Bienvenue Sur Medecine Pro


1
98 linézolide  
Antibiotique : oxazolidinone  
®
Zyvoxid  
Contre-indications  
Hypersensibilité au linézolide ou à l’un des excipients. Traitement associé par les inhi  
-
biteurs de la monoamine oxydase A ou B (par exemple phénelzine, isocarboxacide,  
sélégiline, moclobémide) ou ayant reçu l’un de ces produits dans les deux semaines  
précédentes. Hypertension non contrôlée. Phéochromocytome. Syndrome carcinoïde.  
Hyperthyroïdie. Dépression bipolaire. Schizophrénie dysthymique. État confusionne  
l
aigu. Inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, antidépresseurs tricycliques, ago-  
nistes des récepteurs 5HT1 sérotoninergiques (triptans), sympathomimétiques directs  
ou indirects (y compris les bronchodilatateurs adrénergiques, la pseudoéphédrine et la  
phénylpropanolamine), vasopresseurs (adrénaline, la noradrénaline), médicaments  
dopaminergiques (dopamine, la dobutamine), péthidine, buspirone. Allaitement.  
Perfusion IV  
Adulte.  
Pneumonies nosocomiales, pneumonies communautaire  
s
lorsqu’elles sont documentées ou suspectées à bactéries  
à Gram positif sensibles.  
Infections compliquées de la peau et des tissus mous  
uniquement lorsque l’infection a été microbiologiquement  
documentée à bactérie à Gram + sensible.  
Indication  
Posologie  
Pneumonie nosocomiale, pneumonie communautaire,  
infections compliquées de la peau et des tissus mous : 600 mg  
voie IV 2 fois/24 h. 10-14 jours consécutifs.  
Durée maximale du traitement : 28 jours.  
Insuffisance rénale : pas d’adaptation posologique nécessaire.  
Administration après la dialyse chez les patients dialysés.  
Insuffisance hépatique : pas d’adaptation posologique nécessaire.  
Présentation  
Préparation  
Poches : solution à 600 mg/300 mL.  
Solution prête à l’emploi.  
(
Reconstitution)  
Préparation  
Pas de dilution.  
(
Dilution)  
Administratio  
n
Perfusion IV : en 30 à 120 min.  
Incompatibilités  
Ne pas mélanger à un autre médicament dans le même flacon, dans la même  
seringue ou en même temps dans la même ligne de perfusion.  
362  
Infectiologie  
Amphotéricine B, chlorhydrate de chlorpromazine, diazépam, iséthionate de pentami-  
dine, lactobionate d’érythromycine, phénytoïne sodique, sulfaméthoxazole/  
triméthoprime, ceftriaxone sodique.  
Précautions d’emploi – surveillance  
Utilisation prudente ou déconseillée chez les patients souffrant de pathologies sous  
-
jacentes et/ou prenant de façon concomitante des médicaments qui peuvent pré-  
senter un risque en cas d’inhibition de la monoamine oxydase, en cas d’insuffisance  
rénale sévère insuffisance hépatique sévère, antécédent de crises d’épilepsie ou des  
facteurs de risque de crise d’épilepsie.  
Ne pas consommer de grandes quantités d’aliments riches en tyramine.  
Compatibilité avec : glucosé 5 %, chlorure de sodium 0,9 %, Ringer lactate.  
Surveillance de la NFP une fois par semaine en cas d’antécédents d’anémie, de  
granulocytopénie ou de thrombocytopénie, de traitements susceptibles de diminuer le  
taux d’hémoglobine, de perturber la NFP ou d’affecter les lignées sanguines ou la  
fonction plaquettaire, en cas d’insuffisance rénale sévère, au-delà de 10 à 14 jours  
de traitement.  
Antibiotique inactif dans les infections dues à des germes à Gram négatif.  
En cas de diarrhée, rechercher une colite pseudomembraneuse.  
Les effets possibles du linézolide sur le système de reproduction mâle humain ne  
sont pas connus.  
