Bienvenue Sur Medecine Pro


1
27 streptokinase  
Thrombolytique  
®
Streptase  
Contre-indications  
Hypersensibilité ou intolérance à la streptokinase. Infection streptococcique en évolution.  
Risque hémorragique élevé. Antécédent d’hémorragie cérébrale. Accident vasculaire  
cérébral d’origine ischémique au cours des 6 derniers mois. Ulcère digestif docu  
-
menté au cours des 3 derniers mois.  
Intervention intracérébrale ou intrarachidienne datant de moins de 2 mois. Trauma  
-
tisme de moins de 10 jours. Affection hémorragique connue. Hémorragie sévère ou  
potentiellement dangereuse, actuelle ou récente. Massage cardiaque externe trau-  
matique. Accouchement. Intervention chirurgicale majeure.  
Ponction récente d’un vaisseau non compressible. Hypertension artérielle sévère no  
n
contrôlée. Endocardite bactérienne, péricardite. Pancréatite aiguë. Anévrisme arté-  
riel, malformation artérielle ou veineuse. Suspicion d’hémorragie intracrânienne.  
Néoplasie intracrânienne. Néoplasie majorant le risque hémorragique. Hépatopathie  
sévère y compris insuffisance hépatique, cirrhose, hypertension portale, hépatite  
active. Insuffisance rénale.  
Perfusion IV  
Poudre à 250 000 UI et à 750 000 UI  
:
Infarctus aigu du myocarde.  
Embolie pulmonaire aiguë massive avec instabilité  
hémodynamique.  
Occlusion artérielle lors de traitement endovasculaire.  
Thrombose de prothèse valvulaire cardiaque.  
Désobstruction des shunts artérioveineux chez les malades  
hémodialysés ayant des cathéters à demeure.  
Indication  
Poudre à 1 500 000 UI  
:
Infarctus aigu du myocarde.  
Infarctus aigu du myocarde : 1 500 000 UI en 30 à 60 min.  
Administration le plus tôt possible après le début  
des symptômes. Traitement associé : aspirine per os  
60 mg/24 h débutée dès que possible.  
Embolie pulmonaire aiguë massive avec instabilité  
hémodynamique  
Dose d’attaque : 250 000 UI en 30 min.  
:
1
:
Posologie  
Dose d’entretien : 100 000 UI/h immédiatement après la dose  
d’attaque, pendant 24 h.  
Occlusion artérielle lors de traitement endovasculaire  
Voie intra-artérielle, au contact du thrombus.  
Environ 5 000 UI/h pendant 12 à 48 h.  
:
210  
Hématologie – Hémostase  
Perfusion IV  
Thrombose de prothèse valvulaire cardiaque  
:
Dose d’attaque : 250 000 UI en 30 min.  
Dose d’entretien : 100 000 UI/h immédiatement après la dose  
d’attaque et poursuivie en fonction des résultats.  
Désobstruction des shunts artérioveineux chez les hémodialysé  
s :  
5
000 à 10 000 UI en 20 min, renouvelable 5 fois  
au maximum.  
Présentation  
Préparation  
Poudre : 250 000 UI, 750 000 UI, 1 500 000 UI.  
Voir dilution.  
(
Reconstitution)  
Dans 100 à 300 mL de glucosé 5 % ou chlorure de sodiu  
m
Préparation  
Dilution)  
0,9 %.  
(
Laisser couler lentement la solution le long de la paroi  
du flacon.  
Administratio  
n
Perfusion IV : en 20 à 60 min.  
Précautions d’emploi – surveillance  
Utilisation prudente ou déconseillée chez le sujet âgé, chez la femme hypertendue  
de petit poids.  
Injections IM et ponctions artérielles dans les zones où les artères sont incompressi  
-
bles interdites.  
Restauration de la perméabilité des cathéters veineux (cathéters veineux centraux et  
cathéters de dialyse) : s’assurer de l’absence de malposition ou d’une obstruction  
d’origine mécanique ; Perfusion IV possible mais réservée en cas d’échec de plusieurs  
tentatives de désobstruction par injection directe dans le cathéter. Respecter les  
contre-indications.  
En cas de saignement grave non contrôlé, administration d’acide tranexamique,  
en injection IV lente jusqu’à inhibition complète des enzymes fibrinolytiques.  
Corriger avant toute intervention chirurgicale l’hypofibrinogénémie et les troubles  
éventuels de la coagulation par administration de fibrinogène ou de plasma frais  
congelé sécurisé.  
Surveillance (dosage du fibrinogène et TCA) et poursuite du traitement (protocole  
non détaillé).  
Grossesse  
Déconseillé ou contre-indiqué.  
Allaitemen  
t
Déconseillé ou contre-indiqué.  
Effets indésirables  
Au décours de l’infarctus aigu du myocarde : hypotension et/ou bradycardie,  
dysrythmie spontanément résolutive (arythmie de reperfusion). Saignements bénins  
streptokinase  
211  
au niveau des ponctions et des sites d’intervention chirurgicaux. Hémorragies impor-  
tantes dont cérébrales. Complications emboliques d’aval par mobilisation et/o  
fragmentation d’un thrombus ou d’une plaque d’athérome. Augmentation de la tem-  
pérature 5 à 8 h après le début de l’administration. Nausées, vomissements. Douleu  
u
r
dorsale. Réactions allergiques : éruption urticarienne ou érythémateuse, arthralgie,  
arthrite, vascularite, frissons, malaise, convulsions, réaction anaphylactique, maladie  
sérique. Hyperleucocytose, lymphocytose, plasmocytose. Augmentation modérée des  
enzymes hépatiques et de la bilirubine.  
