Bienvenue Sur Medecine Pro


2
97 flumazéni  
l
Antidote des benzodiazépines  
®
Anexate  
Contre-indications  
Hypersensibilité à l’un des composants. Hypersensibilité aux benzodiazépines. Trai  
-
tement par benzodiazépine d’une pathologie à risque vital.  
Intraveineuse/Perfusion IV ou P.S.E.  
Anesthésiologie, adulte et enfant de plus de 6 mois. Neutralisation  
des effets sédatifs exercé  
s
par les benzodiazépines sur le système nerveux central  
lors d’une anesthésie générale induite et maintenue  
par des benzodiazépines ; réversion d’une sédation vigile induite  
par les benzodiazépines lors de brèves interventions à but  
diagnostique ou thérapeutique.  
Soins intensifs, adulte et enfant, y compris le nouveau-né.  
Neutralisation des effets sédatifs exercés par les benzodiazépines  
sur le système nerveux central : diagnostic et/ou traitement  
d’un surdosage, intentionnel ou accidentel ; diagnostic  
Indication  
étiologique d’un coma inexpliqué afin de distingue  
ce qui revient à une benzodiazépine d’une autre cause  
pharmacologique ou neurologique) ; annulation spécifique  
r
(
des effets exercés sur le système nerveux central par des doses  
excessives de benzodiazépines (rétablissement de la ventilation  
spontanée afin d’éviter une intubation ou d’interrompre  
l’assistance ventilatoire).  
Urgence ou transport médicalisé, adulte et enfant de plus de 6 ans.  
Réversion d’une sédation vigile induite par les benzodiazépines  
en cas de survenue d’une dépression respiratoire, apnée.  
Anesthésiologie  
Adulte : 0,2 mg IV en 15 secondes.  
:
e
2
dose 0,1 mg  
après 60 secondes si besoin pouvant être répété  
toutes les 60 secondes sans dépasser 1 mg au total.  
Enfant > 6 mois : 0,01 mg/kg (jusqu’à 0,2 mg par injection)  
administrée en IV sur 15 secondes. Si état de conscience  
non satisfaisant après 45 secondes, autres injections  
de 0,01 mg/kg (jusqu’à 0,2 mg par injection) possibles répétées  
toutes les min jusqu’à une dose totale maximale 0,05 mg/kg  
ou 1 mg.  
Posologie  
flumazénil  
543  
Intraveineuse/Perfusion IV ou P.S.E.  
Soins intensifs  
Adulte : 0,3 mg. Si état de conscience non satisfaisant  
après 60 secondes, autre injections de 0,2 ou 0,3 mg possible  
:
s
jusqu’à l’obtention de signes de réveil ou jusqu’à une dose totale  
maximale de 2 mg. Si échec après une dose totale de 2 mg,  
le tableau clinique n’est pas dû à des benzodiazépines.  
Dans le cas d’obtention du réveil : administration en une  
ou plusieurs injections IV de 0,3 mg ou au P.S.E. de 0,  
à 0,4 mg/h.  
1
Enfant y compris le nouveau-né : 0,01 mg/kg en IV lente toutes  
les 2 min jusqu’à l’obtention de signes de réveil et suivie,  
si nécessaire, d’une perfusion continue avec une dose horaire  
égale à la dose de charge totale.  
Urgence ou transport médicalisé, adulte et enfant de plus de 6 ans :  
e
Adulte : 0,2 mg IV en 15 secondes.  
2
dose de 0,1 mg  
après 60 secondes si besoin pouvant être répété  
toutes les 60 secondes sans dépasser 1 mg au total.  
Enfant de plus de 6 ans : 0,01 mg/kg (jusqu’à 0,2 mg  
par injection) administré en IV sur 15 secondes.  
Si état de conscience non satisfaisant après 45 secondes,  
injection de 0,01 mg/kg (jusqu’à 0,2 mg par injection) possibles  
toutes les minutes jusqu’à une dose totale maximale 0,05 mg/kg  
ou 1 mg.  
