Bienvenue Sur Medecine Pro


2
02 nétilmicine  
Antibiotique : aminoside ou aminoglycoside  
®
Nétromicine  
Contre-indications  
Absolues : Allergie aux antibiotiques de la famille des aminosides. Myasthénie. Préma  
-
turés et nouveau-nés. Administration simultanée avec d’autres aminosides.  
Relatives : Grossesse. En association avec les polymyxines. Toxine botulique.  
Intramusculaire (Intraveineuse) ou Perfusion IV  
Limitées aux infections à bacilles Gram négatif définis  
comme sensibles, notamment dans leurs manifestations rénales  
et urologiques.  
Association avec un autre antibiotique dans certaines infection  
à germes sensibles dans leurs manifestations : rénales,  
urologiques et génitales, septicémiques  
s
Indication  
et endocarditiques, méningées (en y adjoignant un traitement  
local), respiratoires, cutanées (staphylococcie cutanée maligne  
de la face), articulaires.  
Prophylaxie des infections postopératoires pour les résections  
transurétrales de prostate.  
Dose quotidienne en 1 seule injection quotidienne possible  
chez les patients de moins de 65 ans, à fonction rénale normale,  
lorsque le traitement n’excède pas 10 jours,  
en l’absence de neutropénie, à l’exclusion des infections  
à germes Gram positif, pour des infections à germes Gram  
négatif (à l’exclusion des pseudomonas et des serratia).  
Autres cas : administration biquotidienne de la dose usuelle  
recommandée, en dehors de l’insuffisance rénale.  
Adulte  
:
Traitement curatif : 4 à 6 mg/kg/24 h en 2 ou 3 injections.  
Jusqu’à 7,5 mg/kg/24 h, en 3 injections. La posologie sera  
ramenée à 6 mg/kg/24 h ou moins dès qu’une amélioration  
sera obtenue, habituellement 48 h.  
Posologie  
Traitement prophylactique :  
Prophylaxie des infections postopératoires en chirurgie : Limitée  
à la période peropératoire, 24 h parfois, mais jamais plus de 48  
après.  
h
2
00 mg administrés en dose unique : 30 min avant le début  
de l’intervention (perfusion IV de 30 min), 1 h avant le début  
de l’intervention.  
Enfant  
:
6
à 7,5 mg/kg/24 h, soit 2 à 2,5 mg/kg/8 h.  
nétilmicine  
371  
Intramusculaire (Intraveineuse) ou Perfusion IV  
Nourrisson  
à 7,5 mg/kg/24 h, soit 2 à 2,5 mg/kg/8 h sous contrôle  
des taux sériques de l’antibiotique.  
Insuffisance rénale  
:
6
:
Ajustement en fonction des valeurs de la créatinine sérique :  
soit conservation d’une dose unitaire de 2 mg/kg  
et espacement des injections. L’intervalle (en heures)  
entre deux doses unitaires est obtenu en multipliant  
par 0,8 la valeur de la créatinine sérique (en mg/L) ;  
soit conservation d’un intervalle de 8 h entre les injection  
en réduisant la dose unitaire administrée. Après une dose  
s
de charge de 2 mg/kg, injection toutes les 8 h d’une dose  
réduite obtenue en divisant la dose de charge par le dixième  
de la valeur de la créatinine sérique (en mg/L).  
Ajustement de la posologie en fonction de la clairance  
de la créatinine endogène :  
Injection initiale de 2 mg/kg. Doses suivantes toutes les 8 h :  
2
mg/kg × [valeur de la clairance de la créatinine  
du patient] / [valeur normale de la clairance de la créatinine  
100)].  
(
Hémodialyse périodique : Injection unique de 2 mg/kg,  
IV lente, à la fin de chaque séance de dialyse.  
Solution à 25 mg/1 mL, 50 mg/2 mL, 100 mg/1 mL,  
Présentation  
Préparation  
1
50 mg/1,5 mL.  
Solution prête à l’emploi.  
(
Reconstitution)  
Voie IM : pas de dilution.  
Préparation  
Dilution)  
Perfusion IV : adulte : dans 50 à 200 mL de chlorure  
de sodium 0,9 % ou glucosé 5 %. Nourrisson et enfant :  
volume adapté aux besoins de réhydratation.  
(
IM : voie habituelle.  
Perfusion IV possible : en 30 min à 2 h.  
Administratio  
n
Incompatibilités  
Ne pas mélanger à un autre médicament dans le même flacon, dans la même  
seringue ou en même temps dans la même ligne de perfusion.  
Précautions d’emploi – surveillance  
Utilisation prudente ou déconseillée en cas d’anomalie vestibulaire et cochléaire,  
association aux diurétiques très actifs, produit ototoxique ou néphrotoxique.  
Surveillance de la fonction rénale et auditive nécessaire.  
Dosages plasmatiques utiles lorsque le traitement doit dépasser 7 à 10 jours. Une  
concentration résiduelle < 2 μg/mL : rythme d’administration adapté.  
Éviter les traitements itératifs et/ou prolongés, particulièrement chez les sujets âgés.  
Contient de l’alcool benzylique.  
