Bienvenue Sur Medecine Pro


2
19 teicoplanine  
Antibiotique glycopeptidique  
®
Targocid  
Contre-indicatio  
n
Absolues : Hypersensibilité à la teicoplanine. Nouveau-né.  
Relatives : Allaitement.  
Sous-cutanée ou Intramusculaire ou Intraveineuse ou Perfusion IV  
Limitées aux infections dues à des bactéries Gram positif,  
qu’elles soient sensibles ou résistantes à la méticilline,  
ainsi que chez les patients allergiques aux bêtalactamines.  
Adulte :  
Traitement curatif des infections de la peau et des parties molles,  
urinaires hautes et basses, compliquées ou non.  
Infections pulmonaires, ORL, ostéoarticulaires. Septicémies.  
Endocardites. Péritonites compliquant la dialyse péritonéale  
chronique ambulatoire.  
Traitement prophylactique : endocardite infectieuse  
Indication  
en cas d’allergie aux bêtalactamines :  
au cours de soins dentaires ou d’actes portant sur les voies  
aériennes supérieures lors d’une anesthésie générale ;  
au cours d’interventions urogénitales et digestives.  
Enfant et le nourrisson (à l’exclusion du nouveau-né) :  
Traitement curatif des infections de la peau et des parties molles,  
urinaires hautes et basses, compliquées ou non. Infections  
pulmonaires, ORL, ostéoarticulaires. Septicémies.  
Traitement prophylactique :  
Adulte : prophylaxie de l’endocardite infectieuse : 400 mg IV  
au moment de l’induction de l’anesthésie. En cas de prothèse  
valvulaire cardiaque : association à un aminoside.  
Traitement curatif :  
Adulte  
:
Infections pulmonaires communes, infections de la peau  
et des parties molles, infections urinaires, infections ORL  
et autres infections de gravité modérée :  
Posologie  
Traitement d’attaque : 400 mg (6 mg/kg), IV en 1 injectio  
le premier jour.  
n
Traitement d’entretien : 200 mg/24 h (3 mg/kg/24 h)  
en 1 injection IV ou IM.  
Septicémies, infections ostéoarticulaires, endocardites,  
pneumopathies graves et autres infections sévères :  
Traitement d’attaque : 400 mg/12 h (6 mg/kg/12 h), IV pendant  
à 4 jours.  
1
404  
Infectiologie  
Sous-cutanée ou Intramusculaire ou Intraveineuse ou Perfusion IV  
Traitement d’entretien : 400 mg/24 h (6 mg/kg/24 h)  
en 1 injection IV ou IM ; septicémies et endocardites,  
passage à la voie IM fonction de l’appréciation clinique.  
Situations cliniques particulièrement sévères, CMI élevée  
(
(
4-8 mg/L), pharmacocinétique sérique difficilement prévisible  
grands brûlés, malades de réanimation),  
diffusion tissulaire moindre (os, valve cardiaque) :  
dose de charge de 3 à 5 injections de 12 mg/kg/12 h possible.  
Doses unitaires d’entretien jusqu’à 12 mg/kg  
et plus si nécessaire.  
Enfant et nourrisson (à l’exclusion du nouveau-né) normorénaux  
Traitement d’attaque : 10 à 12 mg/kg/12 h  
pour les 3 premières injections.  
:
Traitement d’entretien : 10 mg/kg/24 h.  
Dans certaines infections modérées survenant chez des enfant  
s
non neutropéniques :  
Traitement d’attaque : 10 mg/kg/12  
pour les 3 premières injections.  
h
Traitement d’entretien : 6 mg/kg/24 h.  
Adulte et sujet âgé insuffisants rénaux  
:
Le schéma thérapeutique habituel est recommandé  
pendant les 3 premiers jours ; adaptation qu’à partir  
du quatrième jour :  
Si clairance de la créatinine : entre 40 et 60 mL/min :  
réduire la posologie normale de moitié (soit avec la dose unitaire  
initiale tous les 2 jours, soit avec la moitié  
de cette dose 1 fois/24 h) ; < 40 mL/min et chez les patients  
hémodialysés : réduire la posologie au tiers (soit avec la même  
dose unitaire tous les 3 jours, soit avec le tiers de cette dose  
1
fois/24 h). La teicoplanine n’est pas dialysable.  
