Bienvenue Sur Medecine Pro


8
méthylprednisolone  
Corticoïde de synthèse  
®
Solu-Médrol  
Contre-indications  
Absolues : Il n’existe aucune contre-indication absolue pour une corticothérapie  
d’indication vitale.  
Tout état infectieux. Certaines viroses en évolution (notamment hépatites, herpès,  
varicelle, zona). États psychotiques encore non contrôlés par un traitement. Vaccins  
vivants. Hypersensibilité à l’un des constituants.  
Relatives : Médicaments non antiarythmiques donnant des torsades de pointes.  
Intramusculaire ou Intraveineuse  
Réactions allergiques sévères.  
Indication  
Posologie  
Réactions inflammatoires sévères.  
Affections pulmonaires.  
Réactions allergiques sévères, réactions inflammatoires sévères,  
affections pulmonaires : Adulte : 20 à 60 mg/24 h. Enfant :  
1
à 3 mg/kg/24 h.  
Présentation  
Préparation  
Lyophilisat : 20 mg, 40 mg ou 120 mg ; solvant : 2 mL.  
®
Solu-médrol 20 mg, 40 mg ou 120 mg : solvant fourni.  
(
Reconstitution)  
Préparation  
IM, IV : pas de dilution (IV : dilution possible dans du glucosé  
5 % ou chlorure de sodium 0,9 %).  
(
Dilution)  
IM.  
Administration  
IVD : en 20 à 30 min.  
Perfusion IV  
Hypercalcémie.  
Manifestations extrarénales de certaines maladies systémiques  
telles que lupus érythémateux disséminé, en cas d’échec  
de la corticothérapie à dose conventionnelle.  
Traitement d’attaque de certaines glomérulopathies associées  
ou non à une maladie systémique, en cas d’échec  
d’un traitement usuel.  
Indication  
Certaines vascularites nécrosantes en association éventuelle  
aux échanges plasmatiques.  
Transplantation d’organe et de cellules souches  
hématopoïétiques allogéniques  
Traitement du rejet de greffe.  
14  
Analgésiques – Anti-inflammatoires  
Perfusion IV  
Traitement de la réaction du greffon contre l’hôte.  
Manifestations aiguës de la polyarthrite rhumatoïde  
en cas d’échec du traitement usuel, et de la corticothérapie  
à dose conventionnelle.  
Certains purpuras thrombopéniques immunologique  
très sévères.  
s
Sclérose en plaques en poussée.  
Hypercalcémie, manifestations aiguës de polyarthrite rhumatoïde,  
manifestations extrarénales de certaines maladies systémiques,  
certaines vascularites nécrosantes, traitement d’attaque  
Posologie  
de certaines glomérulopathies, greffe d’organe, reje  
t
de greffe, réaction du greffon contre l’hôte : 250 à 1 000 mg.  
Traitement limité à 3 à 5 jours.  
Lyophilisat : 20 mg, 40 mg ou 120 mg ; solvant : 2 mL.  
Poudre : 500 mg.  
Présentatio  
n
Poudre : 1 g ; solvant : 15,6 mL.  
®
Solu-Médrol 20 mg, 40 mg ou 120 mg : solvant fourni.  
Préparatio  
n
®
Solu-Médrol 500 mg : eau p.p.i.  
(
Reconstitution)  
®
Solu-Médrol 1 g : solvant fourni.  
Préparatio  
Dilution)  
n
Dans du glucosé 5 % ou chlorure de sodium 0,9 %.  
Perfusion IV : en 1 à 3 h.  
(
Administration  
Précautions d’emploi – surveillance  
Utilisation prudente ou déconseillée en cas de terrain atopique, antécédents ulcéreux,  
chez les sujets âgés, colites ulcéreuses (risque de perforation), diverticulites, anastomoses  
intestinales récentes, insuffisance rénale, insuffisance hépatique, ostéoporose, myas  
-
thénie grave.  
Équivalence anti-inflammatoire (équipotence) pour 5 mg de prednisone 4 mg de  
méthylprednisolone.  
