Bienvenue Sur Medecine Pro


22  
amiodarone  
Antiarythmique  
®
Cordarone  
Contre-indications  
Bradycardie sinusale et blocs sino-auriculaires non appareillés. Maladie du sinus non  
appareillée (risque d’arrêt sinusal). Troubles conductifs auriculo-ventriculaires de hau  
degré non appareillés. Hyperthyroïdie. Hypersensibilité connue à l’iode, à l’amioda  
t
-
rone, ou à l’un des excipients. Collapsus cardiovasculaire. Hypotension artérielle  
e
e
sévère. Enfant de moins de 3 ans. 2 et 3 trimestres de la grossesse. Allaitement.  
Médicaments pouvant induire des torsades de pointes : antiarythmiques de classe I a  
(
quinidine, hydroquinidine, disopyramide), antiarythmiques de classe III (sotalol,  
dofétilide, ibutilide), autres médicaments tels que : bépridil, cisapride, diphémanil,  
érythromycine IV, mizolastine, moxifloxacine, spiramycine IV, vincamine IV, sultopride.  
Ces contre-indications ne s’appliquent pas lorsque l’amiodarone est utilisée dans la  
réanimation cardiorespiratoire en cas d’arrêt cardiaque lié à une fibrillation ventri-  
culaire résistante aux chocs électriques externes.  
Intraveineuse  
Réanimation cardiorespiratoire en cas d’arrêt cardiaque lié  
Indication  
Posologie  
à une fibrillation ventriculaire résistante aux chocs électriques  
externes.  
Dose initiale : 300 mg (ou 5 mg/kg). Administration  
supplémentaire de 150 mg (ou 2,5 mg/kg)  
en cas de persistance de la fibrillation ventriculaire.  
Présentation  
Préparation  
Solution à 150 mg/3 mL.  
Solution prête à l’emploi.  
(
Reconstitution)  
Préparation  
Dans 20 mL de glucosé 5 %.  
(
Dilution)  
IVD.  
Administration  
VVP aussi de gros calibre.  
Sur VVC dès que possible.  
amiodarone  
39  
Perfusion IV  
Troubles du rythme graves lorsque la voie orale n’est pas adaptée,  
notamment : troubles du rythme auriculaire  
avec rythme ventriculaire rapide, tachycardies du syndrome  
de Wolff-Parkinson-White, troubles du rythme ventriculaire  
documentés symptomatiques et invalidants, à l’exception  
de la réanimation cardiorespiratoire en cas d’arrêt cardiaque  
lié à une fibrillation ventriculaire résistante aux chocs électriques  
externes.  
Indication  
Posologie  
Traitement d’attaque : 5 mg/kg, renouvelables 2 à 3 fois  
par 24 h.  
Traitement d’entretien : 10 à 20 mg/kg/24 h (en moyenne 600  
à 800 mg/24 h, jusqu’à 1,2 g/24 h)  
pendant quelques jours.  
Relais voie orale : 3 comprimés/24 h dès le premier jour  
de la perfusion.  
Cette posologie pourra être portée à 4, voire 5 comprimés/24 h.  
Présentation  
Préparation  
Solution à 150 mg/3 mL.  
Solution prête à l’emploi.  
(
Reconstitution)  
Préparation  
Concentration minimale 300 mg/500 mL de glucosé 5 %.  
(
Dilution)  
VVC.  
Administration  
Perfusion IV : en 20 min à 2 h.  
P.S.E.  
Troubles du rythme graves lorsque la voie orale n’est pas  
adaptée, notamment : troubles du rythme auriculaire  
avec rythme ventriculaire rapide, tachycardies du syndrome  
de Wolff-Parkinson-White, troubles du rythme ventriculaire  
documentés symptomatiques et invalidants, à l’exception  
de la réanimation cardiorespiratoire en cas d’arrêt cardiaque  
lié à une fibrillation ventriculaire résistante aux chocs électriques  
externes.  
Indication  
Traitement d’attaque : 5 mg/kg, renouvelables 2 à 3 fois  
par 24 h.  
Traitement d’entretien : 10 à 20 mg/kg/24 h (en moyenne 600  
à 800 mg/24 h, jusqu’à 1,2 g/24 h)  
pendant quelques jours.  
Posologie  
Relais voie orale : 3 comprimés/24 h dès le premier jour  
de la perfusion.  
Cette posologie pourra être portée à 4, voire 5 comprimés/24 h.  
Présentation  
Solution à 150 mg/3 mL.  
amiodarone  
41  
Grossesse  
e
Déconseillé ou contre-indiqué à partir du 2 trimestre.  
Utilisation possible.  
Allaitemen  
t
Déconseillé ou contre-indiqué.  
Effets indésirables  
Bradycardie, arrêt sinusal, effet proarythmique. Nausées. Élévation des trans  
-
aminases. Atteinte hépatique aiguë avec hypertransaminasémie et/ou ictère.  
Insuffisance hépatocellulaire sévère, d’évolution parfois fatale, peut survenir dans les 24  
suivant le début de l’amiodarone injectable. Choc anaphylactique. Hypertensio  
h
n
intracrânienne bénigne ( pseudo tumor cerebri). Syndromes de détresse respiratoire  
aiguë, généralement associée à une pneumopathie interstitielle, d’évolutio  
n
parfois fatale, parfois immédiatement au décours d’un acte chirurgical. Bronchos-  
pasme et/ou apnée en cas d’insuffisance respiratoire sévère, notamment chez les  
asthmatiques. Sueurs, alopécie. Baisse tensionnelle. Hypotension sévère ou col-  
lapsus ont été rapportés, en particulier après surdosage ou administration trop  
rapide. Bouffées de chaleur.  
