Bienvenue Sur Medecine Pro


1
05 daltéparine sodique  
Anticoagulant : héparine de bas poids  
moléculaire (HBPM)  
®
Fragmine  
Contre-indications  
Absolues : À doses curatives et préventives : hypersensibilité à l’un des composants.  
Antécédents de thrombopénie induite par l’héparine (ou TIH) grave de type II induite  
sous héparine non fractionnée ou sous héparine de bas poids moléculaire. Manifesta  
-
tions ou tendances hémorragiques liées à des troubles de l’hémostase (exception :  
CIVD lorsqu’elles ne sont pas liées à un traitement par l’héparine). Lésion organique  
susceptible de saigner. À doses curatives : hémorragie intracérébrale. Insuffisance rénale  
sévère (clairance de la créatinine à 30 mL/min) en dehors de l’indication au cours de  
l’hémodialyse. Anesthésie péridurale, rachianesthésie.  
Relatives : À doses curatives : accident vasculaire cérébral ischémique étendu à la  
phase aiguë, avec ou sans troubles de la conscience. Endocardite infectieuse aiguë  
(
en dehors de certaines cardiopathies emboligènes). Insuffisance rénale légère à  
modérée (clairance de la créatinine > 30 et < 60 mL/min).  
Chez tous les sujets, quel que soit l’âge, en association avec : acide acétylsalicylique  
aux doses antalgiques, antipyrétiques et anti-inflammatoires ; AINS (voie générale) ;  
dextran 40 (voie parentérale). À doses préventives : insuffisance rénale sévère (clai-  
rance de la créatinine à 30 mL/min). Dans les 24 premières h qui suivent une  
hémorragie intracérébrale. Chez le sujet âgé de plus de 65 ans, en association avec :  
acide acétylsalicylique aux doses antalgiques, antipyrétiques et anti-inflammatoires ;  
AINS (voie générale) ; dextran 40 (voie parentérale).  
Sous-cutanée  
Adulte.  
Solution à 5 000 UI anti-Xa/0,2 mL :  
Traitement prophylactique des thromboses veineuses profondes  
chez les patients alités pour une affection médicale aiguë :  
insuffisance cardiaque de stade III ou IV de la classification NYHA,  
insuffisance respiratoire aiguë, épisode d’infection aiguë  
ou affection rhumatologique aiguë, associé à au moins un autre  
facteur de risque thromboembolique veineux.  
Solutions injectables à 2 500 UI et à 5 000 UI anti-Xa/0,2 mL  
Indication  
:
Traitement prophylactique de la maladie thromboembolique  
veineuse en chirurgie, dans les situations à risque modéré  
ou élevé ainsi qu’en chirurgie oncologique.  
Solutions à 7 500 UI anti-Xa/0,75 mL  
et à 10 000 UI anti-Xa/1 mL  
:
Traitement curatif des thromboses veineuses profondes  
constituées.  
daltéparine sodique  
171  
Sous-cutanée  
Traitement de l’angor instable et de l’infarctus du myocarde  
sans onde Q à la phase aiguë, en association avec l’aspirine.  
Tous dosages : prévention de la coagulation du circuit  
de circulation extracorporelle au cours de l’hémodialyse  
(
séances en général d’une durée  
 4 h) (non détaillé).  
Traitement curatif des thromboses veineuses profondes  
(
1
TVP) :  
00 UI anti-Xa/kg, 2 fois/24 h espacées de 12 h.  
Durée du traitement : ne pas excéder 10 jours.  
Relais le plus tôt possible par les anticoagulants oraux,  
sauf contre-indication.  
Traitement curatif de l’angor instable et de l’infarctus  
du myocarde sans onde Q :  
1
20 UI anti-Xa/kg, 2 fois/24 h espacées de 12 h.  
Dose maximale : 10 000 UI par injection.  
En association avec l’aspirine 75 à 325 mg par voie orale,  
après une dose de charge minimale de 160 mg.  
Pendant 6 jours environ jusqu’à stabilisation clinique.  
Si traitement thrombolytique nécessaire : interrompre  
le traitement par la daltéparine et prendre en charge le patient  
de façon habituelle.  
Traitement prophylactique de la maladie thromboemboliqu  
veineuse en chirurgie  
Risque thrombogène modéré et lorsque les patient  
ne présentent pas de risque thromboembolique élevé : 2 500 UI  
e
:
s
anti-Xa, 1 fois/24 h. Première injection 2  
h
avant l’intervention.  
