Bienvenue Sur Medecine Pro


2
45 sumatriptan  
Antimigraineux, traitement de la crise : triptan  
®
®
Imigrane , Imiject  
Contre-indications  
Hypersensibilité à l’un des constituants. Hypersensibilité connue aux sulfamides.  
Antécédents d’infarctus du myocarde ou une pathologie cardiaque ischémique, un  
vasospasme coronarien (angor de Prinzmetal), une pathologie vasculaire périphé-  
rique, ou symptômes de pathologie cardiaque ischémique ou des signes compatibles  
avec une pathologie cardiaque ischémique. Antécédents d’accident vasculaire céré-  
bral (AVC) ou d’accident ischémique transitoire (AIT). Insuffisance hépatique sévère.  
Hypertension modérée ou sévère et hypertension légère non contrôlée. Association  
avec l’ergotamine ou les dérivés de l’ergotamine (y compris le méthysergide). Asso  
-
ciation avec les inhibiteurs de la monoamine-oxydase (IMAO) : le sumatriptan ne  
doit pas être utilisé dans les 2 semaines suivant l’arrêt d’un traitement par les inhi  
-
biteurs de la monoamine oxydase.  
Voie IV : le sumatriptan ne doit pas être administré par voie IV en raison du risque  
de spasme coronaire.  
Sous-cutanée  
®
Imigrane  
:
Traitement de la crise de migraine sévère, lorsque les autre  
s
traitements de la crise de migraine n’ont pas été efficaces au cours  
des crises précédentes.  
Indication  
Traitement de la crise d’algie vasculaire de la face.  
®
Imiject  
:
Adulte de plus de 18 ans et de moins de 65 ans.  
Traitement de la crise d’algie vasculaire de la face.  
®
Imigrane  
:
Traitement de la crise de migraine sévère (céphalée et nausées,  
vomissements, photophobie) : 6 mg par crise en 1 injection auss  
i
précocement que possible.  
Efficacité quel que soit le stade de la crise durant lequel  
il est administré.  
En l’absence de soulagement après la première injection,  
ne pas administrer une deuxième injection, au cours de la même  
crise. Traitement possible de la crise par du paracétamol,  
de l’aspirine ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens.  
Nouvelle utilisation possible pour les crises suivantes.  
Si soulagement après la première injection mais réapparition  
Posologie  
des symptômes, seconde injection possible dans les 24  
h
suivantes, à condition de respecter un intervalle d’au moins 1 h  
entre les 2 injections.  
452  
Neurologie  
Sous-cutanée  
Traitement de la crise d’algie vasculaire de la face  
: 6 mg  
par crise en 1 injection.  
®
Imiject  
:
6
mg par crise en 1 injection. Ne pas dépasser 2 injections  
12 mg) par 24 h en respectant un intervalle d’au moins 1 h  
entre les 2 injections.  
(
®
:
Imigrane seringues préremplies : solution à 6 mg/0,5 mL.  
Imiject : seringues préremplies : solution à 6 mg/0,5 mL.  
Présentation  
Préparation  
®
Solution prête à l’emploi.  
(
Reconstitution)  
Préparation  
Dilution)  
Pas de dilution.  
SC.  
(
Administratio  
n
Précautions d’emploi – surveillance  
Médicament à prescription restreinte et/ou d’exception.  
Utilisation prudente ou déconseillée en cas de facteurs de risque de maladie car-  
diaque ischémique, gros fumeurs ou patients utilisant des thérapies de substitution  
à base de nicotine, femmes ménopausées et aux hommes de plus de 40 ans pré-  
sentant des facteurs de risque de maladie cardiaque ischémique, association à un  
triptan/agoniste 5-HT1, un inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine ou de  
la noradrénaline, en cas d’antécédents de convulsions, facteurs de risque susceptibles  
d’abaisser le seuil épileptogène, insuffisance hépatique, insuffisance rénale, associa  
-
tion à des préparations contenant du millepertuis.  
Si pas de soulagement après une première administration, reconsidérer le diagnostic  
d’algie vasculaire de la face avant une seconde administration.  
Pas d’indication dans le traitement des migraines hémiplégiques, basilaires ou  
ophtalmoplégiques.  
Ne doit pas être utiliser en prophylaxie de la crise.  
En cas de symptomatologie évoquant une ischémie cardiaque après l’injection, ne  
pas prendre de doses supplémentaires et réaliser des explorations appropriées.  
Bilan cardiovasculaire préalable chez les patients ayant des facteurs de risque de  
maladie cardiaque ischémique en particulier tabagisme y compris traitement de  
substitution à base de nicotine.  
Conduite de véhicules et utilisation de machines prudente ou déconseillée.  
Douleur transitoire et réactions locales possibles au point d’injection.  
Grossesse  
Déconseillé ou contre-indiqué.  
sumatriptan  
453  
Allaitemen  
t
Déconseillé ou contre-indiqué.  
Effets indésirables  
Vertiges, somnolence, troubles de la sensibilité dont paresthésie et hypoesthésie.  
Augmentations de la pression artérielle juste après le traitement. Flush. Nausées,  
vomissements. Sensation de lourdeur. Douleur, sensation de chaleur ou de froid, de  
pression ou d’oppression. Sensation de faiblesse, fatigue. Perturbations mineures des  
tests hépatiques. Réactions d’hypersensibilité, allergie cutanée, réaction anaphylac-  
tique. Crises d’épilepsie ou convulsions, tremblements, dystonie, nystagmus,  
scotome. Troubles visuels, papillotements, diplopie, baisse de la vision. Perte de la  
vision. Bradycardie, tachycardie, palpitations, arythmies cardiaques, signes ischémi-  
ques transitoires à l’ECG, vasospasme des artères coronaires, angor, infarctus du  
myocarde. Syndrome de Raynaud, hypotension. Colites ischémiques. Raideur de la  
nuque.  