Tenir compte de la teneur en sodium.  
Tenir compte de la teneur en glucose.  
Conduite de véhicules et utilisation de machines prudente ou déconseillée.  
Douleur possible au point d’injection.  
Grossesse  
Déconseillé ou contre-indiqué.  
Allaitemen  
t
Déconseillé ou contre-indiqué.  
Effets indésirables  
Candidose (candidose orale et vaginale) ou infection fongique. Vaginite. Éosinophilie,  
leucopénie, neutropénie, thrombocytopénie. Insomnie. Céphalée, altération du goût  
(
goût métallique). Vertige, hypoesthésie, paresthésie. Vision trouble. Acouphènes.  
Hypertension, phlébite/thrombophlébite. Diarrhées, nausées, vomissements. Douleu  
abdominale localisée ou généralisée, constipation, sécheresse buccale, dyspepsie, gas  
r
-
trite, glossite, selles molles, pancréatite, stomatite, décoloration de la langue. Résultats  
anormaux des tests de la fonction hépatique. Dermatite, diaphorèse, prurit, rash,  
urticaire. Polyurie. Troubles vulvovaginaux. Frissons, fatigue, fièvre. Augmentation  
des ASAT et ALAT, LDH, des phosphatases alcalines. Augmentation de l’urée, de  
la créatininémie. Insuffisance rénale. Augmentation de la créatine kinase, la lipase,  
l’amylase ou la glycémie. Diminution de la protéinémie (protéines totales), de l’albu  
-
minémie, du sodium, du calcium total. Augmentation ou diminution du potassium  
ou des bicarbonates. Augmentation de la bilirubine totale. Diminution de la glycémie.  
Augmentation ou diminution des chlorures.  
linézolide  
363  
Augmentation des neutrophiles ou des éosinophiles. Augmentation ou diminution du  
nombre des plaquettes ou des leucocytes. Augmentation du nombre des réticulocytes.  
Diminution des neutrophiles. Anémie, leucopénie, neutropénie, thrombocytopénie, pan-  
cytopénie et myélosuppression. Anaphylaxie. Acidose lactique. Accidents ischémiques  
transitoires. Neuropathie périphérique, convulsions, syndrome sérotoninergique.  
Neuropathie optique. Œdème de Quincke, lésions cutanées bulleuses, syndrome de  
Stevens-Johnson. Soif accrue.  
Conditions de conservation  
À conserver dans l’emballage extérieur (suremballage d’aluminium et boîte en  
carton).  
× Home
  • Abréviations
  • acétylsalicylate de DL-lysine
  • bétaméthasone
  • diclofénac
  • kétoprofène
  • méthylprednisolone
  • morphine
  • néfopam
  • paracétamol
  • phloroglucinol/triméthylphloroglucinol
  • piroxicam
  • scopolamine
  • tramadol
  • trimébutine
  • acébutolol
  • amiodarone
  • aténolol
  • buflomédil
  • bumétanide
  • canrénoate de potassium
  • clonidine
  • digoxine
  • dihydralazine
  • diltiazem
  • disopyramide
  • esmolol
  • flécaïnide
  • furosémide
  • iloprost
  • isosorbide dinitrate
  • labétalol
  • lidocaïne
  • molsidomine
  • nicardipine chlorhydrate
  • nitroprussiate de sodium
  • pentoxifylline
  • piribédil
  • propranolol
  • sotalol
  • urapidil
  • vérapamil
  • exénatide
  • glucagon
  • Insuline
  • desmopressine
  • désoxycortone
  • hydrocortisone
  • cimétidine
  • ésoméprazole
  • famotidine
  • métoclopramide
  • métopimazine
  • oméprazole
  • pantoprazole
  • ranitidine
  • somatostatine
  • terlipressine
  • atosiban
  • carbétocine
  • dinoprostone