En cas d’ulcère gastroduodénal, la corticothérapie n’est pas contre-indiquée si un  
traitement anti-ulcéreux est associé.  
Peut masquer les signes de progression d’une infection.  
En cas de tuberculose ancienne, traitement prophylactique antituberculeux nécessaire,  
s’il existe des séquelles radiologiques importantes et si l’on ne peut s’assurer qu’un  
traitement bien conduit de 6 mois par la rifampicine a été donné.  
Réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopage.  
Relais par voie orale dès que possible.  
Réduire l’apport sodé.  
Supplémentation potassique justifiée que pour des traitements à fortes doses, pres-  
crits pendant une longue durée, ou en cas de risque de troubles du rythme ou  
d’associations à un traitement hypokaliémiant.  
Éviter le contact avec des sujets atteints de varicelle ou de rougeole.  
méthylprednisolone  
15  
Arythmie cardiaque et/ou collapsus cardiovasculaire et/ou arrêt cardiaque possibles  
en cas d’administration trop rapide par voie IV de doses importantes. Tachycardie  
réversible après l’injection du produit.  
Bradycardie survenant pendant ou à la suite de perfusion IV de doses importantes  
possibles indépendamment de la durée ou de la vitesse de perfusion.  
Grossesse  
Utilisation possible.  
Allaitemen  
t
Déconseillé ou contre-indiqué.  
Effets indésirables  
Réactions anaphylactiques. Hypokaliémie, alcalose métabolique, rétention hydrosodée,  
hypertension artérielle, insuffisance cardiaque congestive. Syndrome de Cushing  
iatrogène, inertie de la sécrétion d’ACTH, atrophie corticosurrénalienne parfois défi-  
nitive, diminution de la tolérance au glucose, révélation d’un diabète latent, arrê  
t
de la croissance chez l’enfant, irrégularités menstruelles. Atrophie musculaire précédée  
par une faiblesse musculaire, ostéoporose, fractures pathologiques, en particulier tas-  
sements vertébraux, ostéonécrose aseptique des têtes fémorales. Ruptures tendineuses  
en coprescription avec les fluoroquinolones. Hoquet, ulcères gastroduodénaux, ulcéra  
-
tion du grêle, perforations et hémorragies digestives, pancréatites aiguës. Acné,  
purpura, ecchymose, hypertrichose, retard de cicatrisation. Euphorie, insomnie, excita-  
tion, accès d’allure maniaque, états confusionnels ou confuso-oniriques, convulsions,  
état dépressif à l’arrêt du traitement. Glaucome, cataracte.  
Conditions de conservation  
À une température < 25 °C.  
Après reconstitution, utilisation immédiatement.  
× Home
  • Abréviations
  • acétylsalicylate de DL-lysine
  • bétaméthasone
  • diclofénac
  • kétoprofène
  • méthylprednisolone
  • morphine
  • néfopam
  • paracétamol
  • phloroglucinol/triméthylphloroglucinol
  • piroxicam
  • scopolamine
  • tramadol
  • trimébutine
  • acébutolol
  • amiodarone
  • aténolol
  • buflomédil
  • bumétanide
  • canrénoate de potassium
  • clonidine
  • digoxine
  • dihydralazine
  • diltiazem
  • disopyramide
  • esmolol
  • flécaïnide
  • furosémide
  • iloprost
  • isosorbide dinitrate
  • labétalol
  • lidocaïne
  • molsidomine
  • nicardipine chlorhydrate
  • nitroprussiate de sodium
  • pentoxifylline
  • piribédil
  • propranolol
  • sotalol
  • urapidil
  • vérapamil
  • exénatide
  • glucagon
  • Insuline
  • desmopressine
  • désoxycortone
  • hydrocortisone
  • cimétidine
  • ésoméprazole
  • famotidine
  • métoclopramide