Chez les patients insuffisants rénaux et atteints d’une péritonite  
secondaire à une dialyse péritonéale chronique ambulatoire :  
2
0 mg/L de liquide de dialyse, plus une dose de charge  
de 200 mg IV si le patient est fébrile.  
Lyophilisat : 100 mg, solvant 1,8 mL ; 200 mg, solvant 3,3 ;  
Présentation  
Préparation  
4
00 mg, solvant 3,2 mL.  
Solvant fourni.  
Rouler le flacon doucement jusqu’à ce que la poudre  
soit complètement dissoute. Si de la mousse apparaît,  
laisser reposer.  
(
Reconstitution)  
IM ou IVD : pas de dilution.  
Perfusion IV : dans du chlorure de sodium 0,9 %,  
Ringer-lactate, solution de Hartmann, glucosé 5 %,  
chlorure de sodium 0,18 % et glucosé 4 %,  
solution pour dialyse péritonéale à 1,36 % ou à 3,86 %  
de glucose.  
Préparation  
Dilution)  
(
teicoplanine  
405  
Sous-cutanée ou Intramusculaire ou Intraveineuse ou Perfusion IV  
IM.  
IVD : en 1 min.  
Perfusion IV : en 30 min.  
Administratio  
n
SC possible.  
Précautions d’emploi – surveillance  
Utilisation prudente ou déconseillée en cas d’hypersensibilité connue  
vancomycine.  
à la  
Mesure de la concentration plasmatique résiduelle chez l’adulte, l’enfant, en cas  
d’insuffisance rénale et dans certaines situations lors du traitement d’attaque (non  
détaillé).  
Surveillance régulière de l’hémogramme et des fonctions hépatiques et rénales.  
Surveillance régulière de la fonction rénale et auditive en cas de traitement prolongé  
chez des patients ayant une insuffisance rénale, administration concomitante ou succes-  
sive de médicaments pouvant avoir des effets neurotoxiques et/ou néphrotoxiques  
(
aminosides, colistine, amphotéricine, ciclosporine, cisplatine, furosémide et acide  
étacrynique).  
Tenir compte de la teneur en sodium.  
Conduite de véhicules et utilisation de machines prudente ou déconseillée.  
Douleur, phlébite, érythème, abcès possibles au point d’injection.  
Grossesse  
Utilisation possible.  
Allaitemen  
t
Déconseillé ou contre-indiqué.  
Effets indésirables  
Éruption cutanée, érythème, prurit, fièvre, réactions anaphylactiques (œdème de  
Quincke, bronchospasme, choc anaphylactique). Réactions cutanées bulleuses sévères  
(syndrome de Stevens-Johnson, syndrome de Lyell et, exceptionnellement, érythème  
polymorphe). Élévation transitoire des transaminases et/ou des phosphatases alcalines.  
Éosinophilie, thrombopénie, neutropénie, agranulocytose. Nausées, vomissements,  
diarrhées.  
Élévation transitoire de la créatinine, insuffisance rénale. Vertiges, céphalées, légère  
perte de l’audition, acouphènes, troubles vestibulaires.  
Conditions de conservation  
À l’abri de la chaleur.  
