Bienvenue Sur Medecine Pro


1
acétylsalicylate de DL-lysine  
Analgésique périphérique  
et antiagrégant plaquettaire  
®
®
Aspégic , Kardégic  
Contre-indications  
Hypersensibilité à l’acide acétylsalicylique ou à l’un des excipients. Antécédents  
d’asthme provoqué par l’administration de salicylés ou d’anti-inflammatoires non  
stéroïdiens. Dernier trimestre de la grossesse pour des doses > 100 mg/24 h.  
Ulcère gastroduodénal en évolution. Toute maladie hémorragique constitution  
-
nelle ou acquise. Risque hémorragique. Insuffisance hépatique sévère. Insuffisance  
rénale sévère. Insuffisance cardiaque sévère non contrôlée. Méthotrexate à des  
doses > 20 mg/semaine. Anticoagulants oraux pour des doses anti-inflammatoires  
d’acide acétylsalicylique (  
ques ou antipyrétiques (  
des antécédents d’ulcère gastroduodénal.  
1 g/prise et/o  
u  3 g/24 h) ou pour des doses antalgi-  
500 mg/prise et/ou < 3 g/24 h) chez un patient ayant  
Intramusculaire ou Perfusion IV  
Adulte.  
Traitement de courte durée des douleurs intenses,  
des rhumatismes inflammatoires, de la fièvre lorsque  
l’administration par voie orale n’est pas possible.  
Indication  
Posologie  
Douleurs intenses et fièvre : 500 mg ou 1 g par injection, sans  
dépasser 3 g/24 h.  
Sujet âgé : 500 mg ou 1 g par injection, sans dépasser 2 g/24 h.  
Affections rhumatismales : 3 à 6 g/24 h maximum, à répartir en  
3
ou 4 injections espacées de 4 h minimum.  
Les injections systématiques permettent d’éviter les oscillations  
de douleur. Elles doivent être espacées d’au moins 4 h.  
Présentation  
Préparation  
Poudre : 500 mg, 1 000 mg ; solvant : 5 mL.  
Dans 5 mL d’eau p.p.i.  
(
Reconstitution)  
IM : pas de dilution.  
Perfusion IV : dans du glucosé 5 %, ou chlorure de sodium  
Préparation  
Dilution)  
(
0
,9 %, ou sorbitol.  
IM profonde.  
Perfusion IV.  
Administration  
acétylsalicylate de DL-lysine  
3
Intraveineuse  
Adulte.  
Traitement de courte durée des douleurs intenses,  
des rhumatismes inflammatoires, de la fièvre lorsque  
l’administration par voie orale n’est pas possible.  
Syndromes coronariens aigus (angor instable, infarctus  
sans onde Q) et à la phase aiguë de l’infarctus du myocarde,  
notamment lorsque la voie orale ne peut être utilisée.  
Indication  
Douleurs intenses et fièvre : 500 mg ou 1 g par injection,  
sans dépasser 3 g/24 h.  
Sujet âgé : 500 mg ou 1 g par injection, sans dépasser 2 g/24 h.  
Affections rhumatismales : 3 à 6 g/24 h maximum,  
à répartir en 3 ou 4 injections espacées de 4 h minimum.  
Les injections systématiques permettent d’éviter  
les oscillations de douleur. Elles doivent être espacées  
d’au moins 4 h.  
Posologie  
Syndromes coronariens aigus : injection unique d’une dose  
de 250 mg ou de 500 mg le plus rapidement possible  
après le début des symptômes, en dose de charge.  
Relais par voie orale.  
Présentation  
Préparation  
Poudre : 500 mg, 1 000 mg ; solvant : 5 mL.  
Dans 5 mL d’eau p.p.i.  
(
Reconstitution)  
Préparation  
Dilution)  
Pas de dilution.  
(
IVD : en 1 à 3 min.  
Administration  
Peut être injecté dans une tubulure contenant une solution  
de glucosé 5 %, ou chlorure de sodium 0,9 %, ou sorbitol.  
Incompatibilités  
Ne pas mélanger à un autre médicament.  
Précautions d’emploi – surveillance  
Utilisation prudente ou déconseillée en cas d’antécédents d’ulcère gastroduodénal,  
d’hémorragie digestive ou de gastrite, d’insuffisance rénale ou hépatique, d’asthme,  
métrorragies ou ménorragies, chez le sujet âgé, le sujet de faible poids corporel, le  
malade soumis à un traitement anticoagulant ou antiagrégant plaquettaire.  
Prévenir le patient des risques hémorragiques pouvant survenir en cas de geste chi-  
rurgical même mineur.  
Possibilité de douleur au point d’injection et de réactions locales.  
Grossesse  
Doses < 100 mg/24 h : utilisation possible de manière extrêmement limitée avec sur-  
veillance spécialisée.  
Doses > 100 mg/24 h : contre-indiqué.  
4
Analgésiques – Anti-inflammatoires  
Allaitemen  
t
Déconseillé ou contre-indiqué.  
Effets indésirables  
Douleurs abdominales. Hémorragies digestives patentes (hématémèse, melæna) ou  
occultes, responsables d’une anémie ferriprive. Ulcères gastriques et perforations.  
Céphalées. Vertiges. Sensation de baisse de l’acuité auditive. Syndromes hémorra-  
giques (épistaxis, gingivorragies, purpura) avec augmentation du temps de  
saignement. Urticaire, réactions cutanées, réactions anaphylactiques, asthme,  
œdème de Quincke. Augmentation de l’uricémie.  