Posologie  
Risque thrombogène élevé : chirurgie de la hanche  
et du genou : 5 000 UI anti-Xa, 1 fois/24 h. Première injection  
soit dans les 2 h avant l’intervention dans le cas d’une moitié  
de dose (2 500 UI anti-Xa), la même dose sera renouvelée 12  
plus tard ; soit le soir précédant l’intervention dans le cas  
d’une dose totale (5 000 UI anti-Xa), la même dose  
sera renouvelée 24 h plus tard. Chirurgie cancérologique  
et/ou patient ayant des antécédents de maladie  
thromboembolique : 5 000 UI anti-Xa, 1 fois/24 h.  
Durée du traitement : jusqu’à déambulation active  
et complète du patient. Chirurgie générale, durée  
du traitement < 10 jours en dehors d’un risque  
thromboembolique veineux particulier lié au patient.  
Si risque thromboembolique veineux persistant  
après 10 jours : anticoagulants oraux.  
h
Chirurgie orthopédique, durée du traitement < 35 jours  
en dehors d’un risque thromboembolique veineux particulie  
r
lié au patient. Si risque thromboembolique veineu  
persistant après 10 jours : anticoagulants oraux.  
x
Traitement prophylactique en milieu médical  
:
5
000 UI anti-Xa/0,2 mL, 1 fois/24 h. Durée de traitement :  
entre 12 et 14 jours. Si persistance des facteurs de risque  
thromboemboliques : anticoagulants oraux.  
172  
Hématologie – Hémostase  
Sous-cutanée  
Seringues préremplies : solution à 2 500 UI anti-Xa/0,2 mL,  
5 000 UI anti-Xa/0,2 mL, 7 500 UI anti-Xa/0,75 mL, 10 000 UI  
anti-Xa/1 mL.  
Présentation  
Préparation  
Solution prête à l’emploi.  
Pas de dilution.  
(
Reconstitution)  
Préparation  
(
Dilution)  
Patient en décubitus, dans le tissu cellulaire sous-cutané  
de la ceinture abdominale antérolatérale et postérolatérale,  
alternativement du côté droit et du côté gauche.  
Administratio  
n
Aiguille introduite perpendiculairement sur toute sa longueur,  
dans l’épaisseur d’un pli cutané réalisé entre le pouce  
et l’index de l’opérateur. Pli cutané maintenu pendant toute  
la durée de l’injection. Ne pas purger la bulle d’air.  
Incompatibilités  
Ne pas mélanger à un autre médicament.  
Précautions d’emploi – surveillance  
Utilisation prudente ou déconseillée en cas d’insuffisance hépatique, hypertensio  
n
artérielle, antécédents ulcéreux, maladie vasculaire chorio-rétinienne, en période  
postopératoire après chirurgie du cerveau ou de la moelle épinière.  
Ne pas injecter par voie IM.  
Utilisation déconseillée à dose curative si la clairance de la créatinine est entre 30 et  
60 mL/min et en traitement préventif si elle est < 30 mL/min.  
Traitement curatif : numération des plaquettes avant traitement puis 2 fois pa  
r
semaine et surveillance de l’activité anti-Xa qui doit être entre 0,5 et 1 unité anti-  
e
Xa/mL de plasma (détermination au 2 jour, 4 à 6 h après l’injection).  
Surveillance clinique chez les patients d’un poids > 100 kg ou < 40 kg.  
Accident vasculaire cérébral ischémique étendu à la phase aiguë, avec ou sans troubles  
de la conscience d’origine embolique : respecter un délai de 72 h.  
Hématome, réactions allergiques ou nécrose locale précédée de purpura ou  
d’érythème douloureux ou thrombocytose au point d’injection.  
Grossesse  
er  
Ne pas utiliser à dose préventive pendant le 1 trimestre de la grossesse ou à dose  
curative pendant toute la grossesse. Dose préventive au cours des 2 et 3 trimestres :  
que si nécessaire.  
e
e
Allaitemen  
t
Utilisation possible.  
daltéparine sodique  
173  
Effets indésirables  
Manifestations hémorragiques en cas de facteurs de risque associés ou de surdosage.  
Thrombopénie. Risque d’ostéoporose. Élévation des transaminases. Hyperkaliémie.  
Conditions de conservation  
À une température < 30 °C dans son conditionnement primaire dans l’emballage  
extérieur.  