  • hydroxyprogestérone caproate
  • médroxyprogestérone
  • méthylergométrine
  • oxytocine
  • sulprostone
  • terbutaline
  • altéplase
  • aprotinine
  • complexe prothrombique humain
  • complexe prothrombique humain
  • daltéparine sodique
  • danaparoïde sodique
  • déféroxamine
  • énoxaparine sodique
  • fe r
  • fondaparinux sodique
  • héparine calcique
  • héparine sodique
  • lépirudine
  • nadroparine calcique
  • protamine
  • rétéplase
  • streptokinase
  • ténectéplase
  • tinzaparine sodique
  • urokinase
  • adalimumab
  • alimémazine
  • déxaméthasone
  • dexchlorphéniramine
  • étanercept
  • infliximab
  • méthotrexate
  • prométhazine
  • aciclovi
  • acide fusidique
  • amikacine
  • amoxicilline
  • amoxicilline/acide clavulanique
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B (liposomale)
  • ampicilline
  • antimoniate de méglumine
  • aztréonam
  • bénéthamine benzylpénicilline/
  • benzathine benzylpénicilline
  • benzylpénicilline
  • caspofungine
  • céfapirine
  • céfazoline
  • céfépime
  • céfotaxime
  • cefpirome
  • cefsulodine
  • ceftazidime
  • ceftriaxone
  • céfuroxime
  • cidofovi
  • ciprofloxacine
  • clarithromycine
  • clindamycine
  • cloxacilline
  • colistine (colistiméthate sodique)
  • daptomycine
  • doxycycline
  • enfuvirtide
  • ertapénem
  • érythromycine
  • éthambuto
  • fluconazole
  • flucytosine
  • foscarnet sodique
  • fosfomycine
  • ganciclovir
  • gentamicine
  • imipénem/cilastatine
  • isoniazide
  • itraconazole
  • lévofloxacine
  • lincomycine
  • linézolide
  • méropénème
  • métronidazole
  • mezlocilline
  • nétilmicine
  • ofloxacine
  • ornidazole
  • oxacilline
  • péfloxacine
  • pentamidine
  • pipéracilline/tazobactam
  • quinine
  • quinupristine/dalfopristine
  • rifampicine
  • spectinomycine
  • spiramycine
  • streptomycine
  • sulbactam/ampicilline
  • sulfadoxine/pyriméthamine
  • sulfaméthoxazole/triméthoprime
  • teicoplanine
  • ticarcilline
  • ticarcilline/acide clavulanique
  • tigécycline
  • tobramycine
  • vancomycine
  • voriconazole
  • zidovudine
  • acétylleucine
  • acide valproïque sel de sodium
  • clonazépam
  • diazépam
  • dihydroergotamine
  • fosphénytoïne sodique
  • lévétiracétam
  • mannitol
  • phénobarbital
  • phénytoïne
  • sumatriptan
  • tétracosactide
  • trihexyphénidyle
  • tropatépine
  • acétazolamide
  • salbutamol
  • amisulpride
  • amitriptyline
  • chlorpromazine
  • citalopram
  • clomipramine
  • clorazépate
  • cyamémazine
  • doxépine
  • dropéridol
  • flupentixol
  • fluphénazine
  • halopéridol
  • halopéridol décanoate
  • hydroxyzine
  • lévomépromazine
  • loxapine
  • méprobamate
  • olanzapine
  • perphénazine
  • pipotiazine
  • rispéridone
  • sulpiride
  • tiapride
  • zuclopenthixol acétate
  • zuclopenthixol décanoate
  • acide ibandronique
  • acide pamidronique ou pamidronate
  • acide zolédronique
  • thiocolchicoside
  • acétylcystéïne ou N-acétylcystéïne
  • adénosine triphosphate
  • atropine
  • calcium édétate de sodium
  • dobutamine
  • dopéxamine
  • épinéphine
  • flumazéni
  • hydroxocobalamine
  • immunoglobulines antidigoxine ovin
  • isoprénaline
  • naloxone
  • norépinéphrine
  • pralidoxime