Conditions de conservation  
À température < 25 °C.  
× Home
  • Abréviations
  • acétylsalicylate de DL-lysine
  • bétaméthasone
  • diclofénac
  • kétoprofène
  • méthylprednisolone
  • morphine
  • néfopam
  • paracétamol
  • phloroglucinol/triméthylphloroglucinol
  • piroxicam
  • scopolamine
  • tramadol
  • trimébutine
  • acébutolol
  • amiodarone
  • aténolol
  • buflomédil
  • bumétanide
  • canrénoate de potassium
  • clonidine
  • digoxine
  • dihydralazine
  • diltiazem
  • disopyramide
  • esmolol
  • flécaïnide
  • furosémide
  • iloprost
  • isosorbide dinitrate
  • labétalol
  • lidocaïne
  • molsidomine
  • nicardipine chlorhydrate
  • nitroprussiate de sodium
  • pentoxifylline
  • piribédil
  • propranolol
  • sotalol
  • urapidil
  • vérapamil
  • exénatide
  • glucagon
  • Insuline
  • desmopressine
  • désoxycortone
  • hydrocortisone
  • cimétidine
  • ésoméprazole
  • famotidine
  • métoclopramide
  • métopimazine
  • oméprazole
  • pantoprazole
  • ranitidine
  • somatostatine
  • terlipressine
  • atosiban
  • carbétocine
  • dinoprostone
  • hydroxyprogestérone caproate
  • médroxyprogestérone
  • méthylergométrine
  • oxytocine
  • sulprostone
  • terbutaline
  • altéplase
  • aprotinine
  • complexe prothrombique humain
  • complexe prothrombique humain
  • daltéparine sodique
  • danaparoïde sodique
  • déféroxamine
  • énoxaparine sodique
  • fe r
  • fondaparinux sodique
  • héparine calcique
  • héparine sodique
  • lépirudine
  • nadroparine calcique
  • protamine
  • rétéplase
  • streptokinase
  • ténectéplase
  • tinzaparine sodique
  • urokinase
  • adalimumab
  • alimémazine
  • déxaméthasone
  • dexchlorphéniramine
  • étanercept
  • infliximab
  • méthotrexate
  • prométhazine
  • aciclovi
  • acide fusidique
  • amikacine
  • amoxicilline
  • amoxicilline/acide clavulanique
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B (liposomale)
  • ampicilline
  • antimoniate de méglumine
  • aztréonam
  • bénéthamine benzylpénicilline/
  • benzathine benzylpénicilline
  • benzylpénicilline
  • caspofungine
  • céfapirine
  • céfazoline
  • céfépime
  • céfotaxime
  • cefpirome
  • cefsulodine
  • ceftazidime
  • ceftriaxone
  • céfuroxime
  • cidofovi
  • ciprofloxacine
  • clarithromycine
  • clindamycine
  • cloxacilline
  • colistine (colistiméthate sodique)
  • daptomycine
  • doxycycline
  • enfuvirtide
  • ertapénem
  • érythromycine
  • éthambuto
  • fluconazole
  • flucytosine
  • foscarnet sodique
  • fosfomycine
  • ganciclovir
  • gentamicine
  • imipénem/cilastatine
  • isoniazide
  • itraconazole
  • lévofloxacine
  • lincomycine
  • linézolide
  • méropénème
  • métronidazole
  • mezlocilline
  • nétilmicine
  • ofloxacine
  • ornidazole
  • oxacilline
  • péfloxacine
  • pentamidine
  • pipéracilline/tazobactam
  • quinine
  • quinupristine/dalfopristine
  • rifampicine
  • spectinomycine
  • spiramycine
  • streptomycine
  • sulbactam/ampicilline
  • sulfadoxine/pyriméthamine
  • sulfaméthoxazole/triméthoprime
  • teicoplanine
  • ticarcilline
  • ticarcilline/acide clavulanique
  • tigécycline
  • tobramycine
  • vancomycine
  • voriconazole
  • zidovudine
  • acétylleucine
  • acide valproïque sel de sodium
  • clonazépam
  • diazépam
  • dihydroergotamine
  • fosphénytoïne sodique
  • lévétiracétam
  • mannitol
  • phénobarbital
  • phénytoïne
  • sumatriptan
  • tétracosactide
  • trihexyphénidyle
  • tropatépine
  • acétazolamide
  • salbutamol
  • amisulpride
  • amitriptyline
  • chlorpromazine
  • citalopram
  • clomipramine
  • clorazépate
  • cyamémazine
  • doxépine
  • dropéridol
  • flupentixol
  • fluphénazine
  • halopéridol
  • halopéridol décanoate
  • hydroxyzine
  • lévomépromazine
  • loxapine
  • méprobamate
  • olanzapine
  • perphénazine
  • pipotiazine
  • rispéridone
  • sulpiride
  • tiapride
  • zuclopenthixol acétate
  • zuclopenthixol décanoate
  • acide ibandronique
  • acide pamidronique ou pamidronate
  • acide zolédronique
  • thiocolchicoside
  • acétylcystéïne ou N-acétylcystéïne
  • adénosine triphosphate
  • atropine
  • calcium édétate de sodium
  • dobutamine
  • dopéxamine
  • épinéphine
  • flumazéni
  • hydroxocobalamine
  • immunoglobulines antidigoxine ovin
  • isoprénaline
  • naloxone
  • norépinéphrine
  • pralidoxime