Présentation  
Préparation  
Solution à 0,5 mg/5 mL, 1mg/10 mL.  
Solution prête à l’emploi.  
(
Reconstitution)  
Pas de dilution.  
Perfusion IV possible. Dans du glucosé 5 %, chlorure  
de sodium 0,9 %, Ringer lactate.  
Préparation  
Dilution)  
(
IV lente.  
Administratio  
n
P.S.E.  
Perfusion IV possible.  
Précautions d’emploi – surveillance  
Utilisation prudente ou déconseillée en cas de doses élevées de benzodiazépines et/  
ou patients traités au long cours, patient épileptique ayant reçu un traitement pro-  
longé par les benzodiazépines, chez l’enfant < 6 mois lors de la réversion d’une  
sédation vigile en milieu hospitalier, en transport médicalisé ou en situation  
d’urgence, chez l’enfant < 6 mois en pédiatrie, lors de la prise en charge d’un sur-  
dosage et de la réversion de l’effet sédatif induit par les benzodiazépines utilisées  
pour l’induction d’une anesthésie générale, chez le nouveau-né en réanimation, en  
cas de traumatisme crânien.  
Surveillance jusqu’à disparition des effets des benzodiazépines.  
544  
Urgences – Toxicologie  
Utilisation après un interrogatoire dirigé de l’entourage, un examen clinique com-  
plet, un ECG.  
En présence de signes évocateurs d’une intoxication poly-médicamenteuse (aux anti-  
dépresseurs tricycliques par exemple) tel qu’un coma agité ou hypertonique, des  
signes pyramidaux ou anticholinergiques (mydriase, tachycardie), des anomalies élec  
-
triques (allongement de QT, élargissement de QRS), en cas d’hypothermie et/ou de  
collapsus potentiellement associés aux antidépresseurs : ne pas utiliser le flumazénil.  
Risque de déclenchement de symptômes de sevrage aux benzodiazépines.  
Risque de convulsions, d’arythmie chez les patients présentant un surdosage intentionnel  
ou accidentel a priori poly-médicamenteux (notamment avec les antidépresseurs tricy-  
cliques ou d’autres médicaments abaissant le seuil épileptogène).  
Tenir compte de la teneur en sodium.  
Conduite de véhicules et utilisation de machines prudente ou déconseillée.  
Incompatibilités  
Ne pas mélanger à un autre médicament.  
Grossesse  
Utilisation possible dans le contexte de l’urgence.  
Allaitemen  
t
Utilisation possible dans le contexte de l’urgence.  
Effets indésirables  
Nausées. Vomissements. Anxiété. Palpitation. Crise convulsive. Syndrome de sevrage.  
Attaque de panique.  
× Home
  • Abréviations
  • acétylsalicylate de DL-lysine
  • bétaméthasone
  • diclofénac
  • kétoprofène
  • méthylprednisolone
  • morphine
  • néfopam
  • paracétamol
  • phloroglucinol/triméthylphloroglucinol
  • piroxicam
  • scopolamine
  • tramadol
  • trimébutine
  • acébutolol
  • amiodarone
  • aténolol
  • buflomédil
  • bumétanide
  • canrénoate de potassium
  • clonidine
  • digoxine
  • dihydralazine
  • diltiazem
  • disopyramide
  • esmolol
  • flécaïnide
  • furosémide
  • iloprost
  • isosorbide dinitrate
  • labétalol
  • lidocaïne
  • molsidomine
  • nicardipine chlorhydrate
  • nitroprussiate de sodium
  • pentoxifylline
  • piribédil
  • propranolol
  • sotalol
  • urapidil
  • vérapamil
  • exénatide
  • glucagon
  • Insuline
  • desmopressine
  • désoxycortone
  • hydrocortisone
  • cimétidine
  • ésoméprazole
  • famotidine
  • métoclopramide
  • métopimazine
  • oméprazole
  • pantoprazole
  • ranitidine
