Bienvenue Sur Medecine Pro


1
85 érythromycine  
Antibiotique : macrolide  
®
Érythrocine  
Contre-indications  
Absolues : Allongement de l’espace QT sur l’électrocardiogramme. Allergie à  
l’érythromycine.  
Alcaloïdes de l’ergot de seigle vasoconstricteurs (ergotamine et dihydroergotamine).  
Médicaments donnant des torsades de pointes : antiarythmiques de classe I a (quinidine,  
hydroquinidine, disopyramide), antiarythmiques de classe III (amiodarone, sotalol, dofé-  
tilide, ibutilide), sultopride (neuroleptique, benzamide), autres (bépridil, cisapride,  
diphémanil, mizolastine, vincamine IV, spiramycine IV).  
Relatives : Médicaments donnant des torsades de pointes : certains neuroleptiques  
phénothiazidiques (thioridazine, chlorpromazine, lévomépromazine, cyamémazine),  
benzamides (amisulpride, sulpiride, tiapride), butyrophénones (halopéridol, dropéridol),  
autres neuroleptiques (pimozide) ; halofantrine, luméfantrine associée à l’artéméther,  
pentamidine, moxifloxacine ; dopaminergiques (bromocriptine, cabergoline, pergolide) ;  
buspirone ; carbamazépine ; ciclosporine, tacrolimus ; ébastine (antihistaminique H1) ;  
théophylline (base et sels) et aminophylline ; triazolam ; toltérodine.  
Perfusion IV  
Limitées aux infections dues aux germes définis  
comme sensibles dans leurs manisfestations  
bronchopulmonaires : pneumopathies aiguës  
et notamment la maladie des légionnaires, surinfection  
des bronchopneumopathies chroniques, cutanées,  
Indication  
ostéoarticulaires, urogénitales (en particulier prostatiques),  
septicémiques (notamment en cas d’intolérance  
aux bêtalactamines).  
Adulte : 2 g/24 h. Jusqu’à 3 à 4 g/24 h en cas d’infections  
Posologie  
sévères.  
Enfant et nourrisson : 30 à 40 mg/kg/24 h.  
Présentation  
Préparation  
Poudre : 0,5 g, 1 g.  
0,5 g dans 10 mL ou 1 g dans 20 mL d’eau p.p.i.  
Agiter longuement jusqu’à dissolution complète.  
(
Reconstitution)  
Solution à 500 mg : dans 100 mL de chlorure de sodium 0,9 %,  
eau p.p.i. ou glucosé 5 %.  
Préparation  
Dilution)  
Solution à 1 g : dans 250 mL de chlorure de sodium 0,9 %,  
eau p.p.i. ou glucosé 5 %.  
Enfant Nourrisson : 1/4 de la dose quotidienne diluée dans 4 fois  
son volume de solvant.  
(
330  
Infectiologie  
Perfusion IV  
Adulte : 1/4 de la dose quotidienne toutes les 6 h.  
Enfant Nourrisson : 1/4 de la dose quotidienne toutes les 6 h.  
Perfusion IV : en 60 min minimum.  
Administratio  
n
Incompatibilités  
Ne pas mélanger à un autre médicament dans le même flacon, dans la même seringue  
ou en même temps dans la même ligne de perfusion.  
Précautions d’emploi – surveillance  
Utilisation prudente ou déconseillée en cas de maladies cardiovasculaires, avant l’âge de  
2
mois chez l’enfant, patients âgés porteurs d’une insuffisance hépatique ou rénale.  
Éviter l’injection en bolus.  
Ne pas administrer d’autres produits dans la veine recevant la perfusion IV.  
Surveillance de l’électrocardiogramme recommandée pendant la durée de la perfusion  
chez les patients atteints de maladies cardiovasculaires (recherche d’un allongement de  
l’espace QT).  
En cas de diarrhée, rechercher une colite pseudomembraneuse.  
En cas d’insuffisance hépatique, surveillance régulière des tests hépatiques et, éven-  
tuellement, réduction des posologies.  
En cas d’insuffisance rénale sévère, envisager une réduction des posologies, notamment  
en cas de traitement prolongé.  
Interférence possible dans les dosages urinaires des catécholamines par fluorescence.  
Irritation veineuse possible au point d’injection.  
Grossesse  
Utilisation possible.  
Allaitemen  
t
Déconseillé ou contre-indiqué.  
Effets indésirables  
Allongement de l’espace QT, extrasystoles ventriculaires, torsades de pointes, bloc  
auriculoventriculaire,  
Nausées, vomissements, gastralgie, diarrhée, colites pseudomembraneuses, pancréatite.  
Manifestations cutanées allergiques, érythème polymorphe, syndrome de Lyell, syn-  
drome de Stevens-Johnson. Atteinte hépatique avec élévation des phosphatases  
alcalines et/ou des transaminases, ictère, fièvre, douleurs abdominales aiguës. Mani  
-
festations d’ototoxicité.  
