Bienvenue Sur Medecine Pro


2
12 rifampicine  
Antituberculeux  
®
Rifadine  
Contre-indications  
Absolues : Hypersensibilité à la famille des rifamycines. Porphyries. Antiprotéases :  
amprénavir, indinavir, nelfinavir, ritonavir, lopinavir/ritonavir, saquinavir. Delavirdine.  
Hypersensibilité à l’un des composants.  
Relatives : Contraceptifs estroprogestatifs et progestatifs. Névirapine. Allaitement.  
Perfusion IV  
Tuberculose et autres infections à mycobactéries sensibles,  
particulièrement chez les malades en situation critique  
atteints de formes sévères de la maladie ou pour lesquels la voie  
orale est impossible ou inadaptée.  
Infections graves, dues aux germes suivants, soit après échec  
de la thérapeutique habituelle utilisée contre les germes  
Indication  
en cause, soit du fait de sa résistance aux autres antibiotiques :  
staphylocoques (aureus, epidermidis, souches polyrésistantes) ;  
entérocoques (faecalis, faecium) ; bacilles Gram négatif  
dont la sensibilité à la rifampicine a été vérifiée.  
Tuberculose : en association avec plusieurs antituberculeux.  
Adulte : 10 mg/kg/24 h en 1 seule perfusion quotidienne ;  
nouveau-né de 0 à 1 mois (prématuré ou non) :  
même posologie que chez l’adulte ; enfant à partir de 1 mois  
et jusqu’à 7 ans (25 kg) : en moyenne 10 à 20 mg/kg/24 h  
en 1 seule injection ; enfant au-dessus de 7 ans : même  
posologie que chez l’adulte.  
Infections à germes Gram positif ou Gram négati  
0 à 30 mg/kg/24 h en 2 injections ; nouveau-né de 0 à 1 moi  
(prématuré ou non) : 15 à 20 mg/kg/24 h en 2 injections ;  
f : adulte :  
2
s
Posologie  
enfant à partir de 1 mois : 20 à 30 mg/kg/24 h en 2 injections.  
Insuffisance hépatique préexistante : Diminution de la posologie  
(
9
tuberculose : 5 mg/kg/24 h en 1 prise, sans dépasse  
00 mg/24 h). Dosage de la rifampicinémie.  
r
Insuffisance rénale : si clairance de la créatinine :  
entre 60 et 30 mL/min : vérifier la rifampicinémie au  
e
e
2
ou  
3
jou  
r
du traitement ; espacement des prises éventuel ; < 30 mL/min :  
espacement des prises indispensable. Les jours de dialyse :  
même posologie que le sujet non insuffisant rénal.  
Présentation  
Préparation  
Poudre : 600 mg ; solvant : 10 mL.  
Solvant fourni.  
(
Reconstitution)  
rifampicine  
391  
Perfusion IV  
Dans 250 mL de glusosé 5 %.  
Perfusion IV lente : en 1 h 30.  
Préparation  
Dilution)  
(
Administratio  
n
Incompatibilités  
Ne pas mélanger à un autre médicament dans le même flacon, dans la même  
seringue ou en même temps dans la même ligne de perfusion.  
Précautions d’emploi – surveillance  
Sélection de germes non sensibles ou résistants possible.  
En cas de réinstauration d’un traitement après un arrêt plus ou moins long : admi  
-
nistration à posologie progressive. Adulte : 150 mg/24 h, augmentation chaque jour  
de 150 mg jusqu’à la dose utile. Surveillance de la fonction rénale.  
e
Surveillance régulière des fonctions hépatiques et de la NFP au 8 jour, à la fin d  
u
er  
1
mois, puis de façon plus espacée (2 mois).  
Perturbation de l’excrétion biliaire des produits de contraste utilisés pour l’examen  
radiographique de la vésicule biliaire. Méthodes microbiologiques de mesure de  
l’acide folique et de la vitamine B12 non utilisables. Test à la BSP réalisé le matin avant  
l’administration.  
Grossesse  
Déconseillé ou contre-indiqué.  
Allaitemen  
t
Déconseillé ou contre-indiqué.  
Effets indésirables  
Coloration rouge de l’urine, des crachats et du liquide lacrymal. Coloration perma-  
nente des lentilles de contact. Réactions vasomotrices, prurit avec ou sans éruption  
et urticaires. Réactions d’hypersensibilité cutanées. Syndrome de Lyell. Anorexie,  
nausées, douleurs abdominales, météorisme. Vomissements, diarrhées. Colites pseudo  
-
membraneuses. Manifestations hépatiques d’hypersensibilité d’apparition précoce  
er  
(
1 mois). Hypertransaminasémie isolée exceptionnellement associée à des signes cli-  
niques. Éosinophilie, leucopénie. Œdème. Thrombocytopénie, avec ou sans purpura.  
Perturbations du cycle menstruel. Syndrome grippal : épisodes fébriles, frissons,  
maux de tête, vertiges et douleurs osseuses. Troubles respiratoires et asthmatiformes.  
Baisse de la pression artérielle, choc. Anémie hémolytique aiguë. Insuffisance rénale  
aiguë, nécrose tubulaire aiguë, nécrose corticale.  
