kétoprofène
  • méthylprednisolone
  • morphine
  • néfopam
  • paracétamol
  • phloroglucinol/triméthylphloroglucinol
  • piroxicam
  • scopolamine
  • tramadol
  • trimébutine
  • acébutolol
  • amiodarone
  • aténolol
  • buflomédil
  • bumétanide
  • canrénoate de potassium
  • clonidine
  • digoxine
  • dihydralazine
  • diltiazem
  • disopyramide
  • esmolol
  • flécaïnide
  • furosémide
  • iloprost
  • isosorbide dinitrate
  • labétalol
  • lidocaïne
  • molsidomine
  • nicardipine chlorhydrate
  • nitroprussiate de sodium
  • pentoxifylline
  • piribédil
  • propranolol
  • sotalol
  • urapidil
  • vérapamil
  • exénatide
  • glucagon
  • Insuline
  • desmopressine
  • désoxycortone
  • hydrocortisone
  • cimétidine
  • ésoméprazole
  • famotidine
  • métoclopramide
  • métopimazine
  • oméprazole
  • pantoprazole
  • ranitidine
  • somatostatine
  • terlipressine
  • atosiban
  • carbétocine
  • dinoprostone
  • hydroxyprogestérone caproate
  • médroxyprogestérone
  • méthylergométrine
  • oxytocine
  • sulprostone
  • terbutaline
  • altéplase
  • aprotinine
  • complexe prothrombique humain
  • complexe prothrombique humain
  • daltéparine sodique
  • danaparoïde sodique
  • déféroxamine
  • énoxaparine sodique
  • fe r
  • fondaparinux sodique
  • héparine calcique
  • héparine sodique
  • lépirudine
  • nadroparine calcique
  • protamine
  • rétéplase
  • streptokinase
  • ténectéplase
  • tinzaparine sodique
  • urokinase
  • adalimumab
  • alimémazine
  • déxaméthasone
  • dexchlorphéniramine
  • étanercept
  • infliximab
  • méthotrexate
  • prométhazine
  • aciclovi
  • acide fusidique
  • amikacine
  • amoxicilline
  • amoxicilline/acide clavulanique
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B (liposomale)
  • ampicilline
  • antimoniate de méglumine
  • aztréonam
  • bénéthamine benzylpénicilline/
  • benzathine benzylpénicilline
  • benzylpénicilline
  • caspofungine
  • céfapirine
  • céfazoline
  • céfépime
  • céfotaxime
  • cefpirome
  • cefsulodine
  • ceftazidime
  • ceftriaxone
  • céfuroxime
  • cidofovi
  • ciprofloxacine
  • clarithromycine
  • clindamycine
  • cloxacilline
  • colistine (colistiméthate sodique)
  • daptomycine
  • doxycycline
  • enfuvirtide
  • ertapénem
  • érythromycine
  • éthambuto
  • fluconazole
  • flucytosine
  • foscarnet sodique
  • fosfomycine
  • ganciclovir
  • gentamicine
  • imipénem/cilastatine
  • isoniazide
  • itraconazole
  • lévofloxacine
  • lincomycine
  • linézolide
  • méropénème
  • métronidazole
  • mezlocilline
  • nétilmicine
  • ofloxacine
  • ornidazole
  • oxacilline
  • péfloxacine
  • pentamidine
  • pipéracilline/tazobactam
  • quinine
  • quinupristine/dalfopristine
  • rifampicine
  • spectinomycine
  • spiramycine
  • streptomycine
  • sulbactam/ampicilline
  • sulfadoxine/pyriméthamine
  • sulfaméthoxazole/triméthoprime
  • teicoplanine
  • ticarcilline
  • ticarcilline/acide clavulanique
  • tigécycline
  • tobramycine
  • vancomycine
  • voriconazole
  • zidovudine
  • acétylleucine
  • acide valproïque sel de sodium
  • clonazépam
  • diazépam
  • dihydroergotamine
  • fosphénytoïne sodique
  • lévétiracétam
  • mannitol
  • phénobarbital
  • phénytoïne
  • sumatriptan
  • tétracosactide
  • trihexyphénidyle
  • tropatépine
  • acétazolamide
  • salbutamol
  • amisulpride
  • amitriptyline
  • chlorpromazine
  • citalopram
  • clomipramine
  • clorazépate
  • cyamémazine
  • doxépine
  • dropéridol
  • flupentixol
  • fluphénazine
  • halopéridol
  • halopéridol décanoate
  • hydroxyzine
  • lévomépromazine
  • loxapine
  • méprobamate
  • olanzapine
  • perphénazine
  • pipotiazine
  • rispéridone
  • sulpiride
  • tiapride
  • zuclopenthixol acétate
  • zuclopenthixol décanoate
  • acide ibandronique
  • acide pamidronique ou pamidronate
  • acide zolédronique
  • thiocolchicoside
  • acétylcystéïne ou N-acétylcystéïne
  • adénosine triphosphate
  • atropine
  • calcium édétate de sodium
  • dobutamine
  • dopéxamine
  • épinéphine
  • flumazéni
  • hydroxocobalamine
  • immunoglobulines antidigoxine ovin
  • isoprénaline
  • naloxone
  • norépinéphrine
  • pralidoxime