Bienvenue Sur Medecine Pro


39  
labétalol  
Bêta-bloquant  
®
Trandate  
Contre-indications  
Absolues : Asthme et bronchopneumopathies chroniques obstructives. Insuffisance  
cardiaque non contrôlée. Choc cardiogénique. Blocs auriculoventriculaires des second  
et troisième degrés non appareillés. Angor de Prinzmetal. Maladie du sinus (y compris  
bloc sino-auriculaire). Bradycardie (< 45-50 contractions/min). Phéochromocytome  
non traité. Hypotension. Hypersensibilité au labétalol. Atteintes hépatiques aiguës  
ou chroniques. Antécédent de réaction anaphylactique. Floctafénine, sultopride.  
Relatives : Amiodarone.  
Intraveineuse  
Hypertension accompagnée d’une atteinte viscérale menaçant  
le pronostic vital à très court terme (urgence hypertensive).  
Anesthésie : hypotension contrôlée, hypertension en période  
Indication  
périopératoire.  
Urgence hypertensive : adaptation de la dose de manière  
à ce que la baisse de pression artérielle ne dépasse pas 25 %  
du niveau initial dans l’heure suivant l’institution du traitement  
injectable.  
Dose de charge : 1 mg/kg. En cas d’absence d’amélioration  
au bout de 10 min, possibilité de répéter la même dose.  
Interrompre cette deuxième injection dès l’objectif tensionnel  
atteint.  
Posologie  
Relais per os possible par comprimés de 200 mg ou 400 mg/6 h.  
Adaptation posologique dans les jours suivants.  
Anesthésie : 0,25 à 2 mg/kg (20 à 30 mg). Si hypotensio  
n
obtenue insuffisante : possibilité d’1 ou plusieurs réinjection  
s
égales au 1/4 ou au 1/3 de la dose initiale. Effet hypotenseur  
et bradycardisant possiblement inversé en fin d’intervention  
par 0,5 à 1 mg d’atropine IV.  
Sujet âgé : initiation par une posologie faible sous surveillance  
étroite.  
Présentatio  
n
Solution à 100 mg/20 mL.  
Solution prête à l’emploi.  
Préparatio  
n
(
Reconstitution)  
Préparatio  
Dilution)  
n
Pas de dilution.  
(
labétalol  
75  
Intraveineuse  
IVD lente.  
Administration  
Patient en position couchée et autorisé à se remettre debout  
que 3 h après l’administration.  
Perfusion IV  
Hypertension accompagnée d’une atteinte viscérale menaçant  
le pronostic vital à très court terme (urgence hypertensive).  
Indication  
Posologie  
Urgence hypertensive : perfusion d’entretien : 0,1 mg/kg/h.  
En cas de formes hypertensives particulièrement sévères,  
possibilité de doubler ou tripler la posologie. Relais per os  
possible dès stabilité hémodynamique acquise. Administration  
du premier comprimé une demi-heure avant l’arrêt  
de la perfusion renouvelé toutes les 6 h. Adaptation posologique  
dans les jours suivants.  
Sujet âgé : initiation par une posologie faible sous surveillance  
étroite.  
Présentatio  
n
Solution à 100 mg/20 mL.  
Solution prête à l’emploi.  
Préparatio  
n
(
Reconstitution)  
Préparatio  
n
2
00 mg dans 160 mL de glucosé 5 %.  
(
Dilution)  
Perfusion IV.  
Administration  
Patient en position couchée et autorisé à se remettre debout que  
3
h après l’administration.  
Incompatibilités  
Ne pas mélanger à un autre médicament.  
Bicarbonate de sodium à 4,2 %.  
Précautions d’emploi – surveillance  
Malades hospitalisés, sous contrôle de l’ECG, de la pression artérielle et de la fré-  
quence cardiaque.  
Injection interrompue en cas de chute tensionnelle (systolique < 90 mm Hg) et de  
bloc auriculo-ventriculaire (PR > 0,26 s).  
Ne jamais interrompre brutalement le traitement chez les angineux.  
Utilisation prudente ou déconseillée en cas d’insuffisance hépatique, insuffisance car-  
diaque, bloc auriculo-ventriculaire du premier degré, maladies vasculaires périphériques,  
phéochromocytome, sujet âgé, réactions allergiques, thyrotoxicose, anesthésie.  
Bradycardie : diminution de la posologie en cas de fréquence au-dessous de 50  
à 55 pulsations/min au repos associée à des symptômes liés à la bradycardie ou de  
bradycardie < 45 battements/min.  
76  
Cardiologie  
Hypertension au cours de la grossesse : en raison du risque de menace, voire de  
mort fœtale, la baisse tensionnelle devra être progressive et toujours contrôlée.  
Poussée hypertensive accompagnant l’accident vasculaire cérébral : ne pas traiter e  
n
urgence. Tenir compte de la présence de complications viscérales menaçant le pro-  
nostic vital à court terme pour décider du traitement antihypertenseur.  
Grossesse  
Utilisation possible.  
En cas de traitement jusqu’à l’accouchement, une surveillance attentive du nouveau-né  
(
fréquence cardiaque et glycémie pendant les 3 à 5 premiers jours de vie) est  
recommandée.  
Effets indésirables  
Rash cutané, prurit, dyspnée, fièvre d’origine médicamenteuse, œdème de Quincke.  
Céphalées, sensations vertigineuses, tremblements, fourmillement du cuir chevelu.  
Bradycardie. Bloc auriculo-ventriculaire. Hypotension orthostatique. Exacerbatio  
des symptômes du syndrome de Raynaud. Congestion nasale. Bronchospasme.  