× Home
  • Abréviations
  • acétylsalicylate de DL-lysine
  • bétaméthasone
  • diclofénac
  • kétoprofène
  • méthylprednisolone
  • morphine
  • néfopam
  • paracétamol
  • phloroglucinol/triméthylphloroglucinol
  • piroxicam
  • scopolamine
  • tramadol
  • trimébutine
  • acébutolol
  • amiodarone
  • aténolol
  • buflomédil
  • bumétanide
  • canrénoate de potassium
  • clonidine
  • digoxine
  • dihydralazine
  • diltiazem
  • disopyramide
  • esmolol
  • flécaïnide
  • furosémide
  • iloprost
  • isosorbide dinitrate
  • labétalol
  • lidocaïne
  • molsidomine
  • nicardipine chlorhydrate
  • nitroprussiate de sodium
  • pentoxifylline
  • piribédil
  • propranolol
  • sotalol
  • urapidil
  • vérapamil
  • exénatide
  • glucagon
  • Insuline
  • desmopressine
  • désoxycortone
  • hydrocortisone
  • cimétidine
  • ésoméprazole
  • famotidine
  • métoclopramide
  • métopimazine
  • oméprazole
  • pantoprazole
  • ranitidine
  • somatostatine
  • terlipressine
  • atosiban
  • carbétocine
  • dinoprostone
  • hydroxyprogestérone caproate
  • médroxyprogestérone
  • méthylergométrine
  • oxytocine
  • sulprostone
  • terbutaline
  • altéplase
  • aprotinine
  • complexe prothrombique humain
  • complexe prothrombique humain
  • daltéparine sodique
  • danaparoïde sodique
  • déféroxamine
  • énoxaparine sodique
  • fe r
  • fondaparinux sodique
  • héparine calcique
  • héparine sodique
  • lépirudine
  • nadroparine calcique
  • protamine
  • rétéplase
  • streptokinase
  • ténectéplase
  • tinzaparine sodique
  • urokinase
  • adalimumab
  • alimémazine
  • déxaméthasone
  • dexchlorphéniramine
  • étanercept
  • infliximab
  • méthotrexate
  • prométhazine
  • aciclovi
  • acide fusidique
  • amikacine
  • amoxicilline
  • amoxicilline/acide clavulanique
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B (liposomale)
  • ampicilline
  • antimoniate de méglumine
  • aztréonam
  • bénéthamine benzylpénicilline/
  • benzathine benzylpénicilline
  • benzylpénicilline
  • caspofungine
  • céfapirine
  • céfazoline
  • céfépime
  • céfotaxime
  • cefpirome
  • cefsulodine
  • ceftazidime
  • ceftriaxone
  • céfuroxime
  • cidofovi
  • ciprofloxacine
  • clarithromycine
  • clindamycine
  • cloxacilline
  • colistine (colistiméthate sodique)
  • daptomycine
  • doxycycline
  • enfuvirtide
  • ertapénem
  • érythromycine
  • éthambuto
  • fluconazole
  • flucytosine
  • foscarnet sodique
  • fosfomycine
  • ganciclovir
  • gentamicine
  • imipénem/cilastatine
  • isoniazide
  • itraconazole
  • lévofloxacine
  • lincomycine
  • linézolide
  • méropénème
  • métronidazole
  • mezlocilline
  • nétilmicine
  • ofloxacine
  • ornidazole
  • oxacilline
  • péfloxacine
  • pentamidine
  • pipéracilline/tazobactam
  • quinine
  • quinupristine/dalfopristine
  • rifampicine
  • spectinomycine
  • spiramycine
  • streptomycine
  • sulbactam/ampicilline
  • sulfadoxine/pyriméthamine
  • sulfaméthoxazole/triméthoprime
  • teicoplanine
  • ticarcilline
  • ticarcilline/acide clavulanique
  • tigécycline
  • tobramycine
  • vancomycine
  • voriconazole
  • zidovudine
  • acétylleucine
  • acide valproïque sel de sodium
  • clonazépam
  • diazépam
  • dihydroergotamine
  • fosphénytoïne sodique
  • lévétiracétam
  • mannitol
  • phénobarbital
  • phénytoïne
  • sumatriptan
  • tétracosactide
  • trihexyphénidyle
  • tropatépine
  • acétazolamide
  • salbutamol
  • amisulpride
  • amitriptyline
  • chlorpromazine
  • citalopram
  • clomipramine
  • clorazépate
  • cyamémazine
  • doxépine
  • dropéridol
  • flupentixol
  • fluphénazine
  • halopéridol
  • halopéridol décanoate
  • hydroxyzine
  • lévomépromazine
  • loxapine
  • méprobamate
  • olanzapine
  • perphénazine
  • pipotiazine
  • rispéridone
  • sulpiride
  • tiapride
  • zuclopenthixol acétate
  • zuclopenthixol décanoate
  • acide ibandronique
  • acide pamidronique ou pamidronate
  • acide zolédronique
  • thiocolchicoside
  • acétylcystéïne ou N-acétylcystéïne
  • adénosine triphosphate
  • atropine
  • calcium édétate de sodium
  • dobutamine
  • dopéxamine
  • épinéphine
  • flumazéni
  • hydroxocobalamine
  • immunoglobulines antidigoxine ovin
  • isoprénaline
  • naloxone
  • norépinéphrine
  • pralidoxime