  • métopimazine
  • oméprazole
  • pantoprazole
  • ranitidine
  • somatostatine
  • terlipressine
  • atosiban
  • carbétocine
  • dinoprostone
  • hydroxyprogestérone caproate
  • médroxyprogestérone
  • méthylergométrine
  • oxytocine
  • sulprostone
  • terbutaline
  • altéplase
  • aprotinine
  • complexe prothrombique humain
  • complexe prothrombique humain
  • daltéparine sodique
  • danaparoïde sodique
  • déféroxamine
  • énoxaparine sodique
  • fe r
  • fondaparinux sodique
  • héparine calcique
  • héparine sodique
  • lépirudine
  • nadroparine calcique
  • protamine
  • rétéplase
  • streptokinase
  • ténectéplase
  • tinzaparine sodique
  • urokinase
  • adalimumab
  • alimémazine
  • déxaméthasone
  • dexchlorphéniramine
  • étanercept
  • infliximab
  • méthotrexate
  • prométhazine
  • aciclovi
  • acide fusidique
  • amikacine
  • amoxicilline
  • amoxicilline/acide clavulanique
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B (liposomale)
  • ampicilline
  • antimoniate de méglumine
  • aztréonam
  • bénéthamine benzylpénicilline/
  • benzathine benzylpénicilline
  • benzylpénicilline
  • caspofungine
  • céfapirine
  • céfazoline
  • céfépime
  • céfotaxime
  • cefpirome
  • cefsulodine
  • ceftazidime
  • ceftriaxone
  • céfuroxime
  • cidofovi
  • ciprofloxacine
  • clarithromycine
  • clindamycine
  • cloxacilline
  • colistine (colistiméthate sodique)
  • daptomycine
  • doxycycline
  • enfuvirtide
  • ertapénem
  • érythromycine
  • éthambuto
  • fluconazole
  • flucytosine
  • foscarnet sodique
  • fosfomycine
  • ganciclovir
  • gentamicine
  • imipénem/cilastatine
  • isoniazide
  • itraconazole
  • lévofloxacine
  • lincomycine
  • linézolide
  • méropénème
  • métronidazole
  • mezlocilline
  • nétilmicine
  • ofloxacine
  • ornidazole
  • oxacilline
  • péfloxacine
  • pentamidine
  • pipéracilline/tazobactam
  • quinine
  • quinupristine/dalfopristine
  • rifampicine
  • spectinomycine
  • spiramycine
  • streptomycine
  • sulbactam/ampicilline
  • sulfadoxine/pyriméthamine
  • sulfaméthoxazole/triméthoprime
  • teicoplanine
  • ticarcilline
  • ticarcilline/acide clavulanique
  • tigécycline
  • tobramycine
  • vancomycine
  • voriconazole
  • zidovudine
  • acétylleucine
  • acide valproïque sel de sodium
  • clonazépam
  • diazépam
  • dihydroergotamine
  • fosphénytoïne sodique
  • lévétiracétam
  • mannitol
  • phénobarbital
  • phénytoïne
  • sumatriptan
  • tétracosactide
  • trihexyphénidyle
  • tropatépine
  • acétazolamide
  • salbutamol
  • amisulpride
  • amitriptyline
  • chlorpromazine
  • citalopram
  • clomipramine
  • clorazépate
  • cyamémazine
  • doxépine
  • dropéridol
  • flupentixol
  • fluphénazine
  • halopéridol
  • halopéridol décanoate
  • hydroxyzine
  • lévomépromazine
  • loxapine
  • méprobamate
  • olanzapine
  • perphénazine
  • pipotiazine
  • rispéridone
  • sulpiride
  • tiapride
  • zuclopenthixol acétate
  • zuclopenthixol décanoate
  • acide ibandronique
  • acide pamidronique ou pamidronate
  • acide zolédronique
  • thiocolchicoside
  • acétylcystéïne ou N-acétylcystéïne
  • adénosine triphosphate
  • atropine
  • calcium édétate de sodium
  • dobutamine
  • dopéxamine
  • épinéphine
  • flumazéni
  • hydroxocobalamine
  • immunoglobulines antidigoxine ovin
  • isoprénaline
  • naloxone
  • norépinéphrine
  • pralidoxime