Conditions de conservation  
À conserver à une température ne dépassant pas 30 °C.  
Conserver le conditionnement primaire dans l’emballage extérieur, à l’abri de la  
lumière.  
× Home
  • Abréviations
  • acétylsalicylate de DL-lysine
  • bétaméthasone
  • diclofénac
  • kétoprofène
  • méthylprednisolone
  • morphine
  • néfopam
  • paracétamol
  • phloroglucinol/triméthylphloroglucinol
  • piroxicam
  • scopolamine
  • tramadol
  • trimébutine
  • acébutolol
  • amiodarone
  • aténolol
  • buflomédil
  • bumétanide
  • canrénoate de potassium
  • clonidine
  • digoxine
  • dihydralazine
  • diltiazem
  • disopyramide
  • esmolol
  • flécaïnide
  • furosémide
  • iloprost
  • isosorbide dinitrate
  • labétalol
  • lidocaïne
  • molsidomine
  • nicardipine chlorhydrate
  • nitroprussiate de sodium
  • pentoxifylline
  • piribédil
  • propranolol
  • sotalol
  • urapidil
  • vérapamil
  • exénatide
  • glucagon
  • Insuline
  • desmopressine
  • désoxycortone
  • hydrocortisone
  • cimétidine
  • ésoméprazole
  • famotidine
  • métoclopramide
  • métopimazine
  • oméprazole
  • pantoprazole
  • ranitidine
  • somatostatine
  • terlipressine
  • atosiban
  • carbétocine
  • dinoprostone
  • hydroxyprogestérone caproate
  • médroxyprogestérone
  • méthylergométrine
  • oxytocine
  • sulprostone
  • terbutaline
  • altéplase
  • aprotinine
  • complexe prothrombique humain
  • complexe prothrombique humain
  • daltéparine sodique
  • danaparoïde sodique
  • déféroxamine
  • énoxaparine sodique
  • fe r
  • fondaparinux sodique
  • héparine calcique
  • héparine sodique
  • lépirudine
  • nadroparine calcique
  • protamine
  • rétéplase
  • streptokinase
  • ténectéplase
  • tinzaparine sodique
  • urokinase
  • adalimumab
  • alimémazine
  • déxaméthasone
  • dexchlorphéniramine
  • étanercept
  • infliximab
  • méthotrexate
  • prométhazine
  • aciclovi
  • acide fusidique
  • amikacine
  • amoxicilline
  • amoxicilline/acide clavulanique
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B (liposomale)
  • ampicilline
  • antimoniate de méglumine
  • aztréonam
  • bénéthamine benzylpénicilline/
  • benzathine benzylpénicilline
  • benzylpénicilline
  • caspofungine
  • céfapirine
  • céfazoline
  • céfépime
  • céfotaxime
  • cefpirome
  • cefsulodine
  • ceftazidime
  • ceftriaxone
  • céfuroxime
  • cidofovi
  • ciprofloxacine
  • clarithromycine
  • clindamycine
  • cloxacilline
  • colistine (colistiméthate sodique)
  • daptomycine
  • doxycycline
  • enfuvirtide
  • ertapénem
  • érythromycine
  • éthambuto
  • fluconazole
  • flucytosine
  • foscarnet sodique
  • fosfomycine
  • ganciclovir
  • gentamicine
  • imipénem/cilastatine
  • isoniazide
  • itraconazole
  • lévofloxacine
  • lincomycine
  • linézolide
  • méropénème
  • métronidazole
  • mezlocilline
  • nétilmicine
  • ofloxacine
  • ornidazole
  • oxacilline
  • péfloxacine
  • pentamidine
  • pipéracilline/tazobactam
  • quinine
  • quinupristine/dalfopristine
  • rifampicine
  • spectinomycine
  • spiramycine
  • streptomycine
  • sulbactam/ampicilline
  • sulfadoxine/pyriméthamine
  • sulfaméthoxazole/triméthoprime
  • teicoplanine
  • ticarcilline
  • ticarcilline/acide clavulanique
  • tigécycline
  • tobramycine
  • vancomycine
  • voriconazole
  • zidovudine
  • acétylleucine
  • acide valproïque sel de sodium
  • clonazépam
  • diazépam
  • dihydroergotamine
  • fosphénytoïne sodique
  • lévétiracétam
  • mannitol
  • phénobarbital
  • phénytoïne
  • sumatriptan
  • tétracosactide
  • trihexyphénidyle
  • tropatépine
  • acétazolamide
  • salbutamol
  • amisulpride
  • amitriptyline
  • chlorpromazine
  • citalopram
  • clomipramine
  • clorazépate
  • cyamémazine
  • doxépine
  • dropéridol
  • flupentixol
  • fluphénazine
  • halopéridol
  • halopéridol décanoate
  • hydroxyzine
  • lévomépromazine
  • loxapine
  • méprobamate
  • olanzapine
  • perphénazine
  • pipotiazine
  • rispéridone
  • sulpiride
  • tiapride
  • zuclopenthixol acétate
  • zuclopenthixol décanoate
  • acide ibandronique
  • acide pamidronique ou pamidronate
  • acide zolédronique
  • thiocolchicoside
  • acétylcystéïne ou N-acétylcystéïne
  • adénosine triphosphate
  • atropine
  • calcium édétate de sodium
  • dobutamine
  • dopéxamine
  • épinéphine
  • flumazéni
  • hydroxocobalamine
  • immunoglobulines antidigoxine ovin
  • isoprénaline
  • naloxone
  • norépinéphrine
  • pralidoxime