× Home
  • Abréviations
  • acétylsalicylate de DL-lysine
  • bétaméthasone
  • diclofénac
  • kétoprofène
  • méthylprednisolone
  • morphine
  • néfopam
  • paracétamol
  • phloroglucinol/triméthylphloroglucinol
  • piroxicam
  • scopolamine
  • tramadol
  • trimébutine
  • acébutolol
  • amiodarone
  • aténolol
  • buflomédil
  • bumétanide
  • canrénoate de potassium
  • clonidine
  • digoxine
  • dihydralazine
  • diltiazem
  • disopyramide
  • esmolol
  • flécaïnide
  • furosémide
  • iloprost
  • isosorbide dinitrate
  • labétalol
  • lidocaïne
  • molsidomine
  • nicardipine chlorhydrate
  • nitroprussiate de sodium
  • pentoxifylline
  • piribédil
  • propranolol
  • sotalol
  • urapidil
  • vérapamil
  • exénatide
  • glucagon
  • Insuline
  • desmopressine
  • désoxycortone
  • hydrocortisone
  • cimétidine
  • ésoméprazole
  • famotidine
  • métoclopramide
  • métopimazine
  • oméprazole
  • pantoprazole
  • ranitidine
  • somatostatine
  • terlipressine
  • atosiban
  • carbétocine
  • dinoprostone
  • hydroxyprogestérone caproate
  • médroxyprogestérone
  • méthylergométrine
  • oxytocine
  • sulprostone
  • terbutaline
  • altéplase
  • aprotinine
  • complexe prothrombique humain
  • complexe prothrombique humain
  • daltéparine sodique
  • danaparoïde sodique
  • déféroxamine
  • énoxaparine sodique
  • fe r
  • fondaparinux sodique
  • héparine calcique
  • héparine sodique
  • lépirudine
  • nadroparine calcique
  • protamine
  • rétéplase
  • streptokinase
  • ténectéplase
  • tinzaparine sodique
  • urokinase
  • adalimumab
  • alimémazine
  • déxaméthasone
  • dexchlorphéniramine
  • étanercept
  • infliximab
  • méthotrexate
  • prométhazine
  • aciclovi
  • acide fusidique
  • amikacine
  • amoxicilline
  • amoxicilline/acide clavulanique
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B (liposomale)
  • ampicilline
  • antimoniate de méglumine
  • aztréonam
  • bénéthamine benzylpénicilline/
  • benzathine benzylpénicilline
  • benzylpénicilline
  • caspofungine
  • céfapirine
  • céfazoline
  • céfépime
  • céfotaxime
  • cefpirome
  • cefsulodine
  • ceftazidime
  • ceftriaxone
  • céfuroxime
  • cidofovi
  • ciprofloxacine
  • clarithromycine
  • clindamycine
  • cloxacilline
  • colistine (colistiméthate sodique)
  • daptomycine
  • doxycycline
  • enfuvirtide
  • ertapénem
  • érythromycine
  • éthambuto
  • fluconazole
  • flucytosine
  • foscarnet sodique
  • fosfomycine
  • ganciclovir
  • gentamicine
  • imipénem/cilastatine
  • isoniazide
  • itraconazole
  • lévofloxacine
  • lincomycine
  • linézolide
  • méropénème
  • métronidazole
  • mezlocilline
  • nétilmicine
  • ofloxacine
  • ornidazole
  • oxacilline
  • péfloxacine
  • pentamidine
  • pipéracilline/tazobactam
  • quinine
  • quinupristine/dalfopristine
  • rifampicine
  • spectinomycine
  • spiramycine
  • streptomycine
  • sulbactam/ampicilline
  • sulfadoxine/pyriméthamine
  • sulfaméthoxazole/triméthoprime
  • teicoplanine
  • ticarcilline
  • ticarcilline/acide clavulanique
  • tigécycline
  • tobramycine
  • vancomycine
  • voriconazole
  • zidovudine
  • acétylleucine
  • acide valproïque sel de sodium
  • clonazépam
  • diazépam
  • dihydroergotamine
  • fosphénytoïne sodique
  • lévétiracétam
  • mannitol
  • phénobarbital
  • phénytoïne
  • sumatriptan
  • tétracosactide
  • trihexyphénidyle
  • tropatépine
  • acétazolamide
  • salbutamol
  • amisulpride
  • amitriptyline
  • chlorpromazine
  • citalopram
  • clomipramine
  • clorazépate
  • cyamémazine
  • doxépine
  • dropéridol
  • flupentixol
  • fluphénazine
  • halopéridol
  • halopéridol décanoate
  • hydroxyzine
  • lévomépromazine
  • loxapine
  • méprobamate
  • olanzapine
  • perphénazine
  • pipotiazine
  • rispéridone
  • sulpiride
  • tiapride
  • zuclopenthixol acétate
  • zuclopenthixol décanoate
  • acide ibandronique
  • acide pamidronique ou pamidronate
  • acide zolédronique
  • thiocolchicoside
  • acétylcystéïne ou N-acétylcystéïne
  • adénosine triphosphate
  • atropine
  • calcium édétate de sodium
  • dobutamine
  • dopéxamine
  • épinéphine
  • flumazéni
  • hydroxocobalamine
  • immunoglobulines antidigoxine ovin
  • isoprénaline
  • naloxone
  • norépinéphrine
  • pralidoxime