× Home
  • Abréviations
  • acétylsalicylate de DL-lysine
  • bétaméthasone
  • diclofénac
  • kétoprofène
  • méthylprednisolone
  • morphine
  • néfopam
  • paracétamol
  • phloroglucinol/triméthylphloroglucinol
  • piroxicam
  • scopolamine
  • tramadol
  • trimébutine
  • acébutolol
  • amiodarone
  • aténolol
  • buflomédil
  • bumétanide
  • canrénoate de potassium
  • clonidine
  • digoxine
  • dihydralazine
  • diltiazem
  • disopyramide
  • esmolol
  • flécaïnide
  • furosémide
  • iloprost
  • isosorbide dinitrate
  • labétalol
  • lidocaïne
  • molsidomine
  • nicardipine chlorhydrate
  • nitroprussiate de sodium
  • pentoxifylline
  • piribédil
  • propranolol
  • sotalol
  • urapidil
  • vérapamil
  • exénatide
  • glucagon
  • Insuline
  • desmopressine
  • désoxycortone
  • hydrocortisone
  • cimétidine
  • ésoméprazole
  • famotidine
  • métoclopramide
  • métopimazine
  • oméprazole
  • pantoprazole
  • ranitidine
  • somatostatine
  • terlipressine
  • atosiban
  • carbétocine
  • dinoprostone
  • hydroxyprogestérone caproate
  • médroxyprogestérone
  • méthylergométrine
  • oxytocine
  • sulprostone
  • terbutaline
  • altéplase
  • aprotinine
  • complexe prothrombique humain
  • complexe prothrombique humain
  • daltéparine sodique
  • danaparoïde sodique
  • déféroxamine
  • énoxaparine sodique
  • fe r
  • fondaparinux sodique
  • héparine calcique
  • héparine sodique
  • lépirudine
  • nadroparine calcique
  • protamine
  • rétéplase
  • streptokinase
  • ténectéplase
  • tinzaparine sodique
  • urokinase
  • adalimumab
  • alimémazine
  • déxaméthasone
  • dexchlorphéniramine
  • étanercept
  • infliximab
  • méthotrexate
  • prométhazine
  • aciclovi
  • acide fusidique
  • amikacine
  • amoxicilline
  • amoxicilline/acide clavulanique
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B (liposomale)
  • ampicilline
  • antimoniate de méglumine
  • aztréonam
  • bénéthamine benzylpénicilline/
  • benzathine benzylpénicilline
  • benzylpénicilline
  • caspofungine
  • céfapirine
  • céfazoline
  • céfépime
  • céfotaxime
  • cefpirome
  • cefsulodine
  • ceftazidime
  • ceftriaxone
  • céfuroxime
  • cidofovi
  • ciprofloxacine
  • clarithromycine
  • clindamycine
  • cloxacilline
  • colistine (colistiméthate sodique)
  • daptomycine
  • doxycycline
  • enfuvirtide
  • ertapénem
  • érythromycine
  • éthambuto
  • fluconazole
  • flucytosine
  • foscarnet sodique
  • fosfomycine
  • ganciclovir
  • gentamicine
  • imipénem/cilastatine
  • isoniazide
  • itraconazole
  • lévofloxacine
  • lincomycine
  • linézolide
  • méropénème
  • métronidazole
  • mezlocilline
  • nétilmicine
  • ofloxacine
  • ornidazole
  • oxacilline
  • péfloxacine
  • pentamidine
  • pipéracilline/tazobactam
  • quinine
  • quinupristine/dalfopristine
  • rifampicine
  • spectinomycine
  • spiramycine
  • streptomycine
  • sulbactam/ampicilline
  • sulfadoxine/pyriméthamine
  • sulfaméthoxazole/triméthoprime
  • teicoplanine
  • ticarcilline
  • ticarcilline/acide clavulanique
  • tigécycline
  • tobramycine
  • vancomycine
  • voriconazole
  • zidovudine
  • acétylleucine
  • acide valproïque sel de sodium
  • clonazépam
  • diazépam
  • dihydroergotamine
  • fosphénytoïne sodique
  • lévétiracétam
  • mannitol
  • phénobarbital
  • phénytoïne
  • sumatriptan
  • tétracosactide
  • trihexyphénidyle
  • tropatépine
  • acétazolamide
  • salbutamol
  • amisulpride
  • amitriptyline
  • chlorpromazine
  • citalopram
  • clomipramine
  • clorazépate
  • cyamémazine
  • doxépine
  • dropéridol
  • flupentixol
  • fluphénazine
  • halopéridol
  • halopéridol décanoate
  • hydroxyzine
  • lévomépromazine
  • loxapine
  • méprobamate
  • olanzapine
  • perphénazine
  • pipotiazine
  • rispéridone
  • sulpiride
  • tiapride
  • zuclopenthixol acétate
  • zuclopenthixol décanoate
  • acide ibandronique
  • acide pamidronique ou pamidronate
  • acide zolédronique
  • thiocolchicoside
  • acétylcystéïne ou N-acétylcystéïne
  • adénosine triphosphate
  • atropine
  • calcium édétate de sodium
  • dobutamine
  • dopéxamine
  • épinéphine
  • flumazéni
  • hydroxocobalamine
  • immunoglobulines antidigoxine ovin
  • isoprénaline
  • naloxone
  • norépinéphrine
  • pralidoxime