× Home
  • Abréviations
  • acétylsalicylate de DL-lysine
  • bétaméthasone
  • diclofénac
  • kétoprofène
  • méthylprednisolone
  • morphine
  • néfopam
  • paracétamol
  • phloroglucinol/triméthylphloroglucinol
  • piroxicam
  • scopolamine
  • tramadol
  • trimébutine
  • acébutolol
  • amiodarone
  • aténolol
  • buflomédil
  • bumétanide
  • canrénoate de potassium
  • clonidine
  • digoxine
  • dihydralazine
  • diltiazem
  • disopyramide
  • esmolol
  • flécaïnide
  • furosémide
  • iloprost
  • isosorbide dinitrate
  • labétalol
  • lidocaïne
  • molsidomine
  • nicardipine chlorhydrate
  • nitroprussiate de sodium
  • pentoxifylline
  • piribédil
  • propranolol
  • sotalol
  • urapidil
  • vérapamil
  • exénatide
  • glucagon
  • Insuline
  • desmopressine
  • désoxycortone
  • hydrocortisone
  • cimétidine
  • ésoméprazole
  • famotidine
  • métoclopramide
  • métopimazine
  • oméprazole
  • pantoprazole
  • ranitidine
  • somatostatine
  • terlipressine
  • atosiban
  • carbétocine
  • dinoprostone
  • hydroxyprogestérone caproate
  • médroxyprogestérone
  • méthylergométrine
  • oxytocine
  • sulprostone
  • terbutaline
  • altéplase
  • aprotinine
  • complexe prothrombique humain
  • complexe prothrombique humain
  • daltéparine sodique
  • danaparoïde sodique
  • déféroxamine
  • énoxaparine sodique
  • fe r
  • fondaparinux sodique
  • héparine calcique
  • héparine sodique
  • lépirudine
  • nadroparine calcique
  • protamine
  • rétéplase
  • streptokinase
  • ténectéplase
  • tinzaparine sodique
  • urokinase
  • adalimumab
  • alimémazine
  • déxaméthasone
  • dexchlorphéniramine
  • étanercept
  • infliximab
  • méthotrexate
  • prométhazine
  • aciclovi
  • acide fusidique
  • amikacine
  • amoxicilline
  • amoxicilline/acide clavulanique
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B (liposomale)
  • ampicilline
  • antimoniate de méglumine
  • aztréonam
  • bénéthamine benzylpénicilline/
  • benzathine benzylpénicilline
  • benzylpénicilline
  • caspofungine
  • céfapirine
  • céfazoline
  • céfépime
  • céfotaxime
  • cefpirome
  • cefsulodine
  • ceftazidime
  • ceftriaxone
  • céfuroxime
  • cidofovi
  • ciprofloxacine
  • clarithromycine
  • clindamycine
  • cloxacilline
  • colistine (colistiméthate sodique)
  • daptomycine
  • doxycycline
  • enfuvirtide
  • ertapénem
  • érythromycine
  • éthambuto
  • fluconazole
  • flucytosine
  • foscarnet sodique
  • fosfomycine
  • ganciclovir
  • gentamicine
  • imipénem/cilastatine
  • isoniazide
  • itraconazole
  • lévofloxacine
  • lincomycine
  • linézolide
  • méropénème
  • métronidazole
  • mezlocilline
  • nétilmicine
  • ofloxacine
  • ornidazole
  • oxacilline
  • péfloxacine
  • pentamidine
  • pipéracilline/tazobactam
  • quinine
  • quinupristine/dalfopristine
  • rifampicine
  • spectinomycine
  • spiramycine
  • streptomycine
  • sulbactam/ampicilline
  • sulfadoxine/pyriméthamine
  • sulfaméthoxazole/triméthoprime
  • teicoplanine
  • ticarcilline
  • ticarcilline/acide clavulanique
  • tigécycline
  • tobramycine
  • vancomycine
  • voriconazole
  • zidovudine
  • acétylleucine
  • acide valproïque sel de sodium
  • clonazépam
  • diazépam
  • dihydroergotamine
  • fosphénytoïne sodique
  • lévétiracétam
  • mannitol
  • phénobarbital
  • phénytoïne
  • sumatriptan
  • tétracosactide
  • trihexyphénidyle
  • tropatépine
  • acétazolamide
  • salbutamol
  • amisulpride
  • amitriptyline
  • chlorpromazine
  • citalopram
  • clomipramine
  • clorazépate
  • cyamémazine
  • doxépine
  • dropéridol
  • flupentixol
  • fluphénazine
  • halopéridol
  • halopéridol décanoate
  • hydroxyzine
  • lévomépromazine
  • loxapine
  • méprobamate
  • olanzapine
  • perphénazine
  • pipotiazine
  • rispéridone
  • sulpiride
  • tiapride
  • zuclopenthixol acétate
  • zuclopenthixol décanoate
  • acide ibandronique
  • acide pamidronique ou pamidronate
  • acide zolédronique
  • thiocolchicoside
  • acétylcystéïne ou N-acétylcystéïne
  • adénosine triphosphate
  • atropine
  • calcium édétate de sodium
  • dobutamine
  • dopéxamine
  • épinéphine
  • flumazéni
  • hydroxocobalamine
  • immunoglobulines antidigoxine ovin
  • isoprénaline
  • naloxone
  • norépinéphrine
  • pralidoxime