Augmentation des enzymes hépatiques. Hépatite, ictère hépatocellulaire, ictère choles  
n
-
tatique, nécrose hépatique. Crampes. Myopathie toxique. Troubles mictionnels.  
Rétention urinaire. Hypoglycémie.  
Conditions de conservation  
À l’abri de la lumière.  
× Home
  • Abréviations
  • acétylsalicylate de DL-lysine
  • bétaméthasone
  • diclofénac
  • kétoprofène
  • méthylprednisolone
  • morphine
  • néfopam
  • paracétamol
  • phloroglucinol/triméthylphloroglucinol
  • piroxicam
  • scopolamine
  • tramadol
  • trimébutine
  • acébutolol
  • amiodarone
  • aténolol
  • buflomédil
  • bumétanide
  • canrénoate de potassium
  • clonidine
  • digoxine
  • dihydralazine
  • diltiazem
  • disopyramide
  • esmolol
  • flécaïnide
  • furosémide
  • iloprost
  • isosorbide dinitrate
  • labétalol
  • lidocaïne
  • molsidomine
  • nicardipine chlorhydrate
  • nitroprussiate de sodium
  • pentoxifylline
  • piribédil
  • propranolol
  • sotalol
  • urapidil
  • vérapamil
  • exénatide
  • glucagon
  • Insuline
  • desmopressine
  • désoxycortone
  • hydrocortisone
  • cimétidine
  • ésoméprazole
  • famotidine
  • métoclopramide
  • métopimazine
  • oméprazole
  • pantoprazole
  • ranitidine
  • somatostatine
  • terlipressine
  • atosiban
  • carbétocine
  • dinoprostone
  • hydroxyprogestérone caproate
  • médroxyprogestérone
  • méthylergométrine
  • oxytocine
  • sulprostone
  • terbutaline
  • altéplase
  • aprotinine
  • complexe prothrombique humain
  • complexe prothrombique humain
  • daltéparine sodique
  • danaparoïde sodique
  • déféroxamine
  • énoxaparine sodique
  • fe r
  • fondaparinux sodique
  • héparine calcique
  • héparine sodique
  • lépirudine
  • nadroparine calcique
  • protamine
  • rétéplase
  • streptokinase
  • ténectéplase
  • tinzaparine sodique
  • urokinase
  • adalimumab
  • alimémazine
  • déxaméthasone
  • dexchlorphéniramine
  • étanercept
  • infliximab
  • méthotrexate
  • prométhazine
  • aciclovi
  • acide fusidique
  • amikacine
  • amoxicilline
  • amoxicilline/acide clavulanique
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B (liposomale)
  • ampicilline
  • antimoniate de méglumine
  • aztréonam
  • bénéthamine benzylpénicilline/
  • benzathine benzylpénicilline
  • benzylpénicilline
  • caspofungine
  • céfapirine
  • céfazoline
  • céfépime
  • céfotaxime
  • cefpirome
  • cefsulodine
  • ceftazidime
  • ceftriaxone
  • céfuroxime
  • cidofovi
  • ciprofloxacine
  • clarithromycine
  • clindamycine
  • cloxacilline
  • colistine (colistiméthate sodique)
  • daptomycine
  • doxycycline
  • enfuvirtide
  • ertapénem
  • érythromycine
  • éthambuto
  • fluconazole
  • flucytosine
  • foscarnet sodique
  • fosfomycine
  • ganciclovir
  • gentamicine
  • imipénem/cilastatine
  • isoniazide
  • itraconazole
  • lévofloxacine
  • lincomycine
  • linézolide
  • méropénème
  • métronidazole
  • mezlocilline
  • nétilmicine
  • ofloxacine
  • ornidazole
  • oxacilline
  • péfloxacine
  • pentamidine
  • pipéracilline/tazobactam
  • quinine
  • quinupristine/dalfopristine
  • rifampicine
  • spectinomycine
  • spiramycine
  • streptomycine
  • sulbactam/ampicilline
  • sulfadoxine/pyriméthamine
  • sulfaméthoxazole/triméthoprime
  • teicoplanine
  • ticarcilline
  • ticarcilline/acide clavulanique
  • tigécycline
  • tobramycine
  • vancomycine
  • voriconazole
  • zidovudine
  • acétylleucine
  • acide valproïque sel de sodium
  • clonazépam
  • diazépam
  • dihydroergotamine
  • fosphénytoïne sodique
  • lévétiracétam
  • mannitol
  • phénobarbital
  • phénytoïne
  • sumatriptan
  • tétracosactide
  • trihexyphénidyle
  • tropatépine
  • acétazolamide
  • salbutamol
  • amisulpride
  • amitriptyline
  • chlorpromazine
  • citalopram
  • clomipramine
  • clorazépate
  • cyamémazine
  • doxépine
  • dropéridol
  • flupentixol
  • fluphénazine
  • halopéridol
  • halopéridol décanoate
  • hydroxyzine
  • lévomépromazine
  • loxapine
  • méprobamate
  • olanzapine
  • perphénazine
  • pipotiazine
  • rispéridone
  • sulpiride
  • tiapride
  • zuclopenthixol acétate
  • zuclopenthixol décanoate
  • acide ibandronique
  • acide pamidronique ou pamidronate
  • acide zolédronique
  • thiocolchicoside
  • acétylcystéïne ou N-acétylcystéïne
  • adénosine triphosphate
  • atropine
  • calcium édétate de sodium
  • dobutamine
  • dopéxamine
  • épinéphine
  • flumazéni
  • hydroxocobalamine
  • immunoglobulines antidigoxine ovin
  • isoprénaline
  • naloxone
  • norépinéphrine
  • pralidoxime