  • somatostatine
  • terlipressine
  • atosiban
  • carbétocine
  • dinoprostone
  • hydroxyprogestérone caproate
  • médroxyprogestérone
  • méthylergométrine
  • oxytocine
  • sulprostone
  • terbutaline
  • altéplase
  • aprotinine
  • complexe prothrombique humain
  • complexe prothrombique humain
  • daltéparine sodique
  • danaparoïde sodique
  • déféroxamine
  • énoxaparine sodique
  • fe r
  • fondaparinux sodique
  • héparine calcique
  • héparine sodique
  • lépirudine
  • nadroparine calcique
  • protamine
  • rétéplase
  • streptokinase
  • ténectéplase
  • tinzaparine sodique
  • urokinase
  • adalimumab
  • alimémazine
  • déxaméthasone
  • dexchlorphéniramine
  • étanercept
  • infliximab
  • méthotrexate
  • prométhazine
  • aciclovi
  • acide fusidique
  • amikacine
  • amoxicilline
  • amoxicilline/acide clavulanique
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B (liposomale)
  • ampicilline
  • antimoniate de méglumine
  • aztréonam
  • bénéthamine benzylpénicilline/
  • benzathine benzylpénicilline
  • benzylpénicilline
  • caspofungine
  • céfapirine
  • céfazoline
  • céfépime
  • céfotaxime
  • cefpirome
  • cefsulodine
  • ceftazidime
  • ceftriaxone
  • céfuroxime
  • cidofovi
  • ciprofloxacine
  • clarithromycine
  • clindamycine
  • cloxacilline
  • colistine (colistiméthate sodique)
  • daptomycine
  • doxycycline
  • enfuvirtide
  • ertapénem
  • érythromycine
  • éthambuto
  • fluconazole
  • flucytosine
  • foscarnet sodique
  • fosfomycine
  • ganciclovir
  • gentamicine
  • imipénem/cilastatine
  • isoniazide
  • itraconazole
  • lévofloxacine
  • lincomycine
  • linézolide
  • méropénème
  • métronidazole
  • mezlocilline
  • nétilmicine
  • ofloxacine
  • ornidazole
  • oxacilline
  • péfloxacine
  • pentamidine
  • pipéracilline/tazobactam
  • quinine
  • quinupristine/dalfopristine
  • rifampicine
  • spectinomycine
  • spiramycine
  • streptomycine
  • sulbactam/ampicilline
  • sulfadoxine/pyriméthamine
  • sulfaméthoxazole/triméthoprime
  • teicoplanine
  • ticarcilline
  • ticarcilline/acide clavulanique
  • tigécycline
  • tobramycine
  • vancomycine
  • voriconazole
  • zidovudine
  • acétylleucine
  • acide valproïque sel de sodium
  • clonazépam
  • diazépam
  • dihydroergotamine
  • fosphénytoïne sodique
  • lévétiracétam
  • mannitol
  • phénobarbital
  • phénytoïne
  • sumatriptan
  • tétracosactide
  • trihexyphénidyle
  • tropatépine
  • acétazolamide
  • salbutamol
  • amisulpride
  • amitriptyline
  • chlorpromazine
  • citalopram
  • clomipramine
  • clorazépate
  • cyamémazine
  • doxépine
  • dropéridol
  • flupentixol
  • fluphénazine
  • halopéridol
  • halopéridol décanoate
  • hydroxyzine
  • lévomépromazine
  • loxapine
  • méprobamate
  • olanzapine
  • perphénazine
  • pipotiazine
  • rispéridone
  • sulpiride
  • tiapride
  • zuclopenthixol acétate
  • zuclopenthixol décanoate
  • acide ibandronique
  • acide pamidronique ou pamidronate
  • acide zolédronique
  • thiocolchicoside
  • acétylcystéïne ou N-acétylcystéïne
  • adénosine triphosphate
  • atropine
  • calcium édétate de sodium
  • dobutamine
  • dopéxamine
  • épinéphine
  • flumazéni
  • hydroxocobalamine
  • immunoglobulines antidigoxine ovin
  • isoprénaline
  • naloxone
  • norépinéphrine
  • pralidoxime