× Home
  • Abréviations
  • acétylsalicylate de DL-lysine
  • bétaméthasone
  • diclofénac
  • kétoprofène
  • méthylprednisolone
  • morphine
  • néfopam
  • paracétamol
  • phloroglucinol/triméthylphloroglucinol
  • piroxicam
  • scopolamine
  • tramadol
  • trimébutine
  • acébutolol
  • amiodarone
  • aténolol
  • buflomédil
  • bumétanide
  • canrénoate de potassium
  • clonidine
  • digoxine
  • dihydralazine
  • diltiazem
  • disopyramide
  • esmolol
  • flécaïnide
  • furosémide
  • iloprost
  • isosorbide dinitrate
  • labétalol
  • lidocaïne
  • molsidomine
  • nicardipine chlorhydrate
  • nitroprussiate de sodium
  • pentoxifylline
  • piribédil
  • propranolol
  • sotalol
  • urapidil
  • vérapamil
  • exénatide
  • glucagon
  • Insuline
  • desmopressine
  • désoxycortone
  • hydrocortisone
  • cimétidine
  • ésoméprazole
  • famotidine
  • métoclopramide
  • métopimazine
  • oméprazole
  • pantoprazole
  • ranitidine
  • somatostatine
  • terlipressine
  • atosiban
  • carbétocine
  • dinoprostone
  • hydroxyprogestérone caproate
  • médroxyprogestérone
  • méthylergométrine
  • oxytocine
  • sulprostone
  • terbutaline
  • altéplase
  • aprotinine
  • complexe prothrombique humain
  • complexe prothrombique humain
  • daltéparine sodique
  • danaparoïde sodique
  • déféroxamine
  • énoxaparine sodique
  • fe r
  • fondaparinux sodique
  • héparine calcique
  • héparine sodique
  • lépirudine
  • nadroparine calcique
  • protamine
  • rétéplase
  • streptokinase
  • ténectéplase
  • tinzaparine sodique
  • urokinase
  • adalimumab
  • alimémazine
  • déxaméthasone
  • dexchlorphéniramine
  • étanercept
  • infliximab
  • méthotrexate
  • prométhazine
  • aciclovi
  • acide fusidique
  • amikacine
  • amoxicilline
  • amoxicilline/acide clavulanique
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B (liposomale)
  • ampicilline
  • antimoniate de méglumine
  • aztréonam
  • bénéthamine benzylpénicilline/
  • benzathine benzylpénicilline
  • benzylpénicilline
  • caspofungine
  • céfapirine
  • céfazoline
  • céfépime
  • céfotaxime
  • cefpirome
  • cefsulodine
  • ceftazidime
  • ceftriaxone
  • céfuroxime
  • cidofovi
  • ciprofloxacine
  • clarithromycine
  • clindamycine
  • cloxacilline
  • colistine (colistiméthate sodique)
  • daptomycine
  • doxycycline
  • enfuvirtide
  • ertapénem
  • érythromycine
  • éthambuto
  • fluconazole
  • flucytosine
  • foscarnet sodique
  • fosfomycine
  • ganciclovir
  • gentamicine
  • imipénem/cilastatine
  • isoniazide
  • itraconazole
  • lévofloxacine
  • lincomycine
  • linézolide
  • méropénème
  • métronidazole
  • mezlocilline
  • nétilmicine
  • ofloxacine
  • ornidazole
  • oxacilline
  • péfloxacine
  • pentamidine
  • pipéracilline/tazobactam
  • quinine
  • quinupristine/dalfopristine
  • rifampicine
  • spectinomycine
  • spiramycine
  • streptomycine
  • sulbactam/ampicilline
  • sulfadoxine/pyriméthamine
  • sulfaméthoxazole/triméthoprime
  • teicoplanine
  • ticarcilline
  • ticarcilline/acide clavulanique
  • tigécycline
  • tobramycine
  • vancomycine
  • voriconazole
  • zidovudine
  • acétylleucine
  • acide valproïque sel de sodium
  • clonazépam
  • diazépam
  • dihydroergotamine
  • fosphénytoïne sodique
  • lévétiracétam
  • mannitol
  • phénobarbital
  • phénytoïne
  • sumatriptan
  • tétracosactide
  • trihexyphénidyle
  • tropatépine
  • acétazolamide
  • salbutamol
  • amisulpride
  • amitriptyline
  • chlorpromazine
  • citalopram
  • clomipramine
  • clorazépate
  • cyamémazine
  • doxépine
  • dropéridol
  • flupentixol
  • fluphénazine
  • halopéridol
  • halopéridol décanoate
  • hydroxyzine
  • lévomépromazine
  • loxapine
  • méprobamate
  • olanzapine
  • perphénazine
  • pipotiazine
  • rispéridone
  • sulpiride
  • tiapride
  • zuclopenthixol acétate
  • zuclopenthixol décanoate
  • acide ibandronique
  • acide pamidronique ou pamidronate
  • acide zolédronique
  • thiocolchicoside
  • acétylcystéïne ou N-acétylcystéïne
  • adénosine triphosphate
  • atropine
  • calcium édétate de sodium
  • dobutamine
  • dopéxamine
  • épinéphine
  • flumazéni
  • hydroxocobalamine
  • immunoglobulines antidigoxine ovin
  • isoprénaline
  • naloxone
  • norépinéphrine
  • pralidoxime