Conditions de conservation  
Avant reconstitution : à une température < 25 °C.  
× Home
  • Abréviations
  • acétylsalicylate de DL-lysine
  • bétaméthasone
  • diclofénac
  • kétoprofène
  • méthylprednisolone
  • morphine
  • néfopam
  • paracétamol
  • phloroglucinol/triméthylphloroglucinol
  • piroxicam
  • scopolamine
  • tramadol
  • trimébutine
  • acébutolol
  • amiodarone
  • aténolol
  • buflomédil
  • bumétanide
  • canrénoate de potassium
  • clonidine
  • digoxine
  • dihydralazine
  • diltiazem
  • disopyramide
  • esmolol
  • flécaïnide
  • furosémide
  • iloprost
  • isosorbide dinitrate
  • labétalol
  • lidocaïne
  • molsidomine
  • nicardipine chlorhydrate
  • nitroprussiate de sodium
  • pentoxifylline
  • piribédil
  • propranolol
  • sotalol
  • urapidil
  • vérapamil
  • exénatide
  • glucagon
  • Insuline
  • desmopressine
  • désoxycortone
  • hydrocortisone
  • cimétidine
  • ésoméprazole
  • famotidine
  • métoclopramide
  • métopimazine
  • oméprazole
  • pantoprazole
  • ranitidine
  • somatostatine
  • terlipressine
  • atosiban
  • carbétocine
  • dinoprostone
  • hydroxyprogestérone caproate
  • médroxyprogestérone
  • méthylergométrine
  • oxytocine
  • sulprostone
  • terbutaline
  • altéplase
  • aprotinine
  • complexe prothrombique humain
  • complexe prothrombique humain
  • daltéparine sodique
  • danaparoïde sodique
  • déféroxamine
  • énoxaparine sodique
  • fe r
  • fondaparinux sodique
  • héparine calcique
  • héparine sodique
  • lépirudine
  • nadroparine calcique
  • protamine
  • rétéplase
  • streptokinase
  • ténectéplase
  • tinzaparine sodique
  • urokinase
  • adalimumab
  • alimémazine
  • déxaméthasone
  • dexchlorphéniramine
  • étanercept
  • infliximab
  • méthotrexate
  • prométhazine
  • aciclovi
  • acide fusidique
  • amikacine
  • amoxicilline
  • amoxicilline/acide clavulanique
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B
  • amphotéricine B (liposomale)
  • ampicilline
  • antimoniate de méglumine
  • aztréonam
  • bénéthamine benzylpénicilline/
  • benzathine benzylpénicilline
  • benzylpénicilline
  • caspofungine
  • céfapirine
  • céfazoline
  • céfépime
  • céfotaxime
  • cefpirome
  • cefsulodine
  • ceftazidime
  • ceftriaxone
  • céfuroxime
  • cidofovi
  • ciprofloxacine
  • clarithromycine
  • clindamycine
  • cloxacilline
  • colistine (colistiméthate sodique)
  • daptomycine
  • doxycycline
  • enfuvirtide
  • ertapénem
  • érythromycine
  • éthambuto
  • fluconazole
  • flucytosine
  • foscarnet sodique
  • fosfomycine
  • ganciclovir
  • gentamicine
  • imipénem/cilastatine
  • isoniazide
  • itraconazole
  • lévofloxacine
  • lincomycine
  • linézolide
  • méropénème
  • métronidazole
  • mezlocilline
  • nétilmicine
  • ofloxacine
  • ornidazole
  • oxacilline
  • péfloxacine
  • pentamidine
  • pipéracilline/tazobactam
  • quinine
  • quinupristine/dalfopristine
  • rifampicine
  • spectinomycine
  • spiramycine
  • streptomycine
  • sulbactam/ampicilline
  • sulfadoxine/pyriméthamine
  • sulfaméthoxazole/triméthoprime
  • teicoplanine
  • ticarcilline
  • ticarcilline/acide clavulanique
  • tigécycline
  • tobramycine
  • vancomycine
  • voriconazole
  • zidovudine
  • acétylleucine
  • acide valproïque sel de sodium
  • clonazépam
  • diazépam
  • dihydroergotamine
  • fosphénytoïne sodique
  • lévétiracétam
  • mannitol
  • phénobarbital
  • phénytoïne
  • sumatriptan
  • tétracosactide
  • trihexyphénidyle
  • tropatépine
  • acétazolamide
  • salbutamol
  • amisulpride
  • amitriptyline
  • chlorpromazine
  • citalopram
  • clomipramine
  • clorazépate
  • cyamémazine
  • doxépine
  • dropéridol
  • flupentixol
  • fluphénazine
  • halopéridol
  • halopéridol décanoate
  • hydroxyzine
  • lévomépromazine
  • loxapine
  • méprobamate
  • olanzapine
  • perphénazine
  • pipotiazine
  • rispéridone
  • sulpiride
  • tiapride
  • zuclopenthixol acétate
  • zuclopenthixol décanoate
  • acide ibandronique
  • acide pamidronique ou pamidronate
  • acide zolédronique
  • thiocolchicoside
  • acétylcystéïne ou N-acétylcystéïne
  • adénosine triphosphate
  • atropine
  • calcium édétate de sodium
  • dobutamine
  • dopéxamine
  • épinéphine
  • flumazéni
  • hydroxocobalamine
  • immunoglobulines antidigoxine ovin
  • isoprénaline
  • naloxone
  • norépinéphrine
  • pralidoxime