Conditions de conservation  
À une température < 25 °C.  
× Home
  • Abréviations
  • acétylsalicylate de DL-lysine
  • bétaméthasone
  • diclofénac
  • kétoprofène
  • méthylprednisolone
  • morphine
  • néfopam
  • paracétamol
  • phloroglucinol/triméthylphloroglucinol
  • piroxicam
  • scopolamine
  • tramadol
  • trimébutine
  • acébutolol
  • amiodarone
  • aténolol
  • buflomédil
  • bumétanide
  • canrénoate de potassium
  • clonidine
  • digoxine
  • dihydralazine
  • diltiazem
  • disopyramide
  • esmolol
  • flécaïnide
  • furosémide
  • iloprost
  • isosorbide dinitrate
  • labétalol
  • lidocaïne
  • molsidomine
  • nicardipine chlorhydrate
  • nitroprussiate de sodium
  • pentoxifylline
  • piribédil
  • propranolol
  • sotalol
  • urapidil
  • vérapamil
  • exénatide
  • glucagon
  • Insuline
  • desmopressine
  • désoxycortone
  • hydrocortisone
  • cimétidine
  • ésoméprazole
  • famotidine
  • métoclopramide
  • métopimazine
  • oméprazole
  • pantoprazole
  • ranitidine
  • somatostatine
  • terlipressine
  • atosiban
  • carbétocine
  • dinoprostone
  • hydroxyprogestérone caproate
  • médroxyprogestérone
  • méthylergométrine
  • oxytocine
  • sulprostone
  • terbutaline
  • altéplase
  • aprotinine
  • complexe prothrombique humain
  • complexe prothrombique humain
  • daltéparine sodique
  • danaparoïde sodique
  • déféroxamine
  • énoxaparine sodique
  • fe r
  • fondaparinux sodique
  • héparine calcique
  • héparine sodique
  • lépirudine
  • nadroparine calcique
  • protamine
  • rétéplase
  • streptokinase
  • ténectéplase
  • tinzaparine sodique
  • urokinase
  • adalimumab
  • alimémazine
  • déxaméthasone
  • dexchlorphéniramine
  • étanercept
  • infliximab
  • méthotrexate
  • prométhazine
  • aciclovi
  • acide fusidique
  • amikacine
  • amoxicilline
  • amoxicilline/acide clavulanique
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B (liposomale)
  • ampicilline
  • antimoniate de méglumine
  • aztréonam
  • bénéthamine benzylpénicilline/
  • benzathine benzylpénicilline
  • benzylpénicilline
  • caspofungine
  • céfapirine
  • céfazoline
  • céfépime
  • céfotaxime
  • cefpirome
  • cefsulodine
  • ceftazidime
  • ceftriaxone
  • céfuroxime
  • cidofovi
  • ciprofloxacine
  • clarithromycine
  • clindamycine
  • cloxacilline
  • colistine (colistiméthate sodique)
  • daptomycine
  • doxycycline
  • enfuvirtide
  • ertapénem
  • érythromycine
  • éthambuto
  • fluconazole
  • flucytosine
  • foscarnet sodique
  • fosfomycine
  • ganciclovir
  • gentamicine
  • imipénem/cilastatine
  • isoniazide
  • itraconazole
  • lévofloxacine
  • lincomycine
  • linézolide
  • méropénème
  • métronidazole
  • mezlocilline
  • nétilmicine
  • ofloxacine
  • ornidazole
  • oxacilline
  • péfloxacine
  • pentamidine
  • pipéracilline/tazobactam
  • quinine
  • quinupristine/dalfopristine
  • rifampicine
  • spectinomycine
  • spiramycine
  • streptomycine
  • sulbactam/ampicilline
  • sulfadoxine/pyriméthamine
  • sulfaméthoxazole/triméthoprime
  • teicoplanine
  • ticarcilline
  • ticarcilline/acide clavulanique
  • tigécycline
  • tobramycine
  • vancomycine
  • voriconazole
  • zidovudine
  • acétylleucine
  • acide valproïque sel de sodium
  • clonazépam
  • diazépam
  • dihydroergotamine
  • fosphénytoïne sodique
  • lévétiracétam
  • mannitol
  • phénobarbital
  • phénytoïne
  • sumatriptan
  • tétracosactide
  • trihexyphénidyle
  • tropatépine
  • acétazolamide
  • salbutamol
  • amisulpride
  • amitriptyline
  • chlorpromazine
  • citalopram
  • clomipramine
  • clorazépate
  • cyamémazine
  • doxépine
  • dropéridol
  • flupentixol
  • fluphénazine
  • halopéridol
  • halopéridol décanoate
  • hydroxyzine
  • lévomépromazine
  • loxapine
  • méprobamate
  • olanzapine
  • perphénazine
  • pipotiazine
  • rispéridone
  • sulpiride
  • tiapride
  • zuclopenthixol acétate
  • zuclopenthixol décanoate
  • acide ibandronique
  • acide pamidronique ou pamidronate
  • acide zolédronique
  • thiocolchicoside
  • acétylcystéïne ou N-acétylcystéïne
  • adénosine triphosphate
  • atropine
  • calcium édétate de sodium
  • dobutamine
  • dopéxamine
  • épinéphine
  • flumazéni
  • hydroxocobalamine
  • immunoglobulines antidigoxine ovin
  • isoprénaline
  • naloxone
  • norépinéphrine
  • pralidoxime